Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

17 Personnes qui ont été invitées à des soirées et en sont reparties très déçues

As-tu remarqué qu’il y a des gens chez qui on a toujours envie de revenir et d’autres avec lesquels on essaie à tout prix de trouver n’importe quelle excuse pour ne surtout pas y aller ? C’est vrai que l’hospitalité est tout un art et que tout le monde ne sait pas accueillir correctement des invités.

Chez Sympa, nous avons été pétrifiés par l’expérience des internautes dont nous te racontons aujourd’hui les histoires. Désormais, nous allons être plus prudents en acceptant une invitation.

  • Un jour, ma tante nous a invités chez elle. En tout, nous étions six personnes de la famille mais il n’y avait vraiment pas grand chose sur la table : que du pain et de la confiture. Nous sommes restés un moment, mais quand nous allions partir, ma tante nous a demandé pourquoi nous ne lui avions pas offert de l’argent : " Je viens d’acheter une voiture quand-même ! C’était ça, l’occasion en fait... " Nous étions sous le choc. © aelita98 / Pikabu

  • Il y a quelques mois, je suis allé à une fête organisée par mon ami et ses colocataires. Environ 20 minutes après notre arrivée, l’un de ses colocataires a commencé à frapper sur un verre avec une fourchette et mon ami a demandé à tout le monde de se taire en imaginant qu’il voulait faire un discours. Mais le gars a dit : " Il y a trop de monde que je ne connais pas ici “, et il m’a demandé de partir, ainsi qu’à la plupart de mes amis. Il nous a accompagnés vers la sortie mais n’a pas pu déverrouiller la porte, nous avons donc dû rester là pendant 15 minutes jusqu’à ce qu’il trouve notre ami et qu’il nous laisse tous sortir. © ignoramusaurus / Reddit

  • Hier, j’ai eu des invités. Mais j’étais tellement fatiguée que je me suis endormie dans le salon pendant que nous discutions. Ce matin, mes amis se sont élus ” Invités de l’année " et ma soirée a reçu le titre " Invitation de l’année ". © tefikovaaa / Twitter

  • Lorsque nous étions jeunes mariés, nous sommes allés à une fête chez nos beaux-parents pour l’anniversaire de mon beau-frère. Lorsque nous sommes arrivés, on nous a demandé de donner de l’argent pour payer les boissons de la fête. Nous étions très jeunes et pauvres à l’époque et avions déjà dépensé beaucoup d’argent en essence pour nous y rendre. Nous avons été totalement pris au dépourvu. C’est le budget d’une semaine qui s’est envolé en un instant pour ces boissons. La fois suivante, nous avons trouvé une excuse pour ne pas y aller. © Margery Caroline Whittle / Quora

  • J’ai assisté à plusieurs mariages et voici mon conseil aux futurs mariés : prévoyez beaucoup de nourriture. Les gens sont prêts à pardonner plein de choses : absence de musique et de boissons, mauvais gâteau, manque de place, longue cérémonie, discours ennuyeux, etc. Mais le pire pour une fête, c’est quand il n’y a rien à manger. Voilà l’un des pires mariages auxquels j’ai assisté. D’abord, la pause entre la cérémonie et la réception était trop longue (plus de quatre heures). Nous avions trop faim, mais avons décidé de ne pas nous couper l’appétit et d’attendre. Le lieu du mariage était difficile d’accès : il a fallu marcher pendant longtemps. Le restaurant ressemblait à un garage : il n’y avait pas de déco, seulement des tables et des chaises en plastique. Il n’y avait pas de musique non plus. Aucune boisson, à part de l’eau, n’était prévue. Mais le pire, c’était le repas. Nous l’avons attendu pendant toute la journée, mais au lieu d’un menu festif, nous avons eu droit à du fromage, des biscuits et des légumes à la vinaigrette. C’est tout. Rien d’autre à manger. Enfin, l’heure du dessert est venue. Le gâteau de mariage nous a fait rire nerveusement : c’était une pièce montée de huit étages. Nous nous sommes demandés pourquoi il était si grand alors qu’il n’y avait que 70 invités. La réponse était simple : seuls trois étages étaient vraiment un gâteau et le reste, c’était du plastique ! Dès que nous en avons eu la possibilité, nous nous sommes enfuis pour aller au restaurant le plus proche. © Tracie Noel / Quora

  • J’adore ce genre de situations : je suis allée chez des amis pour y passer quelques jours. Le soir, je leur ai demandé de me laisser les clés de l’appartement pour que je puisse aller faire un tour pendant qu’ils travaillaient. Mais là, cela fait six heures que je suis enfermée dans leur appart. Merci pour votre hospitalité, les amis ! © Yellow_Eyed_Fox / Twitter

  • Un jour, nous sommes allés à la soirée d’une collègue. Quand nous sommes arrivés, il y avait déjà une dizaine de personnes. Un peu plus tard, ma collègue est sortie et quand elle est revenue, elle nous a vus en train de discuter tranquillement et s’est exclamée : " Qui êtes vous ? Que faites-vous dans ma maison ? Allez-vous en ! " Nous nous sommes tous levés et sommes partis. Je n’ai aucune idée de ce qui s’était passé, car cette fille nous connaissait tous très bien. © StoplightLoosejaw / Reddit

  • Mes parents ne me permettaient ni d’aller chez mes copines, ni de les inviter chez nous. Ils avaient trois préjugés bizarres :
    1. On ne veut pas que les autres voient qu’on est pauvres.
    2. Et s’ils nous volaient quelque chose ?
    3. Et si tu allais chez eux et qu’ensuite, ils disaient que tu leur as volé quelque chose ?
    En ce qui concerne le premier point, j’en avais honte moi-même, parce que oui, nous étions vraiment pauvres. Quant au deuxième, je ne comprenais pas ce qu’on pouvait nous voler vu que nous n’avions rien. Concernant le troisième point, je peux dire que je n’y pensais pas jusqu’au moment où il m’est arrivé une situation désagréable... Quand j’avais dix ans, une amie m’a proposé de passer chez elle. Il faisait froid dehors et j’ai accepté son invitation. Nous avons joué dans sa chambre, avons bu du thé et puis, il était temps pour moi de partir. Quand j’allais quitter l’appartement de ma copine, sa mère est sortie de la cuisine et lui a demandé, l’air très fâchée : " Qui t’a permis de manger tous les chocolats ?! " Elle m’a alors montrée du doigt et a crié : " Ce n’est pas moi, c’est elle ! Elle est venue et a tout mangé ! " J’ai été horrifiée. Évidemment, je n’avais rien mangé. Je n’avais même pas vu ces chocolats dont elles parlaient. Le pire, c’est que la mère de mon " amie " l’a crue et a dit : " Il faut arrêter d’amener des clochards à la maison ". J’ai mis longtemps avant de recommencer à accepter les invitations des autres. © elenkiv / Pikabu

  • Si mes invités arrivent en avance, je les laisse attendre l’heure convenue dans une pièce d’à côté. © loft_is / Twitter

  • L’anniversaire de ma sœur tombe pendant les grandes vacances scolaires. Quand elle a eu sept ans, elle devait avoir une soirée d’anniversaire, mais personne n’est venu. Il s’est avéré que notre mère avait marqué une mauvaise date dans les invitations et les invités étaient arrivés la veille, quand nous étions absents. © Emily_Starke / Reddit

  • J’avais un ami qui habitait à 170 km de chez moi. Deux fois par semaine, il venait dans ma ville pour son travail. D’abord, il m’a demandé de le loger juste une fois. Puis, encore une fois. Puis, il a commencé à venir chez nous une fois par mois, puis, une fois par semaine. Nous ne sommes pas riches, mais nous essayions de bien l’accueillir. Il achetait à manger, mais à chaque fois, il nous demandait : " Vous n’allez pas faire les courses aujourd’hui ? "
    Cet ami avait un grand potager chez lui. Plusieurs fois, il nous a demandé de venir l’aider à planter ses légumes. La première fois, nous avons refusé en disant que nous n’avions pas d’essence. Il a dit : " Venez, je vous ferai le plein “. Mais quand nous sommes arrivés, en fait, il s’est avéré que nous avons dû payer nous-mêmes le carburant. Puis, mon ami a remarqué une rayure sur notre voiture. Il a alors proposé de la réparer, mais après avoir terminé, il nous a facturé 30 dollars. Du coup, nous ne sommes allés chez lui que deux fois tandis que lui, il a utilisé notre maison comme un hôtel gratuit. Quand j’en ai eu marre et lui en ai parlé, il m’a traité d’égoïste et a dit qu’il était très déçu. Nous ne nous voyons plus. © ‘Подслушано’ / Ideer

  • Une histoire rapportée par ma collègue. Elle est allée un jour à l’anniversaire de son frère. Sa femme (on va l’appeler Kathy) adore cuisiner et s’offense toujours lorsque les invités ne mangent pas les plats qu’elle a préparés. Ce jour-là, elle avait cuisiné plein de choses, comme d’habitude. L’un des invités a demandé s’il y avait des œufs dans les plats, car il y était allergique. Elle a pointé une salade du doigt et est partie dans la cuisine. Ce monsieur a commencé une discussion passionnante et a complètement oublié la salade de Kathy. Quand elle est revenue dans la pièce dix minutes plus tard, elle lui a demandé : ” Et alors ? As-tu aimé la salade ? " Ne voulant pas offenser Kathy, l’invité a décidé de mentir et a répondu que oui, qu’elle était très bonne. Alors, elle lui a dit avec un sourire malin : " Tu vois, c’est bon un œuf ! J’en ai mis un peu dans cette salade. Ton allergie est dans ta tête ". Là, son mari s’est fâché et lui a crié dessus. Les autres invités ont aussi expliqué que c’était très dangereux de faire ce genre de blagues. Le gars allergique est devenu tout pâle, il a dû apprécier la chance qu’il avait de ne pas avoir goûté la salade. © ZzZzzz11 / Pikabu

  • Un jour, nous sommes allés chez des amis qui habitent à cinq heures de route de chez nous. Nous avions préparé quelques petits plats pour les apporter chez eux. Nous étions convenus de nous voir deux mois plus tôt, et nos amis nous attendaient. Enfin, pas tout à fait. Lorsque nous sommes enfin arrivés, tout était comme s’ils n’attendaient personne : leur maison était en désordre et il n’y avait rien à manger. Nous avons tous déjeuné avec les plats que nous avions apportés et ensuite, nous sommes allés ensemble faire les courses pour pouvoir cuisiner un dîner.

  • Je me rappelle que quand j’étais petit, je suis allé à l’anniversaire d’une fille de ma classe. Il y avait des toasts au saumon sur la table. Les autres enfants n’y ont pas touché et moi, j’adorais le saumon. Du coup, je les ai tous mangés tout seul. Vingt ans se sont écoulés, depuis mais la mère de cette fille s’en souvient encore à chaque fois. © Hellboy474 / Pikabu

  • Mon mari et moi sommes allés à une crémaillère. D’abord, la propriétaire de la maison a raconté à tout le monde que son canapé lui avait coûté 6000 euros et ensuite, quand elle servait l’entrée (toasts au saumon), elle a précisé qu’il y en avait que deux par personne. Mon mari ne l’avait pas prévenue que je ne mangeais pas de viande et lorsque nous sommes passé au plat principal, j’ai mis ma part dans son assiette. En le remarquant, l’hôtesse a voulu savoir pourquoi je n’en voulais pas et puis, elle a dit : " Oh, il me reste du saumon, tu en veux ? " et elle en a sorti un autre paquet du frigo. J’ai refusé. © Konopataja / Pikabu

  • Il m’est arrivé un jour un épisode très étrange chez des amis, un couple marié. Ils ont invité six personnes, mais n’avaient préparé que quatre parts de lasagnes en mini-cocottes. Ils ont expliqué qu’ils n’avaient que quatre cocottes. Mais au lieu de proposer les quatre parts aux invités, ils en ont mangé deux devant nous. Après avoir terminé, la femme a lavé leurs deux cocottes, les a remplies de préparation de lasagne et a annoncé : " Et voilà, vous aussi, vous allez pouvoir en goûter bientôt ! " C’était très bizarre et gênant. © KokoshnikFM / Pikabu

  • Quand j’étais en primaire, j’avais une copine dont les parents étaient assez riches. Ils habitaient dans une grande maison à la campagne et avaient plusieurs voitures. Quand Marine m’invitait chez elle, c’était sa mère ou son grand-père qui nous emmenait, parce que mes parents n’avaient pas de voiture. Puis un jour, ses parents lui ont dit devant moi qu’ils étaient trop fatigués après le travail et ne voulaient plus me ramener, alors si je voulais continuer à venir chez eux, je n’avais qu’à demander à mes parents de m’emmener. J’ai trouvé que c’était injuste vu qu’ils avaient une voiture alors que mes parents, eux, devaient m’accompagner en bus d’abord et puis à pied. Du coup, j’ai arrêté d’aller chez elle.

Qu’est-ce que tu préfères : aller chez les autres ou recevoir des invités ? T’est-il déjà arrivé des situations pareilles ? N’hésite pas à partager ton expérience avec nous dans les commentaires.

Partager cet article