18 Entretiens inoubliables qui donnent envie de corser son café avec de la valériane

Lorsque nous franchissons le seuil du département des ressources humaines, nous espérons toujours trouver l’emploi de nos rêves. Mais au lieu de cela, nous nous retrouvons souvent confrontés à de nombreuses épreuves. Il y a des tests avec des demandes de renseignements sur les proches, et des remarques intrusives sur la vie de famille avec les grossesses, et parfois même une obligation d’aller chez un graphologue.

Chez Sympa, nous souhaitons aux demandeurs d’emploi un processus d’embauche facile et agréable. Et nous n’avons pas pu passer à côté des histoires d’entretiens d’embauche complètement ridicules.

  • J’avais 21 ans et je voulais un emploi dans une pizzeria. Alors le manager, qui avait visiblement une relation très tendue avec la douche, m’a demandé de lui montrer mes jambes ! Derrière le comptoir, personne ne verrait mes jambes. Bref, je suis partie illico. © Heidi McDonald / Quora
  • Dialogue lors d’un entretien d’embauche.
    Employeur : “Qu’est-ce qui pourrait vous pousser à démissionner au cours du premier mois de travail ?”
    Moi : “Une violation flagrante du droit du travail par l’employeur”.
    Employeur : “Flagrante à quel point ?” © Bash.im
  • J’avais un entretien avec le directeur général. Il a juste pris et versé du café sur moi. Il a essayé de feindre la gêne, mais j’ai compris que c’était prémédité. Il a donc également déclaré que le coût des vêtements serait remboursé, mais il a mentionné un montant nettement inférieur au montant réel. Il a ri et a mis l’argent multiplié par cinq sur la table : c’était maintenant la valeur réelle des vêtements abîmés. Il a dit que j’étais acceptée, que c’était un test et que je l’ai réussi. J’ai repris l’argent, mais j’ai refusé de travailler avec lui en raison de ses méthodes inacceptables de travailler avec les gens. © Elena Mayorova / Facebook
  • Je suis allée une fois à un entretien d’embauche. J’avais la nausée, mais je me suis dit que c’était à cause de mes nerfs. Je suis arrivée, ils m’ont demandé d’attendre, et donc je me suis assise et j’ai commencé à attendre, attendre, attendre... Puis j’ai réalisé que je me sentais de plus en plus mal. Je me suis levée pour aller chercher de l’eau, j’ai regardé ma chaise... J’avais mes règles. J’ai paniqué, j’ai pris frénétiquement la housse de la chaise, je l’ai mise sous mon bras et j’ai couru hors du bâtiment. J’ai encore pleuré dans la voiture, et sur le chemin du retour, j’ai décidé de me consoler avec une glace. © FormalMango / Reddit
  • Une fois, j’ai été promue d’un département à un autre. Ma patronne potentielle m’a fait passer un entretien et après quelques questions de base, a dit : “Je ne prends que des personnes qui sont sûres de rester dans mon équipe à long terme. Pouvez-vous me promettre que vous travaillerez pour moi pendant au moins deux ans ?”
    Moi, je n’aime pas promettre quoi que ce soit. Et donc j’ai répondu : “Non, bien sûr que non. Je ne sais pas ce qui va se passer sur une si longue période de temps”.
    La patronne : “Comment puis-je être sûre que vous ne partirez pas dans deux mois et que je n’aurai pas à chercher un nouvel employé ?”
    Moi : “Vous ne pouvez pas l’être. Mais je peux seulement dire avec certitude que si toutes les conditions que vous avez posées sont vraies et si on ne me propose pas soudainement un salaire deux fois plus élevé ailleurs, je resterai avec vous encore plus longtemps”.
    La patronne : “Arrive-t-il souvent qu’on vous offre ce genre de salaire ?”
    Moi : “Non, c’est pour ça que je travaille ici”. C’était peut-être une sorte de test, mais j’ai été acceptée. © NePremudraya / Pikabu
  • Un jour, le type qui me faisait passer l’entretien m’a soudain demandé si je voulais un jour tout laisser tomber et ouvrir mon propre mini-hôtel. Car “c’est le rêve de toutes les filles”. © Melissa Nguyen / Quora
  • Mon expérience d’entretien : “Vous savez, nous avons des heures supplémentaires, mais si un employé reste tard jusqu’à 22 heures, l’employeur paie le taxi”. Je demande : “Et combien de fois vais-je prendre un taxi pour rentrer chez moi ?” — “Eh bien... Tous les jours”. J’ai été très reconnaissante de cette franchise. Et pour ne pas avoir été sélectionnée. © Anna Kratkova / Facebook
  • Vous voulez rire ? Je suis à la recherche d’un emploi à temps partiel à distance. Et aujourd’hui, j’ai reçu une réponse pour un emploi, disant : "Allez sur le bot dans messenger, répondez à plus de questions. C’est ce que j’ai fait. C’était l’entretien le plus court de ma vie. © ***_for_charity / Twitter
  • Entretien pour le poste d’administrateur système adjoint. Leur première question était : “Pourquoi voulez-vous faire ça ? Vous êtes encore si jeune...” © Bash.im
  • C’était mon premier entretien d’embauche après l’obtention de mon diplôme. Ils m’ont demandé quel genre de salaire je voulais, alors j’ai répondu. Et tu sais quoi ? Après que j’ai dit cela, le gars a simplement ri et a dit que je ne serai pas payé autant ailleurs, et que je devrais être “reconnaissant” déjà pour ce qu’ils proposent. Ok, sauf que j’ai trouvé un emploi avec le salaire que je voulais dès la semaine suivante. © doansters / Reddit
  • Un jour, alors que j’avais vraiment besoin d’un emploi, j’ai trouvé un poste vacant de vendeur dans un magasin de pièces automobiles situé dans un trou perdu au milieu des garages. Le propriétaire du magasin a passé deux (!) heures à me dire quel grand manager, quelle personne extraordinaire et polyvalente il était. C’était un monologue de deux heures, à la fin duquel il a dit que je n’étais pas faite pour ce poste (bien sûr, qui suis-je, jeune, belle, Bac +5). Un mec vraiment bizarre. © Elena Malakhovets / Facebook
  • Quand j’étais très jeune, je voulais trouver un emploi dans un magasin de lingerie. Après l’entretien, le directeur m’a rappelée et m’a assuré que j’avais bien passé l’entretien et que je pouvais faire un stage. Non rémunéré. Deux semaines de 9h à 20h, à temps plein.
    Quand j’ai dit que je n’avais pas l’intention de travailler gratuitement, le directeur a dit : “Et si on t’apprenait tout et que tu partais ?” Qu’est-ce que tu vas m’apprendre ? Les tailles que je connais déjà, parce que, incroyable, je suis aussi une femme ? Bref, ça n’a pas marché pour moi pour le stage. © Irina / AdMe
  • J’ai eu un entretien dans une entreprise assez connue. Plusieurs étapes, tout se passe correctement. Et puis ils me disent que la prochaine étape est une visite chez un graphologue. Il va “analyser” mon aptitude pour le poste. J’ai demandé s’ils ne voulaient pas que j’aille voir un astrologue. Mais la RH n’a pas ri et le lendemain, j’ai reçu une lettre de refus polie. D’ailleurs, ils ont fait faillite il y a quelques années. © unknown author / Quora
  • Je suis à un entretien et nous discutons de toutes sortes de projets d’entreprise. J’ai donc dit : “Je pense qu’après votre fusion, il y aura d’autres projets de ce type”. Les personnes à qui j’ai parlé ont tressailli et ont dit : “Quel genre de fusion ? J’ai dit : “Euh, avec la société X, c’est écrit sur votre site web”. Ils se sont empressés de lire leur propre site web, puis ont discuté des nouvelles de manière animée, par contre, ils m’ont complètement oublié. © Daniel Phillips / Quora
  • J’avais un entretien en ligne. On m’a demandé si je pouvais travailler à domicile, si j’avais le bon équipement et les bonnes conditions, s’il y avait du bruit dans mon appartement, car c’était important pour la qualité de mon travail. J’ai continué à leur assurer que je vivais presque au paradis et ainsi de suite. Puis il y a eu d’autres questions, le sujet a été déplacé un peu, et un chat est entré dans ma chambre. Il a grimpé sur le lit, était parfaitement visible à la caméra, et tout à coup, il a commencé à vomir. Au même moment, de la pièce voisine, ma femme a commencé à crier : “Ne me dis pas qu’il l’a fait sur la nouvelle literie blanche !” Elle est entrée dans la pièce et, tout d’un coup, un spectacle s’est mis en place derrière mon dos, avec le chat qui courait dans tous les sens et ma femme qui essayait simultanément de le rattraper et de récupérer la literie. De mon côté, je fixais l’écran de mon ordinateur portable en me demandant si je devais être le premier à quitter la conférence ou si je devais voir combien de temps les gens voudraient regarder cette maison de fous. © Palata № 6 / Vk
  • Lors de mon premier entretien d’embauche après l’université, on me posait toujours la même question. C’était juste sans fin ! “Vous n’êtes pas enceinte, n’est-ce pas ?”, “Vous envisagez de tomber enceinte bientôt ?”, “Vous êtes mariée ?”, “Votre mari veut-il des enfants bientôt ?” J’ai eu le poste, et c’est plus tard que j’ai réalisé à quel point tout cela était intrusif. © Missjennyo123 / Reddit
  • Lors d’un entretien d’embauche pour un poste impliquant une communication avec des clients VIP, la dame a décidé de me faire sortir de ma zone de confort et m’a soudainement dit : “Complimentez-moi !” J’étais d’abord confus, puis j’ai dit : “C’est un plaisir de faire affaire avec vous !” Et je me suis dirigé vers la sortie. Ou peut-être c’était une vraie chasse aux compliments ? © Alexandre Popov / Facebook
  • Il y a environ huit ans, lors d’un entretien d’embauche, le directeur m’a demandé : “Vous êtes venue ici en voiture, combien coûte son entretien et sa maintenance ?” J’ai dit que je ne savais pas, car ce n’était pas mon problème, mais celui de mon mari. Et après ça, il y a eu la question la plus étonnante : “Combien gagne votre mari ?” Il y a eu un blanc. C’est là que j’ai décidé de mettre fin au dialogue. Puis j’ai appris par une connaissance que la directrice donne la priorité aux employés qui n’ont pas de soutien financier, afin que, selon elle, ils “s’accrochent à leur emploi”. © Anna Vorobiova / Facebook

As-tu déjà eu un entretien d’embauche vraiment inoubliable ? N’hésite pas à nous raconter ton expérience dans les commentaires.

Partager cet article