Sympa
Sympa

19 Employés qui ont présenté leur lettre de démission en un temps record

Débuter un nouvel emploi implique beaucoup d’efforts et de responsabilités, mais également d’attentes et d’incertitudes. Personne ne sait comment sera sa future entreprise avant d’y mettre les pieds. Dans certains cas, nous avons de la chance et l’ambiance de travail est relativement plaisante. Mais dans beaucoup d’autres cas, c’est tout le contraire et les personnes finissent par déposer leur démission seulement quelques jours après l’embauche. Nous avons sélectionné des témoignages d’employés qui ont abandonné leur job en un rien de temps.

  • Le week-end, ma fille travaille dans un restaurant de nourriture à emporter. Elle aime son travail, mais je crois que c’est la seule employée à être restée deux mois consécutifs. Le patron lui demande de travailler quand il veut parce qu’il n’y a pas assez de personnel. Je crois que c’est son dernier week-end là-bas. Elle ne veut pas y retourner, elle est rentrée particulièrement stressée. © Yelitza Garcia / Facebook
  • Dans mon travail, j’ai toujours essayé de dépasser les limites. Je n’étais pas le meilleur, mais je me débrouillais. Après deux ans à travailler de 09h à 19h avec deux heures pour manger, je suis arrivé à 09h17 (il n’y avait que 15 minutes de tolérance). Je devais parler à un chef pour être autorisé à entrer. Je suis allé voir le chef de zone, le chef d’étage, le sous-directeur, et pour finir, le directeur général. J’ai dû expliquer la raison de mon retard à chacun d’entre eux. Environ trois à quatre minutes pour chaque personne. Du coup, je n’avais plus deux minutes de retard, mais 14. Le directeur m’a dit : “Vous allez être sanctionné pendant trois jours et sans percevoir votre salaire”. Je lui ai ri au nez et répondu : “Vous vous trompez, je démissionne”. Si vous aviez vu son visage, je n’avais que 17 ans. © Juan Carlos Colin Valenzuela / Facebook
  • Mon responsable m’a écrit (j’étais également responsable) parce que j’avais raté deux jours de travail suite au décès de ma mère. Quand je suis arrivé après deux jours, j’avais déjà ma lettre de démission rédigée et imprimée. Mon patron a commencé à m’expliquer pourquoi ils m’avaient contacté, et je l’ai interrompu en lui remettant ma lettre de démission et en lui disant qu’il était une mauvaise personne. Ensuite, je suis parti et j’ai continué à me battre avec les conséquences du décès de ma mère. Je n’ai jamais été aussi heureux que de quitter un tel emploi. © mog-pharau / Reddit
  • Cette anecdote remonte à plusieurs années. Quand j’ai été reçu pour cet entretien, j’ai dit clairement au patron que dans 10 mois j’allais avoir un impératif familial et que je devais quitter l’État pendant 10 jours. S’il refusait, je partais, point final. Je ne voulais pas accepter le travail sans qu’il comprenne que j’allais prendre ces jours de congé et qu’évidemment je n’allais pas être rémunéré pendant ce laps de temps. J’étais prêt à travailler davantage pour récupérer les heures, ou à travailler le week-end, en fonction des besoins. Le patron a apprécié mon honnêteté, a vérifié son agenda et m’a dit qu’il n’y avait pas de problème. Les mois suivants, je lui ai rappelé à plusieurs reprises, et sa réponse était toujours la même : “Il n’y a pas de problème”. Une semaine avant mes jours de repos, je lui ai rappelé et il m’a dit : “Non, tu ne peux pas partir”. On a discuté ensemble, je lui ai redonné les conditions de mon contrat et les nombreuses fois où il m’a dit que ce n’était pas un problème. Il a refusé de céder. J’ai pris mes affaires pendant le déjeuner, je suis rentré chez moi et je n’y suis jamais retourné. © RocMills / Reddit
  • Je travaillais en tant que caissière dans un magasin. C’était mon huitième mois de travail et j’étais déjà épuisée parce que ma patronne criait tout le temps. Un jour, ils ont changé le système et j’ai demandé de l’aide, et elle m’a répondu : “Ce n’est pas à moi de gérer ça”. Je ne me suis jamais sentie aussi soulagée de démissionner. © oh-deerie / Reddit
  • Ils ont licencié une femme parce qu’elle avait pris trop de congés pour s’occuper de sa grand-mère mourante, qui l’avait élevée. Elle était administratrice de niveau inférieur. Moi j’étais administrateur de base de données. J’avais également pris des congés parce que ma belle-mère était mourante. Elle a été licenciée. Ses attributions étaient faciles à remplacer. J’ai quitté mon poste ce jour-là. Mes attributions n’ont pas été remplacées facilement. © awhq / Reddit
  • Je n’ai pas démissionné immédiatement, mais j’y ai travaillé pendant deux semaines. Mon patron s’est énervé parce que j’arrivais tous les jours avec 15 minutes d’avance, pour eux c’était tard. Il fallait arriver une heure avant et NE PAS pointer (ce qui est illégal). Il a même failli me virer parce que je m’excusais trop. Je crois qu’il ne travaille plus là-bas. © Inside_Village8741 / Reddit
  • En réalité, c’était le troisième jour, je suis partie parce que le responsable passait son temps à contrôler. C’était un job saisonnier de serveuse dans un hôtel et, je n’avais jamais travaillé dans cet hôtel, j’avais déjà travaillé dans ce secteur et je savais que son comportement excessif n’était pas normal. © CriticalLingonberry / Reddit
  • Ma copine avait décroché un job dans un bureau où il y avait cinq minutes de travail par heure, mais à cause de la nature du travail, les sacs devaient être laissés à la porte, les téléphones n’étaient pas autorisés et les ordinateurs n’avaient pas accès à internet. Apparemment, ils lui ont dit “tu t’habitues à ne rien faire”. Après une journée entière à être entourée de personnes qui regardaient dans le vide pendant sept heures et demie, elle a refusé d’y retourner. © Nephrited / Reddit
  • Ils ont instauré une règle selon laquelle personne n’avait le droit de tomber malade pendant la saison des rhumes et de la grippe. Un département entier a démissionné immédiatement. © Positive-Ad584 / Reddit
  • J’allais travailler pour une entreprise de services forestiers pour gérer et créer des sentiers. Par la suite, j’ai découvert que les employés étaient payés une fois par mois. Je pouvais m’en contenter, mais je n’ai pas apprécié le contrat d’un an qu’ils voulaient me faire signer. Il stipulait que je ne pouvais pas chercher un autre travail et que si je partais avant, je devrais payer un pourcentage de mes précédents salaires. J’ai reçu un chèque de huit dollars pour cinq heures de formation. © kenbisbee / Reddit
  • Je travaillais pour le salaire minimum, je dirigeais la circulation des véhicules et je les garais au parc des expositions. Il faisait chaud et on m’a dit que je n’avais pas le droit d’avoir une bouteille d’eau et que personne n’était indispensable. J’ai démissionné. © Unknown author / Reddit
  • J’ai accepté un emploi de veilleur de nuit dans un hôtel. Pendant que j’étais formé par un homme d’une trentaine d’années que je devais remplacer le week-end, soi-disant par manque de personnel, le patron l’avait obligé à prendre sa semaine de congés payés de l’année précédente. C’était le moment de “les prendre ou les perdre”. Si la direction allait duper cet homme qui venait de perdre sa femme et avait deux jeunes enfants, ils me duperaient aussi. Je lui ai dit qu’il méritait mieux et je suis parti. © LogisticalNightmare / Reddit
  • J’ai décroché un emploi qui consistait à livrer des produits très lourds, le travail était celui de deux personnes. J’ai fini par découvrir que l’autre collègue me formait et que j’étais seul. Ce n’était pas la peine de me faire mal au dos pour 10 dollars de l’heure. © RealKenny / Reddit
  • On m’a menacé de m’enfermer dans le local si je n’arrivais pas à atteindre mes objectifs. © WaltuhWhyte / Reddit

Quelle a été ta pire expérience professionnelle ? Et la meilleure ?

Photo de couverture RocMills / Reddit
Sympa/Histoires/19 Employés qui ont présenté leur lettre de démission en un temps record
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire