Sympa
Sympa

19 Personnes qui n’oublieront jamais leur voyage en avion

Lorsqu’un groupe de parfaits inconnus se retrouve dans un espace restreint que l’on ne peut pas quitter facilement, il y aura obligatoirement un truc qui va mal tourner. Dans le cas d’un avion, lorsque la situation se produit à des milliers de mètres au-dessus de la surface de la terre, la probabilité d’un tel développement d’événements est multipliée par cent. On pourrait en parler à l’infini, une chose est certaine : tous ceux qui se sont déjà déplacés d’un point A à un point B en avion ont quelques histoires amusantes à raconter, qui mériteraient même d’être présentées lors d’un stand-up show.

Chez Sympa, nous ne pouvions tout simplement pas passer à côté de ces 19 internautes avec les anecdotes qui leur sont arrivées à bord d’un avion.

  • Un vol transatlantique, 3 heures du matin. La lumière est éteinte dans la cabine, tout le monde sommeille dans un silence absolu. Je regarde un film sur ma tablette, ma femme dort, la tête appuyée contre le hublot. On traverse une zone de turbulence, l’avion tremble un peu, elle se réveille, regarde l’image immuable et l’obscurité totale qui règne de l’autre côté de la vitre, puis elle se tourne vers moi et dit avec une franche indignation : “Je n’ai pas compris là, pourquoi on est à l’arrêt ?!” © TeslaCat / Pikabu
  • J’ai eu une intoxication alimentaire dans l’avion et j’ai dû courir aux toilettes toutes les 10 minutes pendant les 8 heures de vol. Les personnes dont les places étaient près des WCs ont pu profiter parfaitement de tout ce qui se passait à l’intérieur du cabinet. J’en suis plus que certaine, car de là où j’étais, j’entendais tout ce qu’ils disaient. Chaque fois que je quittais le cabinet de toilettes, je n’osais pas les regarder. C’était horrible de faire des aller-retour dans le couloir durant tout le vol. © bebero1190 / Reddit
  • J’ai pris l’avion avec mon compagnon. J’étais en train de lire, et lui dormait. Au moment de l’atterrissage, j’ai voulu le réveiller, mais il n’a pas réagi. Je l’ai secoué plus fort : aucune réaction. Je l’ai frappé sur les joues, je l’ai pincé : rien. La dame sur le siège voisin a commencé à devenir très pâle ; les autres passagers nous ont lancé des regards inquiets. J’ai appuyé sur le bouton pour appeler l’hôtesse, mais l’avion était en train d’atterrir et personne ne venait. J’ai eu une boule au ventre, me suis sentie complétement pommée, je me suis affolée et m’apprêtais à crier : “Au secours !” Et là, ce coquin a ouvert les yeux et il est mort de rire. © Podslushano / VK
  • Un jour, j’ai pris l’avion pour Cuba. Ma voisine de siège avait clairement une aérophobie. Lorsqu’on traversait une zone de turbulences, la pauvre femme en panique a demandé à l’hôtesse si l’avion allait bien. À quoi, cette dernière a simplement répondu par une phrase qui a décuplé le stress de la malheureuse passagère : " Nous survolons le Triangle des Bermudes. " © Podlushano / VK
  • Dans un avion, dix minutes avant le décollage. Derrière moi, une fillette d’environ huit ans est bien installée et donne des coups de pied dans mon dos. Je fais taire mon pingouin asocial qui vit à l’intérieur de moi et, me retournant, je lui demande très poliment de ne pas le faire. Sa mère retransmets ce message à sa fille :

— Ma chérie, arrête de donner des coups de pied dans le siège de la dame, il ne faut pas déranger les gens.

— Bah, il faut que j’arrête de... donner des coups de pied ?..

— Oui, ma puce, ce n’est pas bien de le faire.

— Mais... Mais comment faire alors ?..

Elle ne m’a plus dérangée, mais son marmonnement " Je n’arriverai jamais à ne pas le faire... Comment pourrais-je rester tranquille alors ?.. " nous a accompagnés jusqu’au moment du décollage, ce qui a réussi enfin à la sortir de la boucle de ces questions existentielles. © anihori / Pikabu

  • J’étais en train de jouer à des jeux de tir sur ma tablette durant la vol. Au moment où dans le jeu on a dit “Nous avons posé une bombe”, mes écouteurs sont sortis de la prise jack et tous les passagers ont entendu cette phrase. © Peter_R_de_Vries / Reddit
  • En 2010, j’avais 20 ans et nous avons pris l’avion pour l’Amérique, mon ami et moi, dans le cadre du programme Work and Travel. Notre vol durait neuf heures. Une hôtesse est arrivée pour nous remettre une couverture et des sachets avec des écouteurs. Et là, je sens avec ma main qu’il y a une sorte de papier dans le sac. Mon cœur se met à battre très fort, j’en fais part à mon copain et on découvre 2 000 shillings kényans dans le sachet. Pendant le reste du vol, nous étions excités comme des puces, imaginant qu’il s’agissait d’une contrebande d’un million de dollars. En arrivant aux États-Unis, et après avoir passé le contrôle sans encombre, nous avons été un peu déçus d’apprendre que la somme représentait seulement 30 dollars selon le taux de change. © Podslushano / VK
  • Je me suis retrouvé dans une situation gênante lorsqu’ayant fourni à l’université un faux certificat indiquant que je devais suivre un traitement médical et donc être absent des cours pendant deux semaines, je suis tombé à côté de l’un de mes profs dans l’avion pour un vol en direction de l’Espagne. © shepardie / Pikabu
  • Je suis très maladroite. Un jour, pendant le vol, en voulant changer de position, j’ai replié un peu trop brusquement ma jambe et me suis ouvert l’orteil sur une sorte de barre transversale sous le siège avant. J’ai dû rester avec cet orteil douloureux et saignant pendant le reste de mon vol (environ six heures). © LitCroissant / Reddit
  • Un jour à bord d’un avion, un petit passager d’environ trois ans était installé sur le siège se trouvant devant le mien. Soudain, il s’est levé pour se mettre débout sur son siège et s’est retourné pour regarder les gens autour. Rien de menaçant à priori, jusqu’à ce qu’il vomisse sur moi. C’était mon premier vol avant ma correspondance, et il me restait encore à traverser l’océan. © Podslushano / VK
  • Pendant le vol, nous avons traversé une zone de turbulence. Plus tard, je trouve un passeport sous mes pieds que je confie au steward. Il court vers son chef pour consulter la liste des passagers. Puis il revient et restitue le passeport à la personne placée devant moi, lui disant : " Faites attention la prochaine fois. " Le passager écarquille les yeux, il demande au steward, surpris : " Comment avez-vous eu mon passeport ? " Ce dernier lui répond : " Il est probablement tombé lors de la turbulence, et c’est la personne assise derrière vous qui l’a trouvé. " Je vois la tête inclinée du gars, il vérifie son passeport, puis il se tourne vers moi. Je vois ses yeux bleus. Et qu’est-ce que tu crois qu’il m’a dit ? Si tu penses à un " merci “, raté. Il me dit : ” Il y avait des cartes d’embarquement dans le passeport. Où sont-elles ? " © Anastasiia23 / Pikabu
  • Une fois dans l’avion, j’ai dû “traverser” plusieurs fois une dame pour me rendre aux toilettes, parce qu’elle avait pris des cachets pour dormir tout le long de notre vol de 13 heures. © Iggy363 / Reddit
  • Une fois mon vol a été retardé de deux heures à cause d’une quantité incroyable de moustiques qui se trouvaient à bord. Lorsque tous les passagers étaient enfin installés, il restait encore des insectes dans l’avion, et ils étaient partout. Après un certain temps, il a été décidé de nous faire quitter l’avion ; ils ont ouvert les portes, démarré le système de climatisation et essayé de les faire partir de cette manière. Cela a fonctionné. © budtenderthrow / Reddit
  • Une amie à moi travaille comme hôtesse de l’air. Le commandant, au moment du décollage, allume le haut-parleur et dit : " Ok, Google, comment piloter un avion ? " Je n’imagine même pas la réaction des passagers ; apparemment, la direction de la compagnie aérienne veut virer le pilote. © Podslushano / VK
  • Une fois, je devais prendre l’avion pour partir à l’étranger, mais à l’aéroport, j’ai fait un malaise. On m’a emmenée au poste de secours, m’a donné des cachets et j’ai pu embarquer. Mais à peine me suis-je installée dans mon siège que je me suis endormie. Il s’est avéré que j’ai dormi pendant les cinq heures du vol. Je me suis réveillée au son de mon pet très bruyant. Tous ceux qui étaient assis à côté de moi se sont mis à appeler l’hôtesse de l’air en lui demandant de me réveiller, car ils en avaient “marre de respirer les gaz qu’elle lâche et de l’entendre ronfler tout le temps.” Quelle honte ! Je voulais juste disparaître. J’ai fait semblant de dormir jusqu’à l’atterrissage. © Podslushano / VK

As-tu des histoires à nous raconter qui se sont passées à bord d’un avion ? N’hésite pas à les partager avec nous dans les commentaires.

Photo de couverture Подслушано / VK
Partager cet article