Sympa
Sympa

20 Personnes racontent pourquoi elles n’ont jamais éprouvé le besoin d’avoir des enfants

Dans notre société, le chemin de vie le plus conventionnel est d’obtenir un diplôme, décrocher un travail, se marier, et ensuite avoir des enfants. Notre culture valorise beaucoup la parentalité et, souvent, il s’agit d’un concept tellement ancré que nous finissons par oublier que certaines personnes font le choix de ne pas devenir parents.

Nous souhaitons aujourd’hui partager avec toi 20 témoignages d’internautes qui ont choisi une vie sans enfants et qui sont heureux comme ça.

  • J’avais 40 ans quand j’ai pris conscience que je n’étais pas née pour être mère. Malheureusement, de nombreuses personnes ont des enfants pour de mauvaises raisons. Aujourd’hui, à 43 ans, je suis très heureuse d’avoir compris cela avant d’avoir un bébé dans les bras. Sinon, cela aurait été catastrophique. © Aida Rocha / Facebook
  • Je n’ai pas eu d’enfants, ni de partenaires ou de candidats potentiels pour en avoir. J’ai passé une grande partie de ma vie seule et je m’y suis habituée. Aujourd’hui, je sais que je ne serais pas une bonne mère, parce que les stéréotypes du monde moderne entreraient en conflit avec ce que j’ai appris pendant l’enfance, ce qui empêche une éducation à l’ancienne (ce que j’ai connu et on ne m’a jamais appris que cela pouvait être autrement). Je ne regrette pas, j’aime la paix, le silence et la tranquillité, j’adore les animaux, les plantes, etc. © Darci Rocha Rodovalho / Facebook
  • Je n’ai pas d’enfants, et parfois on me demande si cela ne me manque pas. Je réponds que je ne peux pas éprouver le manque de quelque chose que je n’ai jamais eu. Je peux dire que je suis heureuse, que je voyage quand je veux, sans préoccupations. Pour certaines personnes, les couples sans enfants sont tristes, mais elles se trompent. Avoir des enfants n’est pas synonyme de famille heureuse. © Ivani Benassi / Facebook
  • Je suis mariée depuis 13 ans et je n’ai pas d’enfants. Aujourd’hui, j’ai 40 ans. Ma vie n’a pas été facile, j’ai surmonté des difficultés et je n’ai pas eu envie d’avoir un enfant pour qu’il traverse la même chose que moi. J’ai dû travailler dur pour avoir ce que j’ai. © Daiane Scariot Januario / Facebook
  • Je m’identifie à cette décision et ce n’est pas pour autant que je me sens incomplète. J’ai toujours cru que c’est une grande irresponsabilité de travailler toute la journée et de laisser d’autres personnes élever ses enfants. © Altair Teixeira Pimentel / Facebook
  • Je n’ai pas d’enfants et j’ai toujours été très heureuse avec mon mari. On se connaît mutuellement. Je sais que certaines femmes ont eu des enfants et les ont laissés à d’autres personnes pour qu’elles s’en occupent. Je connais également d’autres femmes qui sont d’excellentes mères. © Rosa Fernandes / Facebook
  • J’ai fait le choix de ne pas avoir d’enfants et d’aimer mes élèves de façon inconditionnelle. Ma carrière a toujours été ma priorité et même si je suis mariée, je n’ai pas d’enfants, et je ne me sens pas “moins femme” d’avoir pris cette décision. La vie est faite de choix. © Andrea Sanches / Facebook
  • Je ne regrette pas le moins du monde. J’ai passé la majeure partie de mes 20 à 30 ans à enseigner à des enfants d’autres personnes, alors je pense avoir fait ma part en aidant à les élever. Je n’ai jamais eu ce besoin biologique, et je n’ai jamais rencontré quelqu’un avec qui j’aurais pu vouloir des enfants. © ScarlettWilson13 / Reddit
  • Je n’ai jamais voulu avoir des enfants. Surtout parce que je pense que je serais un mauvais père. Mon propre père était distant et il ne faisait pas un bon couple avec ma mère, et je sais que j’ai beaucoup de traits similaires. Je ne réagis pas très bien face aux petites erreurs, je suis très moralisateur et ennuyeux, et je pense que je ne devrais pas être père si j’arrive à peine à me contrôler. © Feierskov / Reddit
  • Je suis mariée depuis des décennies, je suis très heureuse et je suis une “mère canine” extrêmement investie avec des responsabilités, du respect et de l’amour, plus que de nombreuses femmes qui ne font qu’augmenter la population de la planète, sans se soucier de l’engagement qu’implique une vie humaine. © Mary Paiva / Facebook
  • J’aime être moi et seulement moi, mon argent, mes voyages, ma vie privée, mon travail, rien que pour moi. Il n’y a pas meilleure vie que celle-ci et je ne vais jamais changer, parce que je pense comme ça depuis toute petite. Je fais le nécessaire pour ne pas avoir d’enfants. Mon conjoint en a déjà un et je vois à quel point les choses sont difficiles, combien il dépense, et qu’il arrête de vivre certaines choses avec moi. Je n’ai jamais voulu d’enfants et je prends les précautions nécessaires pour ne pas avoir de surprises. © Carol Araujo / Facebook
  • En réalité, je pense souvent que je suis chanceuse d’avoir été capable de créer une vie pour moi et d’être arrivée à 40 ans sans avoir d’enfants. © bohemianish / Reddit
  • Je n’ai jamais souhaité avoir d’enfants, parce que tout ce que tu dis et fais influence l’évolution des enfants. Bon nombre de nos problèmes viennent du passé et de nos parents. Et non, je ne suis pas une personne qui aurait une bonne influence sur le long terme. De plus, avoir un enfant coûte cher et tu dois être disponible pour lui 24h/24, sept jours par semaine, contrairement à un chat ou un chien. © GMSryBut / Reddit
  • Beaucoup de gens nous jugent de ne pas vouloir avoir d’enfants, de ne pas faire perdurer la famille, de ne pas avoir de compagnie en vieillissant, parce que les enfants sont, en fait, la joie du foyer. Ce qu’elles ne voient pas, c’est que notre moment actuel est celui de la tranquillité, des décisions indépendantes ou de couple, de la liberté d’échapper à la routine, d’investir sur soi ou dans la relation conjugale, que nous ne pensons pas qu’avoir des enfants soit une garantie de bonheur.
    Dans mon cas, je comprends que même si les enfants grandissent, ils deviennent notre responsabilité éternelle. Choisir de ne pas être mère implique de nombreux facteurs. Mon principal objectif est d’aimer et de respecter quelqu’un qui n’a pas demandé à venir au monde, pour lequel je ne peux garantir que ce soit le mieux pour sa survie. J’ai des neveux et ils sont ma raison de vivre. Je n’aurais pas cette possibilité si je ne respectais pas le droit de mes sœurs et belles-sœurs de vouloir et d’accomplir la maternité ou la paternité. Mais, comme je les respecte, j’aimerais qu’ils arrêtent de me poser des questions sur mon choix. Mon mari et moi sommes très heureux de cette décision. © Patricia Gonzaga / Facebook
  • Je suis toujours en accord avec cette décision, sans aucun regret. Nous pouvons être présents dans la vie des enfants de nos amis. Nous sommes les oncles bizarres qui ont toujours été là pour beaucoup d’enfants. C’est génial quand les petits ont des adultes qui ne sont pas leurs parents avec qui discuter, échanger des idées et des pensées. Pouvoir être présent de cette façon a été très positif. © uncertaincucumbers / Reddit
  • Je viens de fêter mes 60 ans et je ne regrette pas mon choix de ne pas avoir d’enfants et de ne pas être marié. J’ai adoré partager la vie de femmes qui pensaient la même chose et c’était toujours mieux quand les choses étaient claires. J’ai deux neveux que j’ai aidé à élever et ce sont mes petits. Ma sœur est décédée et je suis heureux d’avoir été présent lorsqu’ils ont eu besoin de moi. Mais je n’ai jamais regretté de ne pas avoir d’enfants. © StillTheRick / Reddit

Que penses-tu de la décision de ces internautes ? Et toi, de quelle team fais-tu partie : avec ou sans enfants ?

Photo de couverture Reg Prata / Facebook
Sympa/Gens/20 Personnes racontent pourquoi elles n’ont jamais éprouvé le besoin d’avoir des enfants
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire