Sympa
Sympa

Cela fait plus de 40 ans que cet homme s’acharne à transformer un désert en forêt géante, et il nous prouve qu’il y a encore de l’espoir pour notre planète !

Certaines personnes pensent malheureusement que la protection de l’environnement est une cause perdue, mais cet homme leur a bel et bien prouvé le contraire. Majuli, la plus grande île fluviale du monde, a toujours été une terre aride, sablonneuse et quasiment infertile, perdue quelque part dans le nord de l’Inde. Mais cela a changé le jour où un marchand de lait a entrepris de transformer ce paysage et ses environs...

Sympa a vraiment hâte de partager avec toi l’histoire de cet homme qui a planté une forêt entière tout seul !

Alors qu’il n’avait que 16 ans, Jadav Payeng a été témoin d’une scène des plus tristes : de nombreux serpents morts jonchaient les berges de l’île de Majuli, une île du fleuve Brahmapoutre. Des inondations ont entraîné les pauvres créatures sur cette île où elles sont mortes à cause de la chaleur et du manque d’ombre.

Jadav fut profondément ému par ce spectacle, et après tant de dévastation, il a pris la décision de consacrer sa vie à redonner vie à cette île sablonneuse et aride en plantant chaque jour un nouvel arbre. Ce qui en 1979 ressemblait plus à un rêve qu’à une promesse réalisable, est devenu 40 ans plus tard la forêt de Mula. L’espace qu’elle recouvre est plus grand que Central Park, et 12 fois plus grand que la Cité du Vatican.

Grâce à l’effort de Jadav, cette forêt contribue maintenant à préserver l’écosystème local et la faune sauvage. Elle abrite aujourd’hui des tigres, des cerfs, des rhinocéros, des vautours, des éléphants, et bien sûr, des serpents du Bengale. Cette reforestation a également rendu l’île de Majuli plus sûre, car les racines des arbres ancrent l’île sur le continent, et la protègent de l’érosion.

Ce véritable don à la nature serait resté secret sans le journaliste indien Jitu Kalita, qui a découvert cette forêt lors d’un voyage en 2007. Cet endroit serait aussi inconnu pour nous si Jitu Kalita n’avait pas réalisé ce documentaire intitulé Forest Man, relatant les réalisations de Jadav.

Fort heureusement, les efforts de Jadav n’ont pas été vains, et son travail a même été reconnu par l’ancien président de l’Inde, qui lui a donné le titre d’Homme de la forêt de l’Inde.

Serais-tu prêt à prendre un tel engagement afin de faire revivre tout un écosystème ? Dis-nous dans les commentaires comment tu t’y prendrais. Et bien entendu, partage cet article autour de toi !

Photo de couverture Shutterstock.com, Shutterstock.com
Sympa/Gens/Cela fait plus de 40 ans que cet homme s’acharne à transformer un désert en forêt géante, et il nous prouve qu’il y a encore de l’espoir pour notre planète !
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire