Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Ces 10 histoires d’amitié entre humains et animaux sauvages sont vraiment incroyables

Certaines personnes préfèrent les chiens, d'autres les chats, et d'autres encore, ne jurent que par des animaux de compagnie plus exotiques, comme les escargots ou les araignées. Mais il y a aussi ceux qui choisissent la présence d'animaux sauvages réputés être dangereux comme compagnons de vie. Ce genre d'amitié dépasse d'ailleurs les limites de la compréhension habituelle des choses pour le commun des mortels, et soulève au passage le voile sur la connexion profonde qu'entretenait jadis l'Homme avec la nature.

Sympa a donc compilé 10 incroyables histoires d'amitiés nées entre des humains et des animaux sauvages, qui vont sûrement changer la façon dont tu vois les choses, et te faire revoir ta position sur notre place dans ce monde.

Kevin Richardson et ses amis lions, hyènes et léopards

Kevin Richardson est surnommé "le charmeur de lions" un peu partout dans le monde. Et ce n'est pas pour rien : Kevin peut facilement dormir parmi une meute de félins sauvages, se baigner avec eux dans la rivière et jouer au ballon. Parmi ses amis, nous pouvons également trouver des léopards et des hyènes.

Derrière cette incroyable amitié, il y a avant tout un travail colossal et énormément d'expérience. Bien que tous ces animaux vivent dans des conditions naturelles sur le territoire de la réserve "The Kingdom of the White Lion" (Le Royaume du Lion Blanc), Kevin connaît chacun d'eux depuis qu'ils sont bébés. Il fonde donc sa relation avec les grands félins uniquement sur le respect et la confiance, et ces derniers le considèrent comme un membre du clan, et se comportent affectueusement avec lui.

Mark Dumas et l'ours blanc Agee

Mark Dumas, qui vit à Abbotsford (Canada), est la seule personne sur cette planète qui soit amie avec un ours blanc.

Agee est le nom de cet ours polaire qui vit aux côtés de Mark et de sa femme depuis maintenant plus de 18 ans. Les scientifiques sont d'ailleurs déconcertés par la façon dont une telle amitié puisse être possible, car cet animal est l'un des prédateurs les plus grands et les plus féroces sur Terre. Il pourrait même te briser le crâne d'un seul coup de patte !

Mark dédie son temps aux ours depuis de nombreuses années. Entre lui et Agee, il y a une connexion invisible unique, seulement compréhensible par eux-même, basée sur l'amour et le respect mutuel. Cela donne même parfois l'impression qu'ils se ressemblent ! D'un autre côté, Agee ne permet qu'à Mark et à sa femme de l'approcher, et elle ne se montre pas aussi amicale avec les autres personnes.

La famille Giustozzi et la laie Pascalina

Ce couple d'italiens a sauvé un marcassin au bord de la famine, qu'ils ont trouvé dans la forêt. Après quelques années, le bébé sanglier, nommé Pascalina, a bien grandi, atteignant même une taille impressionnante et pesant plus de 100 kg.

Bien que les sangliers soient connus pour être des animaux dangereux, étant donné qu'ils peuvent facilement blesser ou tuer une personne, Pascalina apprécie l'affection et l'attention donnée par sa famille adoptive, et est considérée comme un membre à part entière de la famille Giustozzi. Quand son maître, Raffaele, se repose sur le canapé, elle lui monte dessus et presse doucement contre lui son tendre museau.

Irvan et le crocodile Kojek

Un jour, Irvan, un habitant de Bogor (Indonésie), a acheté un petit crocodile à de jeunes locaux pour la somme de 1,5 $. Ce dernier ne mesurait alors que 10 cm de long. Son nouveau maître l'a alors baptisé Kojek, et a vécu dans sa maison pendant 20 ans. Le saurien a bien grandi, allant jusqu'à mesurer 2,75 m de long, et peser environ 200 kg.

Irvan et les membres de sa famille jouaient avec Kojek et le brossaient régulièrement. Le reptile mangeait environ deux kilos de poisson cru chaque jour, et à cause de sa gourmandise, il a même mangé quelques chats voisins qui s'aventuraient imprudemment dans la cour de la maison.

La profonde amitié entre cette famille et son crocodile domestique a pris fin lorsque l'administration locale a appris l'existence de cet animal de compagnie pour le moins inhabituelle. Les crocodiles sont protégés par la loi indonésienne, et elle interdit formellement d'en posséder à la maison. Kojek a donc dû être transféré dans la réserve naturelle de Bogor.

Irvan et sa famille n'ont pas pu retenir leurs larmes lorsqu'ils ont dû dire au revoir à Kojek, car après 20 ans de cohabitation, ils s'étaient évidemment fortement attachés à lui. Aujourd'hui, Irvan rend souvent visite à son ami dans son nouvel habitat.

Shaun Ellis et ses loups

Différents documentaires relatant l'incroyable amitié existant entre le naturaliste britannique Shaun Ellis et les loups ont été diffusés sur Animal Planet (Living with the Wolfman) et National Geographic (A Man among Wolves). Cependant, à l'aube de sa formation en tant que zoologiste professionnel, d'éminents experts locaux se sont aussi moqués de lui, le considérant comme un fanatique excentrique.

En plus de travailler avec les loups dans un centre spécialisé, Shaun a vécu près de deux ans au sein d'une meute de loups sauvages, et a écrit un livre sur son incroyable expérience intitulée Un homme parmi les loups. Il y décrit tout ce qui lui est arrivé durant sa vie avec ces prédateurs légendaires, ce à quoi il a dû renoncer, ce qu'il a dû tolérer, et par quelles épreuves il a dû passer afin d'être accepté dans la famille de ces animaux sauvages.

La famille Joubert et l'hippopotame Jessica

En 2000, lors d'une inondation à Limpopo, en Afrique du Sud, un bébé hippopotame s'est perdu et a été retrouvé sur la berge d'une rivière, juste à côté de la maison de la famille Joubert. Il ne restait que quelques heures à vivre à cet animal, et sans l'aide de cette famille, il serait tout simplement mort.

Tony Joubert, alors garde-parc, et sa femme Shirley, qui n'avaient pas d'enfants, ont soigné et nourri Jessica, et aujourd'hui, elle a 18 ans et pèse environ 1,5 tonnes. Bien qu'ils soient herbivores, les hippopotames sont des animaux très dangereux, et son responsables chaque année de la mort de plusieurs personnes. Mais pendant toutes ces années, Jessica n'a jamais montré la moindre agressivité envers sa famille adoptive. Elle chasse même les crocodiles, protégeant ainsi sa famille lorsque ces derniers se baignent dans la rivière.

Jessica adore le thé au Rooibos, et en consomme chaque jour 20 litres que lui prépare Shirley. Elle aime aussi les patates douces. La femelle hippopotame vit en liberté avec d'autres compagnons de son espèce, mais vient régulièrement rendre visite aux Joubert pour passer du temps avec eux et regarder la télévision. Ils lui ont même créé un passage spécial reliant directement la rivière à la maison.

Jessica est sans doute l'hippopotame le plus célèbre au monde. 105 documentaires ont été tournés à son sujet, et venir la voir dans sa famille adoptive représente l'une des principales attractions touristiques de la région.

Damian Aspinall et le gorille Kwibi

Quand Kwibi et ses frères étaient encore tout petits, des braconniers ont capturé leurs parents. Leur destin était alors tout tracé : être vendus à des "zoos" locaux où ils passeraient de nombreuses années enfermés dans des cages, ou mourir. Mais les contrebandiers ont été arrêtés par la police, et les bébés gorilles furent envoyés en Angleterre, au zoo de Howletts.

Le propriétaire du complexe, Damian Aspinall, s'est très vite attaché à Kwibi qui, pour lui, était un gorille très spécial. Damian a beaucoup joué avec lui et s'en est personnellement occupé. Lorsque le singe a grandi, Damian l'a emmené au Gabon où, avec d'autres gorilles, il a pu réintégrer son milieu naturel.

Kwibi a vécu en liberté pendant cinq ans et est devenu adulte, un mâle alpha très fort. Après cette période, Damian s'est rendu en Afrique pour lui rendre visite, mais personne ne pouvait savoir si le gorille le reconnaîtrait ou non. Mais leurs retrouvailles furent très émouvantes : Kwibi reconnu immédiatement son ami d'enfance, et courut dans ses bras pour le saluer.

Les époux Bridges et le bison Wild Thing

Il y a de nombreuses années, au Texas, les époux Ronnie et Sherron Bridges avaient un troupeau de bisons d'une cinquantaine d'individus. Mais lorsque Ronnie est devenu aveugle d'un œil et n'a plus pu plus s'occuper du troupeau, ils ont dû vendre leurs animaux. Les Bridges n'ont gardé avec eux qu'un bébé bison, qu'ils nommèrent "Wild Thing" ("petit sauvage").

Ils considéraient Wild Thing comme un véritable animal de compagnie et un membre de la famille. Aujourd'hui, il prend encore le petit déjeuner à table avec ses maîtres, et aime regarder des films d'action (en raison des images en mouvement) dans sa propre chambre. Il a même été le témoin de mariage du couple.

La personnalité du bison colle bien à son nom : sauvage et débridé. Mais il pense tout de même que Ronnie est le mâle dominant, donc il se plie à sa volonté, sans lui tenir tête.

Casey Anderson et l'ours brun Brutus

Le meilleur ami de Casey Anderson n'est autre qu'un... ours brun ! Casey a pris Brutus sous son aile alors qu'il n'était encore qu'un ourson. La réserve où l'ourson est né était déjà pleine d'ours, et il n'y avait pas assez de place pour un individu supplémentaire. Brutus devait donc être envoyé dans un zoo, mais Casey s'y est opposé.

Pendant de nombreuses années, Casey et Brutus ont maintenu une relation chaleureuse et confiante. Il est d'ailleurs incroyable de voir à quel point ce dangereux prédateur pesant près de 400 kg et mesurant presque 2,5 m de haut peut être tendre et affectueux.

Ces deux compagnons sont même passés sur le plateau de l'émission d'Oprah Winfrey, et ils ont leur propre émission de télévision, qui bénéficie du soutien du National Geographic. Dans celle-ci, Casey tente de dissiper les stéréotypes des gens qui pensent que les ours bruns ne sont que des prédateurs assoiffés de sang, cannibales et meurtriers.

La famille Schoeman et leurs guépards, Vakuu et Skyla

Ces deux bébés guépards sont apparus dans la famille de Kim et Hein Schoeman, en Afrique du Sud, sans aucune planification. Une femelle guépard a donné naissance à ses petits dans la réserve, mais comme les guépards ne parviennent généralement qu'à assurer la survie de seulement la moitié de leur portée, les Schoemans ont décidé d'adopter deux des petits.

Posséder deux tels animaux sauvages ne faisait pas vraiment partie des plans de la famille, surtout qu'ils avaient déjà deux enfants : un bébé de deux ans, Malan, et un bébé de trois mois, Kayla. Au début, les Schoemans ont essayé de garder les guépards éloignés des enfants, mais la vie a fait ses propres ajustements.

Toutes les deux heures, de jour comme de nuit, Kim devait nourrir les bébés guépards, nommés Vakuu et Skyla, ainsi que ses propres enfants. Et au bout du compte, Kim a fini par tout mélanger. Elle réchauffait le même lait pour son enfant et pour les "chatons", et les faisait dormir ensemble dans son lit, parce que les guépards ont aussi besoin de chaleur et d'une présence maternelle.

Les dangereux félins sont donc devenus des membres de la famille, et sont également devenus très proches des enfants Schoeman. À l'âge d'un an, les deux guépards ont finalement été installés derrière une clôture dans la cour de la maison, mais les enfants ont continué à régulièrement jouer avec eux. Leurs parents leur ont appris à se comporter de la manière la plus sûre lorsqu'ils jouaient avec ces prédateurs. Mais même ainsi, les Schoemans continuaient d'expliquer à leurs enfants qu'ils devraient bientôt envoyer Vakuu et Skyla dans une réserve, où ils seront mieux qu'à la maison.

Notre rédaction a été très émue et ravie de découvrir et de partager toutes ces histoires, et tout particulièrement cette amitié née entre les guépards et des enfants, ainsi que l'histoire de Shaun Ellis et sa vie avec une meute des loups.

Et toi, quelle histoire as-tu préférée ? Laisse un message dans les commentaires, et partage cet article avec ton entourage !