Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Ces 16 histoires courtes te prouveront que l’amour et l’attention se retrouvent dans de petits détails

L'amour est souvent la grande aventure d'une vie. La relation avec notre moitié se construit petit à petit et même si nous faisons souvent des erreurs, nous en tirons des leçons. Avec le temps, on oublie beaucoup de choses, mais les souvenirs les plus importants resteront à jamais gravés dans notre mémoire.

Chez Sympa, nous sommes persuadés que les actions d'une personne en disent beaucoup plus long sur ses sentiments que tous les mots du monde. Et pour te le prouver, nous avons décidé de partager avec toi quelques histoires de situations quotidiennes qui sont devenues des expériences inoubliables dans la vie des amoureux.

1.

Beaucoup de gens connaissent la blague de vouloir adopter l'animal de l'année de sa naissance dans le calendrier chinois : le rat, le singe, le cochon.. La bonne blague est pour celui qui doit chercher un dragon : en comparaison, même le cheval n'est pas si terrible que cela. Je disais à mon copain que j'étais née l'année du dragon et que je ne pouvais donc pas trouver l'animal domestique approprié. Je pensais qu'il allait seulement en rire, mais il m'a dit qu'il m'en trouverait un et a disparu pendant deux semaines. Quand il fût de retour, il m'apporta un dragon d'un mètre et demi en argile polymérique qu'il avait sculpté pour moi. Je me suis donc rendue compte de deux choses : la première, c'est que c'est un excellent sculpteur, et la seconde, que je suis prête à passer le restant de mes jours avec lui.

2.

J'ai toujours pensé qu'un homme ne devrait pas avoir à courir derrière une fille, il ne devrait pas permettre qu'une femme le contrôle, il ne doit pas se laisser manipuler et il devrait toujours être le leader, le chef, le plus fort. C'est ce que je pensais... jusqu'à ce que je tombe amoureux. Cela fait un an et demi que je suis prêt à faire n'importe quoi pour ma copine : je peux sortir à sa demande pour aller chercher du chocolat ou de la glace en plein milieu de la nuit, je lui fais des massages de pieds tout le temps, je l'aide à cuisiner, je fais toujours la vaisselle, je lui offre d'énormes bouquets de ses fleurs préférées et autres cadeaux divers et variés, et je tolère même ses retards, sans même me mettre en colère. L'Amour, quoi.

3.

Je sortais avec ma copine depuis l'école primaire et pendant ses études, elle a eu de gros problème avec l'anglais (le seul six sur son diplôme). Nous avons 20 ans maintenant, et l'année dernière, elle s'est laissé pousser les cheveux (elle avait toujours eu une petite coupe courte), a perdu 9 kg, et s'est mise non seulement à l'anglais mais aussi au polonais, à l'allemand et au russe. Elle a dit qu'elle voulait tout simplement changer. Alors, je me suis inscrit à la gym et j'ai commencé à prendre des cours de suédois. Elle m'a appris à vivre, à respirer à plein poumons; elle est mon idéal et ma source d'inspiration.

4.

J'adore tout ce qui est fait en patchwork : les couettes cousues avec plein de petits morceaux de tissus, les jupes style gitane, les jouets faits à la main, etc. Il y a peu de temps, j'ai remarqué que mon copain avait les doigts pleins de petites coupures. Quand je lui posais des questions, il faisait simplement signe de la tête, disant que ce n'était rien et qu'il ne fallait pas y faire attention. Hier, lorsque je suis rentrée du bureau, j'ai trouvé sur mon lit un énorme cœur fait d'une centaine de morceaux de tissus colorés. Un peu tordu, légèrement de travers, mais je m'imaginais mon copain en train de faire cette magnifique œuvre pour moi, poussant l'aiguille maladroitement jusqu'à se faire mal aux doigts. J'ai alors compris que c'était le plus beau cadeau que l'on m'avait jamais fait.

5.

On se dispute régulièrement avec mon copain. Après les discussions, c'est toujours lui qui revient vers moi le premier. Je n'ai pas très bon caractère et la colère met toujours très longtemps à disparaître, mais j'essaie d'y travailler, d'effacer cet orgueil au nom de notre amour. Il y a peu de temps, alors que nous nous disputions encore, je ne voulais pas faire le premier pas pour arranger les choses. Je craignais les reproches du style "ah, tiens, regarde qui est là !", mais j'ai respiré bien profondément et je me suis lancée. Vous auriez dû voir ses grands yeux étonnés et remplis de bonheur. Aucune mauvaise blague, ni mot déplacé. Il m'a simplement remerciée et m'a prise dans ses bras. Je me suis rendue compte de l'importance de passer outre l'orgueil et j'ai réalisé à quel point je l'aimais.

6.

Ma copine est hôtesse de l'air et à chaque fois que nous approchons de la maison en voiture, je ralentis, je me mets sur la voie de droite et elle me regarde en disant son slogan : "mesdames, messieurs, nous avons commencé notre descente, assurez-vous d'avoir bien redressé le dossier de votre siège, que votre ceinture de sécurité soit bien attachée et que la tablette...soit bien en position verticale..." et moi, à ce moment-là, j'ai l'impression d'être un pilote de Boeing, prêt pour l'atterrissage. Ensuite, je gare tout doucement la voiture sur le parking pendant qu'elle continue à dire des trucs sur les passagers qui ne doivent pas se lever avant l'arrêt complet de l'appareil. Je l'aime à la folie.

7.

De nombreuses amies me racontent toutes les belles choses que leur font leurs hommes : ils leur offrent de beaux bouquets de fleurs, leur écrivent des messages sur le trottoir, leur font des poèmes et grimpent jusqu'aux fenêtres pour elles. Mon copain ne fait rien de tout cela. Il répare tout ce qui est cassé dans la maison et m'aide dans ma carrière. Étant donné que je fais des études pour être designer, je dois dessiner, fabriquer et coller des maquettes. Comme je n'ai jamais le temps, il les colle pour moi, maladroitement, mais avec précaution. Il me donne toutes ses économies afin que je puisse acheter un cadeau d'anniversaire à ma maman, et c'est dans ces moments-là que je suis la femme la plus heureuse du monde. Personne ne m'a jamais autant aimée. Mes copines disent que je me contente de peu pour être heureuse. Moi je connais ma chance.

8.

J'aime mon mari. Nous avons beaucoup de choses en commun, nous passons beaucoup de temps à cuisiner ensemble, nous discutons souvent. Mais il m'arrive de me renfermer, de ne plus sourire, et de répondre à peine à ses questions car je suis dans mon monde. Alors, il attrape tout simplement son ordinateur portable, une paire de chaussettes et un caleçon, m'embrasse tendrement et s'en va passer quelques jours chez sa mère. Quant à moi, je me prends un verre de vin, me cuisine un petit plat en solitaire, me met devant mon film préféré et je me rends compte à quel point je l'aime de plus en plus.

9.

Je suis hospitalisée pour un certain temps et je partage ma chambre avec une grand-mère née en 1945. Son mari lui envoie un message vocal via smartphone (!) tous les soirs, mais elle les écoute au haut-parleur car elle ne sait pas comment faire autrement. Et tous les jours, il lui dit "bonne nuit, ma chérie...". Cela fait 54 ans qu'ils sont mariés.

10.

Mon mari est pilote d'avion, il n'a pas d'horaires fixes car il peut avoir des vols à toute heure de la journée ou de la nuit - et il a souvent le dernier vol. Moi, j'ai une journée de travail classique, de 9:00 à 18:00 heures, cinq jours par semaine. Je me lève toujours l'embrasser par la fenêtre. Je reste dans le couloir, à moitié endormie, très mal coiffée, enveloppée dans une vieille robe de chambre avec un chat tout aussi ébouriffé que moi dans les bras. Au final, c'est un vrai show. Mais il y a peu de temps, il m'a avoué que c'est dans ces moments-là qu'il se rend compte à quel point il m'aime.

11.

Aujourd'hui, dans le bus, j'ai assisté à une scène extraordinaire. À l'un des arrêts, un couple de personnes âgées est monté dans le bus : la grand-mère s'est assise sur l'un des sièges libres et le grand-père est resté debout à côté d'elle. Je me suis levée pour lui laisser ma place, et lorsque je lui ai proposé de s'asseoir, il m'a souri et m'a répondu très gentiment : "Merci beaucoup mademoiselle, mais je ne peux pas accepter car je ne m'éloigne jamais d'elle, je ne veux pas perdre la femme que j'aime". Et souriant, il a caressé les cheveux de son épouse. J'en avais les larmes aux yeux.

12.

C'était mon anniversaire. Comme d'habitude, à 23:50, mon copain a quitté mon appartement pour attraper le dernier bus en s'excusant de ne pas pouvoir être le premier à me souhaiter mon anniversaire, disant qu'il m'enverrait un SMS. À minuit, je reçois un message de lui me souhaitant un "JA". J'étais en train d'écrire une réponse toute aussi émouvante lorsque j'ai entendu quelqu'un frapper à la porte. J'ai ouvert et une floppée de ballons est entrée dans l'appartement ! Il est resté là, au milieu du couloir, à me lire un poème, avec une voix tremblante. Il m'a fait penser à un enfant récitant pour la première fois un texte d'auteur à l'école. Et c'est la chose la plus mignonne que j'ai jamais vue de toute ma vie.

13.

J'étais en train de faire la vaisselle chez mon copain. Pendant que je séchais une tasse, elle s'est échappée de mes mains et est tombée par terre. J'ai pensé qu'il allait me dire quelque chose, mais il m'a soulevée du sol, m'a portée par-dessus les morceaux cassés, m'a sortie de la cuisine, puis a passé l'aspirateur. Il a dit que c'était juste une tasse, ce qui n'avait pas d'importance, mais qu'il ne voulait pas que je me blesse.

14.

Mon copain est, comme on dit, une armoire à glace : il mesure 2 m 5, et il a une expression sur le visage absolument pétrifiante. Tout le monde a peur de lui, pense qu'il est antisocial et très sévère et je suis la seule à savoir à quel point il aime les câlins, même si c'est toujours un peu compliqué étant donné sa taille. Je ne mesure qu'1 m 65, mais je peux monter sur un tabouret cent fois par jour et le prendre dans mes bras pour voir l'expression de joie sur son visage et son grand sourire de bonheur.

15.

Avec mon mari, nous avons acheté une voiture à crédit. Nous n'aimons pas trop les prêts et avons décidé de le payer le plus rapidement possible, soit en un an. Le montant des mensualités était assez important, mais on payait toujours tout quoi qu'il arrive. Le problème c'est qu'il ne nous restait plus rien pour les vacances d'été. Quand le moment est arrivé, mon mari m'a donné des billets d'avion pour aller à la montagne, en disant que ce serait des vacances à petit budget, qu'il n'avait que 500€ et qu'il avait trouvé un petit chalet pour 200€. Il avait fait des extras pendant ces derniers mois afin de pouvoir économiser et ce furent les meilleures vacances de notre vie, même mieux réussies que celles en Italie ou à Goa. Nous avons nagé dans les lacs, cuisiné ensemble, fait des marches dans la montagne. Je suis rentrée enceinte et heureuse !

16.

Ma femme est enceinte et j'essais de la soutenir au maximum. Un jour, je suis rentré du bureau et elle était assise sur le canapé, en train de manger des anchois avec des oignons accompagnés... de fraises baignées dans du chocolat. Ça ne m'a pas plus surpris que ça, j'étais habitué. Mais tout à coup, elle m'a invité à partager son repas avec moi, me disant "mon chéri, goûte ! C'est tellement bon, tu n'en reviendras pas !" et quand je lui ai répondu que c'était physiquement impossible à ingérer pour moi, elle a fondu en larmes, disant que personne ne la comprenait et ne pouvait apprécier. J'ai eu tellement peur, que j'ai goûté ce mélange avec elle et je ne me suis même pas étouffé.

Quoi qu'on en dise, ce sont ces petites choses qui nous font vivre. L'amour se niche dans les détails. Bien sûr si tu t'es reconnu dans l'une de ces histoires, ou si tu veux partager tes sentiments avec nous, écris-nous. Nous serons ravis de lire tes commentaires.