Sympa

L’histoire d’amour de Youri et Valentina Gagarine, qui ont célébré leur mariage deux fois (mais ils sont tombés amoureux une seule fois, et pour la vie)

Nous connaissons tous Youri Gagarine comme étant le premier homme à être allé dans l’espace, et donc celui qui a ouvert la voie aux étoiles. Sa phrase “Allons-y !” est devenue une icône, tandis que son visage souriant et affable est, et restera gravé dans la mémoire du monde entier. Il a été ébloui par les astres, il a vécu pour eux, mais c’est bien sur Terre qu’il a rencontré son unique étoile.

Chez Sympa, nous avons été émus par l’histoire d’amour du premier cosmonaute et de sa femme, qui, après la mort de son époux, a continué à vivre pour eux deux.

La jeune Valentina Goryacheva, cadette de l’école de pilotage d’Orenbourg, a rencontré Youri Gagarine lors d’un bal. Valentina, qui n’était pas très grande, avec ses cheveux bruns, ses yeux marrons, et ses petites taches de rousseur sur le nez, a immédiatement plu à Youri. Et après plusieurs danses, elle fut conquise par sa grande modestie et son humilité.

Durant tout l’après-midi, Youri Gagarine n’a pas quitté la jeune femme une seule seconde, il s’est montré très galant, et lui a posé beaucoup de questions. Et après l’avoir raccompagnée chez elle, il lui a proposé de se revoir.

Au premier abord, aux yeux de Valentina, le joyeux et bavard Youri paraissait surtout avoir une grosse tête et des oreilles proéminentes, ce qu’elle n’aimait pas du tout. Mais, malgré cela, elle a tout de même décidé d’accepter son invitation.

Après s’être fréquentés pendant deux ans en tant que simples amis, Youri a avoué ses sentiments à Valentina, et après deux autres années, le couple a fini par se marier. Comme les parents de Youri Gagarine ne pouvaient pas se déplacer jusqu’à Orembourg, leur mariage a eu lieu deux fois : la première fois dans la région natale de la mariée, et la seconde fois, dans celle du marié, à Gjatsk.

Après avoir obtenu son diplôme de l’école de pilotage, Youri Gagarine ne voulait pas rester à Orenbourg, et il est donc parti servir dans le nord de la Russie, dans la région de Mourmansk. Peu de temps après, sa femme l’a rejoint. C’est donc dans la ville de Zapoliarny que le couple Gagarin a eu sa première fille, Elena.

En 1959, peu après la naissance de sa fille, Youri Gagarine a appris qu’on recrutait des cosmonautes, et il décida de tenter sa chance dans ce domaine qu’il ignorait encore totalement. Les nombreuses phases de test et la sérieuse compétition (une place pour environ 3 000 pilotes postulants dans ce groupe) ne l’ont pas intimidé, et encore moins arrêté.

Au printemps 1960, Youri Gagarine a été accepté dans le détachement des cosmonautes soviétiques. Avec sa famille, il est parti s’installer à la Cité des étoiles, près de Moscou, afin de suivre une formation de pilotage. Valentina, diplômée en médecine, a obtenu un emploi de biochimiste au laboratoire du Centre de contrôle des missions.

Un mois avant le premier vol spatial habité de l’Histoire, la famille Gagarine accueilla une deuxième fille, Galina.

Valentina n’avait pas accès aux détails des missions spatiales, et elle ne savait pas exactement quand le fameux vol aurait lieu. Si son mari était immergé dans le travail, elle consacrait toute son énergie à sa famille. Le 12 avril 1961, une journée tout à fait normale commença pour elle, jusqu’à ce qu’elle entende un voisin crier : “Valentina, allume la radio ! Youri est dans l’espace !”

Le 12 avril a changé à jamais la vie de la famille Gagarine : à partir de ce moment, leur petite vie tranquille et discrète fut terminée. Les journalistes suivaient littéralement Youri et Valentina à la trace, photographiant leurs filles, les interviewant sans arrêt, et les invitant à de nombreuses émissions de télévision. Le visage de Youri Gagarine était devenu célèbre dans le monde entier, donc il ne pouvait même plus passer ses vacances en famille sans être assailli par tout le monde.

Après la mission Vostok 1, le premier cosmonaute avait de plus en plus de travail et de préoccupations, donc il passait très peu de temps avec sa famille. C’est pourquoi, dès qu’il en avait l’occasion, il courait vers ses proches pour passer un peu de temps avec eux.

À chaque fois que Youri rentrait chez lui, il avait les bras chargés de cadeaux, dont de nombreux animaux domestiques. En effet, ses filles adoraient les chiens et les chats, alors leur père leur ramenait sans cesse de nouveaux animaux. Il paraît même qu’à un moment, un petit faon vivait dans la maison des Gagarine.

Valentina et son mari ont brillamment passé l’épreuve de la gloire : ils ont élevé leurs enfants presque seuls, ils ont su maintenir leur foyer accueillant, et recevaient la visite d’éminents invités qui voulaient rencontrer le premier homme à être allé dans l’espace. En tant qu’épouse du premier cosmonaute, Valentina accompagnait Youri à de nombreuses réceptions et réunions d’affaires, voyageant même fréquemment à l’étranger avec lui. Malgré son nouveau statut, Valentina a su rester humble et gentille. La célébrité n’a pas du tout changé sa manière d’être.

Des parents heureux, des enfants heureux, une maison pleine de joie et de rires : tout cela a malheureusement disparu d’un jour à l’autre. Le 27 mars 1968, lors d’un vol d’entraînement, Youri et son collègue Vladimir Serioguine se sont écrasés. La vie de la famille Gagarine restera alors marquée par cet " avant " et cet " après ".

Youri semblait savoir que le ciel refuserait un jour de le laisser partir, et c’est pourquoi, avant même de réaliser son vol dans l’espace, il avait écrit une lettre d’adieu à sa femme. Valentina a lu cette lettre après la mort de Youri.

<p><em>“S’il m’arrive quelque chose, je vous demande de ne pas mourir de chagrin, et surtout toi, Valentina. Après tout, la vie est ainsi, et personne n’est à l’abri de se faire renverser par une voiture demain même. S’il te plaît, prends soin de nos filles, aime-les comme je vous aime. Élève-les non pas comme des filles qui ne savent rien faire, mais comme de vraies personnes, qui ne craignent pas les coups que leur réserve la vie à l’avenir. Vis ta vie comme te le dicte ta conscience, et fais ce qu’il y a de mieux pour vous. Je ne vous impose rien, car je n’ai pas le droit de faire une telle chose.” </em></p>
Youri Gagarine (extrait de la lettre d'Adieu à son épouse)

Valentina a eu énormément de mal à surmonter la mort de son mari. Mais elle n’a jamais baissé les bras : ses filles grandissaient et elle était leur seul soutien dans la vie.

Préoccupée par le sort de ses filles, Valentina Gagarine n’a pas voulu partir à la capitale, et elle a préféré rester avec elles à la Cité des étoiles. Elle s’est éloignée des autres et a cessé de répondre aux interviews, afin de se protéger elle et ses filles de toute cette médiatisation.

Douze ans après la tragédie, Valentina écrivit certains de ses souvenirs en mémoire de son défunt mari dans le livre 108 minutes et une vie, qui fut ensuite publié à plusieurs reprises.

Le cosmonaute Alekséi Leónov et Valentina Gagarine

Les filles de Youri Gagarine, tout comme l’aurait voulu leur père, sont devenues des personnes respectables. L’aînée, Elena, est devenue directrice générale du Musée du Kremlin à Moscou, et la plus jeune, Galina, est devenue directrice de la Faculté d’économie régionale et nationale de l’Université russe des sciences économiques. Chacune d’elles a eu des enfants qui sont maintenant adultes.

Elena Gagarine

Galina Gagarine, avec son fils Youri.

Après avoir perdu son unique amour, Valentina ne s’est jamais remariée. Elle vit toujours dans le même appartement qu’elle partageait avec son mari. Chaque jour, cette femme regarde par la fenêtre le monument érigé à la gloire de son mari : le célèbre cosmonaute semblant s’éloigner d’elle, en tenant une marguerite à la main.

Connaissais-tu les détails de la vie du premier homme dans l’espace ? Penses-tu qu’après avoir atteint un tel exploit, Youri Gagarine aurait dû arrêter de voler pour éviter tout risque d’accidents et passer plus de temps avec sa famille ? Laisse ton opinion dans les commentaires, et partage cet article avec toutes les personnes de ton entourage !

Photo de couverture EAST NEWS