Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

L’histoire d’Ice Boy, le garçon de glace qui a traversé le froid extrême pour se rendre à un examen à l’école, a permis de récolter 450 000 dollars

----
553

Au début du mois de janvier, le petit Chinois Wang Fuman, issu d'une famille très pauvre, a parcouru cinq kilomètres pour se rendre à un examen à l'école, dans une province chinoise où les températures sont particulièrement froides. Il était vêtu d'une veste légère et ne portait pas de bonnet. Quand il est entré dans la salle de classe, ses camarades se sont moqués de lui : ses cheveux et ses sourcils étaient complètement gelés et ses joues étaient toutes rouges. L'enseignant a pris une photo de Wang, et l'a partagée sur les réseaux sociaux. Depuis, le garçon est devenu célèbre dans le monde entier, et des milliers de personnes ont été émues par son histoire.

Sympa te raconte, aujourd'hui, l'histoire dont tout le monde parle du "garçon de glace" (Ice Boy), et dont la photo a provoqué de vives réactions sur Internet...

Wang Fuman, âgé de 8 ans, vit dans une petite ville avec sa sœur et sa grand-mère, dans la province du Yunnan, en Chine. Sa mère les a abandonnés, et leur père travaillant loin ne peut donc pas leur rendre visite souvent. Wang souffre d'hypothermie chronique, un manque de chaleur faisant qu’il a toujours froid, que ses mains se gonflent et que ses doigts ne répondent plus de rien. Dans sa petite école, il n'y a pas de chauffage, alors tous les élèves y sont emmitouflés dans des vêtements d'hiver.

Wang veut vraiment recevoir une bonne éducation, car il est bien conscient que c'est sa seule opportunité d’échapper à la pauvreté. À l'examen, il a obtenu 99 points sur 100.

La photo du "garçon de glace" a fait fondre le cœur de nombreux internautes, et les médias y ont vu comme "un symbole de la persévérance et du courage de la nation chinoise".

De plus, la photo a provoqué un énorme débat sur la situation difficile que vivent les écoliers chinois : ils habitent avec leurs grands-parents pendant que leurs parents partent dans les grandes villes pour gagner de l'argent. Les enfants vivent dans des maisons délabrées, présentent un état de malnutrition et n'ont pas la possibilité d'aller à l'école en bus. Tout ce qui nous semble naturel, comme la nourriture, le chauffage ou l'éducation, leur est souvent inaccessible.

À la fin du mois de janvier, Wang, sa sœur et son père ont été invités à Pékin. Les policiers ont pris le garçon dans une voiture et l'ont laissé conduire une mobylette. Wang a visité un mur d'escalade, a contemplé le mausolée de Mao Zedong, et a participé à une conférence de presse dans laquelle il a dit qu'il espérait entrer à l'université de Pékin pour devenir un officier de police ou un médecin. "À la maison, il fait si froid, nous brûlons toujours du charbon et nous dormons avec nos vestes. Ici, les maisons sont si chaudes que je ne peux porter qu'une chemise ! C'est la première fois que je vois quelque chose comme ça, le chauffage est un miracle !" a confié Wang aux journalistes.

Les internautes ne pouvaient pas rester indifférents à l'histoire de Wang : ils ont recueilli 3 millions de yuans (environ 450 000 dollars) pour lui. L'argent sera utilisé pour réparer le chauffage dans l'école du garçon, acheter des poêles et des vêtements d'hiver pour les enfants des familles pauvres dans la province du Yunnan.

Photo de couverture Rhys Williamson/Twitter
----
553