Sympa
Sympa

Son entraîneur s’y était opposé, mais Roger Federer a embrassé Mirka en 2000 et depuis, tout a changé

Après 24 ans passés sur les courts de tennis, Roger Federer a annoncé qu’il arrêtait sa carrière sportive. Il a été le numéro un mondial pendant 310 semaines (dont 237 consécutives), il a presque tout remporté et est entré dans l’histoire de cette discipline. Néanmoins, tout cela n’aurait pas été possible sans Miroslava Vavrinec, plus connue sous le nom de Mirka Federer, qui en plus d’être l’amour de sa vie, a commencé à travailler avec lui quand sa vitrine de trophées était vide.

C’était en 2000. La délégation des sportifs suisses qui allaient représenter le pays est arrivée à Sydney pour participer aux Jeux olympiques. Dans cette équipe, il y avait le jeune Roger Federer de 19 ans, qui n’avait joué que deux finales, aucun trophée à son actif, et une jeune femme un peu plus expérimentée, Mirka Vavrinec, de 22 ans.

“J’ai passé du temps avec Mirka, qui faisait partie de l’équipe, en toute amitié, on passait de très bons moments ensemble”, a confié Roger dans une interview. Sven Groeneveld, l’entraîneur de l’époque, a raconté que le tennisman “avait demandé à tout le monde s’il devait être avec Mirka. Tout le monde lui a dit de ne pas le faire, qu’il était très jeune, qu’il valait mieux qu’il soit célibataire”.

À l’époque, l’entraîneur n’a pas soutenu cette relation parce que “Roger n’était pas encore prêt émotionnellement”. Le tennisman n’était pas encore le professionnel que nous avons connu quelques années plus tard. Il avait même des problèmes de comportement à l’intérieur du court. D’après Groeneveld, le fait que Roger ne les écoute pas a été “la meilleure décision de sa vie”.

Vers la fin du tournoi, après sa défaite contre Tommy Hass en demi-finale et pour la médaille de bronze, la magie a fini par opérer. “Pendant ces deux semaines en Australie, nous avons construit une belle alchimie. Et le dernier jour, quand tout le monde partait à des endroits différents, nous avons échangé plus qu’un simple baiser. C’était quelque chose d’extraordinaire pour tous les deux”, a raconté Roger en 2019.

La carrière de Mirka s’est arrêtée prématurément en 2002, suite à une blessure persistante au niveau de l’un de ses pieds. Elle a pris sa retraite sportive sans avoir remporté de titres professionnels, et à partir de là, elle est devenue un élément fondamental dans la vie quotidienne de Roger, organisant son emploi du temps, gérant sa communication avec les médias et l’aidant avec sa personnalité complexe de l’époque.

“Elle a eu un impact profond sur mon caractère. Peut-être pas dans mon jeu, mais en tant que professionnel, parce qu’elle a fait carrière avant moi, qu’elle avait plus d’expérience quand je suis arrivé au tournoi, et parce qu’elle savait ce qu’était le travail acharné ; j’apprenais de son propre parcours. Elle m’a fait évoluer et prendre de la maturité”, a confié le sportif il y a quelques années.

“Ensuite, le soutien que j’ai reçu de sa part était son amour inconditionnel. Elle a toujours été là pour m’aider. Elle m’a facilité la vie que je gagne ou perde”, a conclu Roger à propos de Mirka, qu’il a épousée en 2009 après plusieurs années de relation. Désormais, ils sont les heureux parents de deux paires de jumeaux : Myla Rose, Charlene Riva, Lenny et Leo.

Dans une autre interview, le sportif a confié que depuis sa rencontre avec Mirka, il a toujours voulu fonder une famille avec elle, mais ce n’était pas la seule chose qui le motivait. “Nous avons toujours voulu avoir des enfants, mais mon rêve était de partager ma chambre avec elle”.

Après 24 ans consacrés au sport et plus de 1500 matchs à son actif, Roger a annoncé il y a quelques jours la fin de sa carrière professionnelle. À 41 ans, ses blessures à répétition compliquent de plus en plus son quotidien, alors il a préféré se retirer pour se consacrer à sa famille, à ses amis et à d’autres projets en dehors du tennis, comme son association caritative, par exemple.

Dans sa lettre, il a dédié quelques mots à sa famille. “Mirka m’a accompagné chaque minute. Elle m’a aidé à m’échauffer avant les finales, a regardé de nombreux matchs même en étant enceinte de huit mois, et a enduré mes déplacements avec mon équipe. Je veux également remercier mes quatre merveilleux enfants pour leur soutien et pour être toujours prêts à explorer de nouveaux lieux et à créer de beaux souvenirs”.

Avant de rencontrer Mirka, Roger n’avait pas de titres. Après qu’elle commence à travailler avec lui, il a remporté 103 titres et une famille. Il est certes impossible de savoir ce qui se serait passé s’ils ne s’étaient pas embrassés à Sydney, mais tant les faits que les paroles du Suisse montrent à quel point la présence de leur amour et de leur complicité a été déterminante tout au long de ces années.

En conclusion, on peut dire que sans Mirka, il n’y aurait pas eu de Roger.

Dans quels aspects de ta vie personnelle ton partenaire a été d’un grand soutien ?

Sympa/Célébrités/Son entraîneur s’y était opposé, mais Roger Federer a embrassé Mirka en 2000 et depuis, tout a changé
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire