Sympa

Un enfant de huit ans a vaincu le cancer en jouant au super-héros, puis il a écrit une bande dessinée pour que d’autres enfants malades fassent de même

5--5
282

Quand la maladie affecte un parent proche, c’est comme si soudain, notre vie plonge dans un chaos duquel seul un super-héros pourrait nous sortir. Mais il y a des personnes qui sont si fortes et déterminées mentalement qu’elles n’attendent personne pour les sauver, elles deviennent elles-mêmes leur propre super-héros. C’est le cas de Thiago, huit ans, qui a vaincu le cancer, et qui a écrit aujourd’hui son histoire de super-héros afin d’encourager les autres enfants malades.

Sympa souhaite partager cette histoire avec toi. Lis la suite pour faire connaître Thiago et ses super-pouvoirs.

Le début d’une aventure qui a commencé sur une route cahoteuse, mais qui finit bien

Quand Thiago n’avait que six ans, on lui a diagnostiqué un cancer de l’estomac. Peu de temps après, sa famille et lui ont déménagé de Bahía Blanca à Mar del Plata, en Argentine, afin qu’il soit suivi à l’hôpital italien de Buenos Aires. Sa tumeur a été retirée après une opération de sept heures, puis Thiago a commencé à suivre une chimiothérapie. Le petit garçon est sorti victorieux de ce combat. Mais six mois plus tard, il a dû retourner à l’hôpital, car la tumeur s’était de nouveau développée. La différence, c’est que cette fois, Thiago avait décidé de combattre le cancer avec des super-pouvoirs.

Les super-héros existent bel et bien

Le père de Thiago s’appelle Sebastián, et c’est grâce à lui que le petit garçon aime tant les super-héros, et plus particulièrement Captain America. Ensemble, ils apprécient tellement les exploits de celui-ci, que depuis des années, ils se construisent une petite bibliothèque familiale dédiée à leurs bandes dessinées, qu’ils adorent lire ensemble. Ainsi, lorsque Meli, la tante de Thiago, lui a rendu visite à l’hôpital, et lui a confié qu’il avait les mêmes pouvoirs que les super-héros pour affronter sa maladie, il était tout naturel que ce dernier prenne sa mission très au sérieux.

C’est ainsi qu’est né Super-T

Thiago a commencé à se dessiner lui-même, portant un costume de super-héros. Sa tenue avait des rayures blanches et rouges, les couleurs de son équipe de football préférée, River Plate, une autre influence de son père. Cette tenue était complétée par un masque blanc, un bonnet, et une cape rouge. On baptisa alors Thiago “Super T”. Quelques jours plus tard, sa tante est revenue avec un cadeau : une figurine en céramique de Super T. Tout était maintenant prêt pour que ce nouveau super-héros commence ses aventures.

Thiago l’écrivain

Pour l’aider à tenir le coup face à son traitement, sa mère a encouragé Thiago à noter dans un cahier les difficultés qu’il traversait. Le petit garçon a profité de l’occasion pour écrire sa propre histoire, et il s’est mis à dessiner Super-T en train d’utiliser ses superpouvoirs afin de combattre le plus redoutable des super-vilains : “La Méchante Tumeur”. “Il a dessiné dans un carnet ce qui lui arrivait, les traitements, les radiographies, qui lui rendait visite.” expliqué sa mère, Florencia.

Une autre manière de combattre la maladie

Chaque obstacle était un nouveau défi : injections, électrocardiogrammes, tomographies, séances de chimiothérapie... Mais quel que soit le type d’attaque que menait la Méchante Tumeur, Thiago répondait avec son pouvoir spécial qui faisait toute sa force : l’amour de sa famille.

Pas de super-héros sans fidèle compagnon

De plus, il est important de noter que Super-T avait un fidèle compagnon qui surveillait ses arrières : son petit frère Juan Se, pour qui il a spécialement créé le personnage de “Petit-J”. Il lui a même inventé un costume ressemblant au sien, la seule différence étant que le costume de son frère est de couleur verte, comme son super-héros préféré : Hulk.

Une bonne intention

Lorsque Thiago a vaincu la maladie, tous ces personnages et épisodes ont pris vie dans sa nouvelle bande dessinée, publiée grâce à des dons. Super-T distribue maintenant ces livres dans les hôpitaux pour enfants afin de les soutenir et les encourager. Il a également reçu des invitations pour raconter ses aventures dans des écoles. “Les enfants sont fascinés” dit sa mère.

Thiago a une motivation très noble, et maintenant qu’il a vaincu la Méchante Tumeur, il veut aider les autres enfants à être aussi forts que lui. “Maintenant, je veux aider d’autres enfants à devenir des super-héros... et leur raconter tout ce que j’ai vécu.” confie-t-il. “Nous pouvons tous être des super-héros.” Et nous sommes d’accord avec lui.

La force de cet enfant peut même faire comprendre aux adultes qu’avec courage et espoir, il est possible de surmonter les plus grandes difficultés. As-tu un conseil à donner pour affronter les moments difficiles ? Laisse ton avis dans les commentaires, et partage cette histoire inspirante avec les personnes de ton entourage !

5--5
282