Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Un papa a mis 8 mois pour construire une voiture en bois que sa fille avait demandée, et maintenant, il voyage de Lima à New York pour tenir sa promesse

Les Ortega sont une famille dominicaine composée d’un père et de ses neuf enfants, dont une partie vit aux États-Unis, à New York. Le papa, Bienvenido Ortega, porte un amour inconditionnel envers ses enfants et veut tenir une promesse qu’il a faite à sa petite fille à l’étranger : aller la voir dans une voiture faite en bois. Pour réaliser ce rêve tant désiré, il doit parcourir des milliers de kilomètres et traverser les frontières.

Sympa s’est intéressé à cette curieuse histoire, et veut partager avec toi plus de détails, comme les difficultés qui ont surgi pendant la traversée et sur la construction de la voiture qui voyage maintenant vers les États-Unis.

Le rêve d’une de ses filles pour son 15e anniversaire

Bienvenido est un ébéniste dominicain de 56 ans qui vit au Pérou depuis 2010, et qui, en 2017, a reçu une demande très spéciale de sa fille Enely : “Papa, qu’allons-nous faire pour fêter mes 15 ans ?” Je lui ai dit que j’irais où elle voulait, mais elle m’a répondu : “Non, papa, je veux que tu fasses une voiture en bois et que tu me l’amènes par la route”, a raconté cet homme dans une interview.

Un événement imprévu qui l’a presque fait abandonner

Le premier projet de Bienvenido consistait à fabriquer une Chevrolet en bois et à entreprendre son voyage de Lima, au Pérou, à Puerto de Turbo, en Colombie, où il expédierait ce cadeau par bateau à New York. Toutefois, il a dû laisser la voiture dans la municipalité de Montería en raison du peu de jours avec lesquels il pouvait transiter, selon une notification de la Direction des impôts et des douanes nationales (DIAN), et cela a coïncidé avec une panne moteur. Dans le cadre de cet événement imprévu, le père a fait don de la voiture à un groupe de motocyclistes de Montería, et maintenant, elle est exposée dans les centres commerciaux de la ville.

Mais l’amour pour sa petite fille était plus grand

Malgré les circonstances et le fait que sa fille ait déjà soufflé ses 15 bougies, l’histoire ne se solde pas par un échec, puisque Bienvenido s’est armé de courage à son retour au Pérou et a décidé de concevoir une autre pièce. Après 8 mois de travail, son œuvre est terminée : une Volkswagen en bois Mohena et chêne jaune, matériaux utilisés dans la menuiserie et les structures de logements de haute durabilité et forte résistance à la pluie.

Difficile, mais pas impossible !

Le véhicule fut baptisé “Troncomobile II” et était difficile à réaliser en raison de ses courbes. Les seules pièces qui ne sont pas en bois sont les feux, les pneus et le moteur. Le reste est fait de ce matériau. “Savoir que c’était pour ma fille a rendu les choses plus faciles... Cette voiture est construite avec des matériaux 100% péruviens,” affirme Ortega à la télévision péruvienne.

Il a également décidé de rendre hommage à ses autres enfants

La voiture dispose d’un espace pour que ses 9 enfants puissent “voyager” aussi, puisque Bienvenido a placé le nom de chacun d’eux sur le coffre, ainsi que des drapeaux de la République Dominicaine et du Pérou.

Un itinéraire qui pourrait durer plusieurs mois

Le parcours de ce père est organisé comme suit :

  • Lima, d’où il serait parti le 4 mars pour Chiclayo, au Pérou.
  • De Chiclayo à Piura, à destination de Tumbes.
  • De Tumbes à la frontière avec l’Équateur, et plus tard, en Colombie.
  • Toutefois, pour atteindre l’Amérique centrale, en particulier le Panama, Bienvenido a indiqué qu’il devra prendre le ferry, car il n’y a pas de route de Colombie jusqu’à ce pays.
  • À la fin de la phase Colombie-Panama, Ortega et son 4×4 partiront pour la Grosse Pomme pour tenir sa promesse.

Que penses-tu de l’histoire de Bienvenido et de sa fille et de ce véritable acte d’amour et de sacrifice d’un papa ? Raconte-nous dans les commentaires ci-dessous !