Sympa

Une spécialiste du langage a enseigné à sa chienne à communiquer avec des mots à l’aide de boutons

1-2-
998

Christina Hunger est une spécialiste du langage qui croit sincèrement que nous pouvons tous communiquer, peu importe comment. Grâce à ses connaissances et à son amour pour les chiens, elle a décidé d’enseigner à sa chienne Stella un nouveau mode de communication, et les résultats prouvent encore une fois que les chiens sont des animaux très intelligents. De plus, les découvertes que Christina a faites grâce à sa fidèle amie peuvent servir de base pour de nouvelles études.

Sympa souhaite partager avec toi tout le processus d’apprentissage de Stella ainsi que ses progrès en communication. Tout au long de l’article, tu trouveras plusieurs vidéos qui montrent comment la chienne a appris à dire des mots.

Si les chiens peuvent comprendre ce qu’on leur dit, peuvent-ils aussi communiquer avec des mots ?

En adoptant Stella, Christina, qui est experte du langage, s’est demandé avec son fiancé Jake, si les chiens pouvaient communiquer, en sachant qu’ils comprennent les mots. C’est pour cela qu’elle a pensé à utiliser la Communication Alternative et Augmentative, une stratégie qui s’utilise quand les enfants ont des problèmes de communication verbale. Pour ce faire, elle utilise un dispositif qui contient une icône représentant une lettre ou un mot différent à chaque fois. L’enfant, quand il veut dire quelque chose, appuie sur le bouton et le mot se reproduit automatiquement.

Oui, c’est possible, les chiens peuvent communiquer de manière claire et simple pour les humains

La méthode de communication des chiens, que nous connaissons tous, est l’aboiement, les gémissements, les sauts et même parfois, des sourires. Ce qu’ils ne peuvent pas faire en revanche, c’est émettre des mots comme le font les gens. C’est pour cette raison que Christina et son époux, ont peu à peu, commencé à enseigner à Stella comment s’exprimer quand elle veut sortir.

Ils ont donc créé une sorte de petite clochette adaptée à la taille des pattes de la chienne qui dit “sortir” quand on appuie dessus. Dès qu’ils étaient sur le point de se promener, ils appuyaient sur le bouton “sortir” avec le pied avant d’ouvrir la porte de la maison, pour que Stella comprenne la dynamique. Après quelques semaines, elle a compris et à chaque fois qu’elle voulait sortir, elle regardait le bouton et aboyait. Peu de temps après, elle disait son premier mot en appuyant sur le bouton.

L’étape suivante : enseigner plus de mots du quotidien

Stella disait “Au revoir” et “Non” à sa maîtresse car elle partait travaillait

Au fil du temps, Stella a perfectionné sa capacité à dire “sortir”, cependant, Christina ne s’est pas arrêtée là. Elle et son compagnon ont programmé plus de boutons pour que le vocabulaire expressif de leur chienne s’amplifie. Des mots tels que “manger”, “eau”, “jouer”, “marcher”, “non”, “viens”, “aide”, “au revoir”, “je t’aime”, ont formé partie de ce répertoire. Chaque jour, Christina s’asseyait avec Stella pour lui apprendre les nouveaux mots en utilisant les boutons, tout comme elle le ferait pour n’importe quelle thérapie de langage.

Stella n’arrête pas de dire des mots

Une fois que Stella a bien appris à gérer le système de communication, ni Christina ni Jake n’ont pu l’arrêter. Quand elle voulait jouer, elle touchait de manière répétitive le bouton “jouer”, tout comme “manger”, “eau”, “marcher” quand elle voulait sortir se promener, et elle disait même “au revoir” quand les amis de ses maîtres s’en allaient de chez eux après leur avoir rendu visite.

En peu de temps, Stella a appris à dire deux mots à la fois. Par exemple, elle disait “non” “manger” quand on tardait trop à lui donner sa gamelle, ou encore, elle disait “aider venir” pour demander de l’aide à ses maîtres qui se trouvaient dans une autre pièce de la maison. Cependant, le plus impressionnant pour Christina a été de voir qu’un jour, alors qu’ils avaient oublié de lui donner à manger à temps, Stella a appuyé sur les boutons “non” “aimer” et s’en est allée.

Le développement de ce nouveau système de communication poursuit son amélioration chaque jour

À ce jour, Stella connaît plus de 15 mots, simples et composés, qu’elle sait utiliser sans l’aide de personne. C’est pour cela que pour Christina, ce n’est pas une surprise, car elle sait que des études ont prouvé que les chiens pouvaient apprendre jusqu’à 165 mots tout au long de leur vie.

Voici les boutons que Stella utilise pour communiquer

Au début, les boutons étaient répartis dans toute la maison. Celui de “sortir” était près de la porte, par exemple. Mais, quand Stella a commencé à savoir combiner les mots, Christina s’est rendu compte que sa chienne marchait beaucoup afin de pouvoir communiquer. Donc elle a décidé de créer un panneau mobile qui unirait tous les boutons. Aujourd’hui, le dispositif compte trois lignes de cinq boutons chacune. Et chacun est suffisamment espacé de l’autre pour que Stella puisse bouger entre eux, et qu’elle n’appuie pas sur l’un d’eux par hasard.

Stella dit “Heureux balle vouloir dehors” à Christina pour qu’elles aillent jouer

L’intelligence de Stella impressionne chaque jour Christina et son fiancé Jake

Stella affirme que le fiancé de Christina est dehors en disant “Jake dehors

Christina a remarqué de petites avancées. Stella utilise en effet ses deux pattes, et c’est un détail qui motive sa maîtresse à continuer de progresser avec cette méthode de communication. De plus, Stella est capable d’analyser ce qu’on lui dit et de répondre. Elle sait aussi quand il faut appuyer sur les boutons, c’est-à-dire qu’elle dit presque tout le temps ce qu’elle veut dire quand elle sait que Christina et Jake l’observent.

Bonus : La preuve que Stella sait déjà bien communiquer

“Eau”

“Au revoir”

“Manger”

“Stella vouloir jouer dehors”

Que penses-tu de cette idée ingénieuse pour améliorer la communication entre chiens et humains ? Crois-tu que cela pourrait rompre la barrière communicative entre eux deux ? Raconte-nous dans les commentaires !

1-2-
998