Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Une triste histoire d’amour a inspiré la création des Jardins de Bomarzo, un des endroits les plus fascinants du monde

1-34
309

L’amour a toujours été une grande source d’inspiration. Bon nombre de chansons, poèmes, romans et œuvres architecturales ont été créés pour conquérir le cœur d’un être cher, pour le célébrer ou pour pleurer sa perte. Mais ce magnifique sentiment a aussi donné naissance à des œuvres singulières et énigmatiques, étonnantes par l’épaisseur du mystère qu’elles recèlent.

Chez Sympa, nous souhaitons partager avec nos lecteurs l’histoire des Jardins de Bomarzo, élaborés par un duc italien de la Renaissance pour se consoler de la perte de sa bien-aimée.

L’histoire d’amour

L’histoire d’Orsini, le duc de Bomarzo, est entourée de mystères et de légendes, tout comme la construction de son jardin. Dans sa version la plus courante, l’homme aurait décidé de quitter la vie politique et sociale italienne pour se retirer dans son château, situé dans la commune de Bomarzo, dans la province de Viterbe, afin de se consacrer à une vie insouciante avec sa bien-aimée, Giulia. Ils auraient planifié ensemble la décoration des célèbres jardins, dont la création a été confiée aux architectes Pirro Ligorio et Jacopo Vignola.

Mais très vite, le malheur les a frappés de plein fouet et Giulia est décédée. Orsini a décidé de poursuivre le projet et de le dédier à sa bien-aimée défunte, pour laquelle il a même fait construire un petit temple. Plongé dans la solitude et la mélancolie, il a fait remplir ses jardins d’images monstrueuses et énigmatiques, comme un reflet de son âme à la dérive.

On peut dire que ces jardins sont le fruit du désespoir et de la tristesse d’un esprit tourmenté par l’isolement et le chagrin. À l’entrée, on peut lire la phrase suivante : “Toi qui erres dans le monde pour voir des merveilles célestes et surprenantes, viens ici, où tout parle d’amour et d’art”.

Pierfrancesco Orsini

La souffrance amoureuse est l’une des plus puissantes sources d’inspiration, et l’on peut affirmer que Pierfrancesco Orsini a poussé cette souffrance plus loin que bien d’autres personnes.

Né à Rome au XVIe siècle, à l’époque de la Renaissance, il a participé pendant des années à la vie politique italienne en tant que duc. C’était un homme à l’esprit raffiné, qui ressentait une grande attirance pour la beauté de l’art et une forte inclination pour les extravagances.

Les Jardins et leur influence sur l’art contemporain

Les images des Jardins de Bomarzo, appelés aussi le Parc des Monstres, ont influencé la sensibilité de nombreux artistes, parmi lesquels Salvador Dalí, Michelangelo Antonioni (qui y a tourné un court métrage) et surtout l’écrivain argentin Manuel Mujica Láinez, auteur du roman Bomarzo, dont le personnage principal est précisément le duc Orsini. Inspiré par cette œuvre, le musicien Alberto Ginastera a composé un opéra qui a été joué dans le monde entier.

D’ailleurs, au-delà des versions qui circulent sur sa construction, il est indéniable que les Jardins de Bomarzo sont l’un des lieux les plus énigmatiques et fascinants du monde, et que le temps et les efforts du duc n’ont pas été vains.

Bonus : plus de photos des Jardins

Alors, aimerais-tu te promener dans ces jardins ?
Quelles autres œuvres architecturales inspirées d’un grand amour connais-tu ?
Quelle est la chose la plus incroyable que tu aies faite pour un être cher ?
N’hésite pas à nous donner ton avis et à nous faire part de ton expérience
dans les commentaires !

1-34
309