Sympa

10 Étapes pour que les parents arrêtent de faire les devoirs de leurs enfants

L’année scolaire est à son point culminant et de nombreux parents en ont déjà assez. Tout cela parce que, en plus de leurs tâches professionnelles et domestiques, beaucoup d’adultes sont également obligés d’assumer les responsabilités scolaires de leurs enfants, ce qui finit par être assez épuisant pour eux. Comment réussir à déléguer les études à ton enfant et arrêter de les contrôler en permanence ? Cet article va te révéler les solutions à ce problème.

Souvent, les parents attendent la fin de l’année scolaire avec encore plus d’impatience que leurs propres enfants. Sympa est convaincu que cela peut être évité assez facilement. Nous avons trouvé pour toi des réponses à la question : comment réussir à concilier la vie quotidienne avec les études de nos enfants ?

1. Ne fais pas les devoirs à la place de l’enfant

10 Étapes pour que les parents arrêtent de faire les devoirs de leurs enfants

Les parents ne doivent pas assumer la responsabilité des études de leurs enfants. Il est beaucoup plus facile de développer chez eux l’habitude d’étudier à l’âge de 7 ans qu’à 12 ans. Le rôle des parents est de guider et de soutenir et, si nécessaire, d’aider l’enfant à comprendre quelque chose de complexe, mais en aucun cas de tout faire à sa place. Apprends à ton enfant à préparer son cartable, à noter ses activités dans son agenda, à organiser ses devoirs, puis mets-toi de côté et laisse-le faire.

Si tu vérifies ses exercices et y trouves une erreur, propose à ton enfant de la trouver par lui-même et de la corriger sans lui porter la réponse toute prête sur un plateau. Ton contrôle, petit à petit, peut se réduire à seulement vérifier si les devoirs sont terminés ou non : s’il a quatre exercices, tous doivent être faits. En agissant de la sorte, l’enfant fera des erreurs, mais c’est de cette manière seulement qu’il se développera et assumera ses responsabilités. Cela rendra sa performance scolaire réelle et non artificielle.

2. Apprends à ton enfant à étudier

10 Étapes pour que les parents arrêtent de faire les devoirs de leurs enfants

Les premiers devoirs peuvent générer une confusion chez l’enfant : par où commencer ? Les parents ont le rôle important d’apprendre à leur enfant à faire ses devoirs. Explique-lui pourquoi il est nécessaire de faire les choses dans un certain ordre. Tu peux détailler tout le déroulé des actions à accomplir à voix haute, et même écrire et placer un petit mémo sur son bureau.

Après cela, il devra effectuer toutes les actions étape par étape. Concentre son attention sur le fait que l’exercice doit être fait jusqu’au bout. Apprends-lui à utiliser des livres de référence, des dictionnaires et des encyclopédies. Ce sont souvent de meilleurs assistants qu’Internet : il est plus facile de trouver des informations dans des livres, sans se laisser distraire par des choses superflues.

3. Organise correctement son espace de travail

10 Étapes pour que les parents arrêtent de faire les devoirs de leurs enfants

L’endroit où l’enfant étudie a une grande influence sur sa productivité. Organise son espace de travail afin qu’il dispose de suffisamment de lumière, que tout ce dont il a besoin soit à portée de main, et retire-lui tout ce qui n’est pas nécessaire pour éviter les distractions inutiles. Regroupe les livres, cahiers, supports, manuels, etc. de manière à faciliter la recherche d’informations nécessaires à son travail. S’il y a des frères et sœurs à la maison, assure-toi qu’ils ne se dérangent pas et ne s’empêchent pas mutuellement de se concentrer pendant qu’ils font leurs devoirs.

4. Apprends-lui la notion du temps

10 Étapes pour que les parents arrêtent de faire les devoirs de leurs enfants

Souvent, les enfants n’ont pas la notion du temps : ils ne savent pas combien de temps est déjà passé et combien il en reste. Ce problème peut être résolu à l’aide d’un simple réveil ou d’un sablier. Pour commencer, essaie de mesurer avec ton enfant le nombre de minutes nécessaires pour réaliser ses activités quotidiennes : regarder des dessins animés, manger, ranger sa chambre, faire ses devoirs de maths... Tu peux lui expliquer que les devoirs prendront le même temps que l’une d’entre elles, par exemple, une promenade avec son chien.

Avant qu’il ne commence ses devoirs, mets un réveil à côté de lui. Cela le préparera au travail et l’aidera à ne pas retarder la tâche : plus l’enfant passe du temps à faire ses exercices, plus sa performance diminue. Le temps optimal pour faire les devoirs ne doit pas excéder 2 heures au collège et durer moins de 30 minutes à l’école primaire. Plus c’est long, plus l’enfant aura des difficultés à se concentrer.

5. Apprends-lui à prioriser

10 Étapes pour que les parents arrêtent de faire les devoirs de leurs enfants

Pour faciliter l’apprentissage et la vie en général, apprends à ton enfant à extraire les éléments importants. Par exemple, pour faire correctement ses devoirs, il est important qu’il puisse évaluer les éléments suivants : 1) la quantité de devoirs, ce qu’on entend par devoirs et ce qui n’en est pas ; 2) quels exercices lui prendront le plus de temps et lesquels lui en prendront moins ; 3) quelles tâches l’enfant peut accomplir seul, et pour lesquelles il pourrait avoir besoin de ton aide.

Si tu apprends cela à ton enfant, il sera plus facile pour lui de s’orienter seul et de comprendre ce qu’il peut faire facilement et rapidement par lui-même, ce qu’il pourrait consulter dans une encyclopédie ou demander à ses parents plus tard. Cela sera d’une grande aide pour les enfants lors des contrôles et examens à venir durant toute leur scolarité : ils ne consacreront pas tout leur temps à la réalisation de la tâche la plus compliquée, mais ils la garderont pour la fin.

6. Motive-le

10 Étapes pour que les parents arrêtent de faire les devoirs de leurs enfants

Félicite ton enfant le plus souvent possible, pour ses efforts et pour ses bonnes notes. Ne perçois jamais tout cela comme quelque chose de normal. Pour les enfants à l’école primaire, tu peux utiliser un tableau de motivation. Sur une feuille de papier, note les objectifs (“faire le lit”, “faire les devoirs”, “promener/nourrir le chien”, “sortir la poubelle”), et à côté, définis le jour de la semaine. Pour chaque tâche terminée, un point. À la fin de la semaine, tu peux le récompenser par exemple, en allant au cinéma ou à la piscine en famille.

Tu peux également utiliser cette alternative de motivation : “Finis tes devoirs et on ira tous ensemble faire une promenade / prendre le goûter / voir un film”. Montre régulièrement à ton enfant comment il peut mettre à profit ses connaissances dans sa vie quotidienne. Par exemple, s’il sait compter, additionner et soustraire, tu peux lui faire compter la monnaie quand vous allez ensemble faire des courses ; s’il a appris les tables de multiplication, il pourra calculer combien de bonbons tu peux acheter avec 2€.

7. Apprends-lui à s’exprimer et à formuler correctement ses questions

10 Étapes pour que les parents arrêtent de faire les devoirs de leurs enfants

Tous les enfants qui vont à l’école primaire savent parler, mais tous ne savent pas comment transmettre correctement les informations, comment exprimer leurs pensées. Certains, à cause de leur timidité, d’autres ne savent tout simplement pas comment le faire correctement.

Apprends à ton enfant à exprimer son opinion, à correctement exprimer ses requêtes. Explique-lui comment parler avec le maître ou la maîtresse : l’enfant ne doit pas avoir peur de poser des questions ni de les poser autant de fois que nécessaire pour comprendre le sujet et accomplir la tâche demandée. Même si l’enfant est allé à la crèche ou à la maternelle, il peut malgré tout être difficile pour lui de s’habituer à un nouvel environnement.

8. Aide-le à se lier d’amitié avec ses camarades de classe

10 Étapes pour que les parents arrêtent de faire les devoirs de leurs enfants

Les relations avec ses camarades de classe sont très importantes pour un enfant. Sa confiance en lui et ses résultats scolaires dépendent également de la manière dont il a développé ses relations sociales à l’école. Aujourd’hui, les enfants étudient souvent loin de leur maison et leurs parents les récupèrent immédiatement après la fin des cours. Les camarades de classe n’ont tout simplement pas le temps de mieux se connaître et de devenir amis. Les parents devraient aider leurs enfants à se lier d’amitié avec leurs camarades : propose-leur d’aller se promener ensemble, invite les camarades de ton enfant chez toi pour qu’ils puissent jouer, discuter et prendre le goûter ensemble.

9. La relation avec ton enfant passe avant tout

10 Étapes pour que les parents arrêtent de faire les devoirs de leurs enfants

Ne te concentre pas uniquement sur les progrès scolaires de ton enfant : ce n’est pas le plus important dans votre relation. Fais preuve d’attention et d’intérêt pour la vie de ton enfant, ses loisirs, ses sentiments, ses observations, ses souhaits et ses amis. Ne sois pas un “policier” pour lui, mais plutôt son plus grand “fan” : découvre son environnement scolaire, écoute-le et soutiens-le. Montre-lui que vous avez une vie commune, que ses affaires ne sont pas moins importantes que les tiennes. Passez plus de temps ensemble, créez-vous des souvenirs heureux en commun.

10. Souviens-toi que les résultats scolaires ne déterminent pas nécessairement la réussite d’un enfant

10 Étapes pour que les parents arrêtent de faire les devoirs de leurs enfants

Les parents craignent toujours que leur enfant aient de mauvaises notes. C’est avant tout une peur pour leur avenir, pourtant la note en elle-même ne montre que la manière dont il a appris la matière enseignée. Les mauvaises notes ne signifient pas qu’un enfant est stupide, paresseux, irresponsable ou incapable de travailler. Elles révèlent seulement que, pour une raison quelconque, l’enfant n’a pas le désir d’apprendre la matière en question ou qu’il n’y arrive pas en raison de sa complexité. Tu as peut-être choisi pour lui la meilleure école de mathématiques de la ville, mais son programme est en réalité trop compliqué pour ton enfant.

Que ton enfant n’obtienne pas les meilleures notes n’est pas une fatalité. Parmi les hommes d’affaires qui connaissent le succès, on trouve beaucoup plus d’anciens cancres que de premiers de la classe. La clé réside dans le fait que ce type de personnes affrontent leurs erreurs et leurs échecs avec plus de facilités, car ils ont développé une grande force face à elles depuis leur plus tendre enfance. Les mauvaises notes ne sont pas le résultat de la paresse ou d’un manque d’intelligence, mais la preuve que l’enfant ne trouve pas d’intérêt dans le programme scolaire qui lui est imposé. Si tel est le cas avec ton enfant, essaie de focaliser son attention sur les matières qu’il aime vraiment afin de développer ses capacités dans ce domaine.

Et toi, tes enfants, font-ils leurs devoirs tout seuls ? As-tu une expérience positive à nous raconter dans ta manière de leur apprendre à être indépendants dans leurs études ? N’hésite pas à nous faire part de ton expérience dans les commentaires ci-dessous !

Ilustradora Inna Grevtseva pour Sympa