Sympa
Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

11 Idées largement dépassées mais qui parfois refont surface : il est grand temps de les oublier

Certaines croyances complètement obsolètes reviennent parfois au XXIe siècle, alors que nous pensions en avoir fini avec ces clichés. En fait, ils ne font que justifier et maintenir le comportement des personnes indélicates. Les gens sûrs d’eux sont capables de répondre aux phrases stéréotypées et déplacées par de l’indifférence ou d’en rire, sans se froisser. Cepedant, il y a aussi des gens que cela affecte et qui supportent mal ces vieux préjugés auxquels ils sont obligés de temps en temps de faire face.

Chez Sympa, nous sommes persuadés qu’il faut lutter contre les clichés, surtout les plus dépassés. C’est pourquoi nous avons décidé de démonter ces fausses idées pour les laisser enfin dans le passé.

“La femme doit être féminine”

Il y a encore des films ou même des gens qui avancent que les femmes, lors d’un rendez-vous dans un restaurant, doivent obligatoirement porter une robe et être perchées sur des talons hauts, puis, se contenter de commander une petite salade verte et une tasse de thé. Les psychologues décrivent ces situations, dans lesquelles le beau sexe est incité à se conduire en fonction de stéréotypes, comme une féminité toxique.

Le fait est que la féminité, ce n’est pas qu’une question de physique, c’est plutôt être à l’aise dans sa peau de femme. Celles qui préfèrent les jeans et les baskets sont aussi séduisantes aux yeux des autres que celles aux cheveux longs moulées dans une jolie robe.

“Il faut se contenter de peu”

Certaines personnes sont trop dures avec elles-mêmes. Elles se disent qu’elles ne sont pas assez bien pour recevoir des cadeaux du destin et sont prêtes à se contenter de peu dans leur vie privée ou dans leur carrière. Selon les experts, de tels individus ont tendance à souffrir d’insatisfaction chronique et à justifier les comportements inacceptables des autres.

“Les gens veulent tous les mêmes choses”

Les désirs d’une personne peuvent en dire beaucoup plus sur elle qu’on ne le pense. Les études montrent que les hommes veulent plus souvent avoir le pouvoir au sein de leur famille, alors que les femmes souhaitent d’abord se sentir heureuses, être bien dans leur peau et rester en bonne santé. Heureusement, les gens ne sont pas tous faits sur le même moule et leurs rêves varient considérablement.

Les uns désirent se marier et avoir une famille heureuse et épanouie. Les autres s’efforcent à faire une brillante carrière. De toute façon, il est inacceptable de juger les autres d’après sa propre vision du monde. C’est parce que nous sommes tous différents les uns des autres que nous sommes uniques.

“Il faut privilégier sa vie amoureuse plutôt que son travail”

Bon nombre de femmes préfèrent faire carrière qu’être mère, et nombreuses sont celles qui font passer leur enfants avant leur travail. Les deux catégories en sont heureuses, même si l’on constate qu’il n’est pas facile de concilier sa vie privée avec sa vie professionnelle. Voilà pourquoi certaines femmes décident de mettre leur vie de couple entre parenthèses pour un temps jusqu’à ce qu’elles réussissent dans leur travail ou qu’elles économisent assez d’argent.

En outre, beaucoup de femmes n’envisagent pas de fonder une famille, car elles sont persuadées que la maternité serait un frein à leur carrière. En tout cas, tout le monde n’est pas obligé de se marier ni d’avoir d’enfants pour être heureux, ce qui est valable pour les hommes aussi.

“Tu dois toujours garder ta maison propre et rangée”

Dans la vie de tous les jours, on doit globalement faire trop de choses, alors la fatigue s’installe et s’accumule très vite. Il devient, bien évidemment, difficile de trouver la force d’accomplir toutes les tâches ménagères. Certains spécialistes affirment que les gens passent de moins en moins de temps en cuisine parce qu’ils manquent tout simplement de moments libres pour le faire.

Pour aller plus vite en cuisine et décompresser un peu, les experts conseillent d’opter pour des recettes faciles à préparer. Ne cherche pas la perfection et commande un repas à domicile quand tu es vraiment épuisé(e).

“Mais que diront les gens ?!”

Chaque génération a sa propre façon de voir les choses. D’après les psychologues, l’avis de la plupart des gens se base sur des normes morales qui s’imposent dans leur vie très tôt et qui définissent leur mentalité. Les différences entre les générations ont toujours été très fortes. C’est pourquoi on ne doit pas prendre la vision du problème de quelqu’un d’autre trop à cœur. Personne ne peut te forcer à suivre les conseils d’autrui.

“Avant, on arrivait à régler nos problèmes sans recourir à un psy”

Aujourd’hui, on voit de plus en plus de gens étudier la psychologie et prendre soin de leur santé mentale. Dans certains cas, il est possible de résoudre ses problèmes tout seul ou avec l’aide de proches et d’amis. Mais lorsqu’il s’agit de surmonter une période particulièrement difficile, il vaut mieux aller voir un professionnel, car c’est vraiment un bon moyen de se sentir mieux dans sa vie.

“Garde le moral et reprends-toi”

Les experts disent que les moments de crise font partie intégrante de notre vie et qu’ils jouent un rôle aussi important que les moments de bonheur. Parfois, on est obligé d’affronter une épreuve personnelle ou professionnelle trop lourde. La meilleure solution sera de se permettre de traverser cette période difficile et de prendre le temps d’être triste. Bien sûr, on peut essayer de tout oublier le plus vite possible, mais mieux vaut reconnaître ses émotions, au lieu de les réprimer.

“La femme doit... L’homme doit...”

On croyait à l’époque que la femme était un être faible et fragile, alors que l’homme, une personne forte et courageuse. Selon les psychologues, chercher à ressembler à l’image traditionnelle universelle a des répercussions négatives sur l’identité et le bien-être psychologique et émotionnel d’une personne.

“Tout le monde veut avoir des enfants”

À l’époque, les femmes célibataires de plus de 30 ans sans enfant entendaient ces phrases : “Pourquoi n’as-tu pas d’enfant ? L’horloge biologique tourne...” Généralement, c’étaient les parents aimants, les collègues et mêmes les voisins curieux qui se permettaient de poser cette question.

Ces personnes avaient du mal à comprendre celles qui ont fait le choix de ne pas d’avoir d’enfants. Or aujourd’hui on prend la décision de refuser d’être mère ou père pour différentes raisons : les uns n’ont pas encore rencontré l’âme sœur, les autres pensent que leur situation financière est trop précaire, ou bien parce qu’on n’en a pas envie, et de ce fait il y a de plus en plus de couples qui ne ressentent pas le besoin d’être parents pour se sentir épanouis et heureux.

“C’est dur de refaire sa vie après une séparation”

Les spécialistes ont conclu que lorsqu’il y a trop de conflits au sein du couple, les enfants seront mieux si leurs parents divorcent. Par ailleurs, ceux qui ont dû surmonter la séparation de leurs parents quand ils étaient petits ont autant de chances d’être heureux que les enfants qui ont grandi dans la famille plus traditionnelle.

Selon plusieurs études, les seconds mariages sont généralement plus solides et plus épanouis que les premiers.

Y a-t-il des stéréotypes obsolètes auxquels tu as dû faire face? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Partager cet article