Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

12 Types d’employeurs qu’il faut fuir comme la peste

Selon les statistiques, 85 % des gens ne sont pas satisfaits de leur emploi.

Les raisons sont diverses : un salaire trop bas, un patron pénible, des collègues toxiques, l’absence d’évolution. Il n’est pas facile de trouver son job de rêve. Cependant, parfois les candidats ont tellement envie de décrocher un poste, qu’ils ne font, tout simplement pas attention aux évidences qui devraient les alerter dans une offre d’emploi ou lors d’un entretien d’embauche.

Chez Sympa, nous avons étudié les conseils des spécialistes, et avons analysé l’expérience des gens qui cherchaient un travail décent, mais qui sont tombés sur quelqu’un de malhonnête. Cet article t’aidera à reconnaître les types d’employeurs à qui il vaut mieux ne pas faire confiance. Voici quelques exemples typiques.

1. Ils publient des offres incompréhensibles

Nous recherchons une assistante pour un beau patron. Travail de bureau.

Ce n’est pas bon signe si dans une offre d’emploi, il n’y a pas de nom de la société qui recrute ou de coordonnées de la personne à contacter. Il est toujours mieux d’avoir ce genre d’informations pour pouvoir vérifier la fiabilité de l’offre sur internet. Mais c’est encore pire, si la description du poste est tellement vague que l’on ne comprend même pas de quoi il s’agit. Il vaut mieux éviter de répondre aux annonces qui n’expliquent pas de façon claire, quel type de poste est à pourvoir et quelles seront les tâches à effectuer.

  • Quand j’étais encore étudiante, je suis tombée sur l’offre d’emploi suivante : " Travail dans l’informatique, tous niveaux d’expérience acceptés. Bonne rémunération “. Bien entendu, j’ai tout de suite postulé, et on m’a proposé de venir pour un entretien. Le jour J, j’ai dû attendre pendant trois heures (il y avait plein de monde qui faisait la queue), avant qu’on me reçoive. Le recruteur était un homme d’une cinquantaine d’années, il avait l’air totalement blasé. D’emblée, il m’a proposé d’acheter une série de livres sur l’informatique à 100 euros, pour ensuite les revendre plus cher et garder la différence pour moi. Il m’a dit : ” Il faut acheter dix cartons au minimum. Mais une fille intelligente comme toi devrait en prendre davantage. Tu pourrais commencer ton chemin vers la stabilité financière dès maintenant ". Je me suis levée et je suis partie. Malheureusement, j’ai vu qu’il y avait plein de gens, y compris des retraités, qui quittaient le bâtiment avec plusieurs cartons entre les mains.

2. Ils ne définissent pas le type de contrat et les conditions de travail de façon claire

  • Cela faisait deux mois et demi que je travaillais dans cette entreprise ; j’avais un contrat d’employé saisonnier. Lors de l’embauche, le recruteur a dit à tout le monde (on était treize personnes en tout), qu’à la fin, ils allaient garder les trois meilleurs saisonniers et leur proposer un CDI à temps plein. Deux jours avant la fin de mon contrat, j’ai reçu un e-mail de la direction m’expliquant que je n’avais pas été sélectionné. Comme nous l’avons appris plus tard, tout le monde a reçu le même courriel de refus. Il y avait une fille parmi nous qui a été plus maline, et qui a demandé dès le départ, quelles étaient les conditions à remplir pour être retenu pour un CDI. Le recruteur avait bafouillé quelque chose et avait vite changé de sujet. C’est comme ça qu’elle avait compris que le poste en CDI n’a jamais réellement existé. © missingmytowel / Reddit

3. Ils fournissent les repas

Il n’est pas rare de voir certains employeurs fournir les repas aux salariés. Cependant, parfois un déjeuner ou des snacks gratuits ne sont qu’une manière déguisée d’apprivoiser les employés. Il est bien plus rentable pour l’employeur de distribuer des croissants ou des chocolats, que d’augmenter les salaires ou de donner des primes. De plus, quand les salariés déjeunent sur place, ils prennent généralement beaucoup moins de temps pour faire leur pause.

  • Le fait que l’employeur fournisse les déjeuners peut paraître très attractif au premier abord, mais en réalité ceci n’est qu’un moyen de faire travailler le monde davantage et de les empêcher de communiquer entre collègues en dehors du bureau. © helava / Reddit
  • Ma femme s’était retrouvée dans une entreprise du genre. La direction achetait des plateaux repas pour les salariés tous les jours, car ils n’étaient pas autorisés à sortir du bureau pendant la pause déjeuner. © joec85 / Reddit

4. Ils posent trop de questions personnelles

Dans de nombreux pays, les questions relatives à l’âge, la santé, la situation personnelle ou financière du candidat sont considérées comme discriminatoires et sont formellement interdites en entretien d’embauche. Il existe des exceptions liées aux limitations d’âge et d’état de santé qu’exigent certains métiers, mais dans la plupart des cas, si un recruteur te pose ce genre de question, tu devrais te douter de ses véritables intentions.

Les entreprises savent parfaitement bien qu’elles n’ont pas le droit de poser certaines questions aux candidats, elles essaient donc d’obtenir ce genre d’information de manière indirecte. Il est possible que l’on te demande, par exemple, ce que tu as fait pendant le week-end, ou comment tu es venu au bureau. Le but de ces questions est de, tout simplement, savoir si tu as des enfants, et si tu possèdes un véhicule.

  • Mon ancienne patronne gardait toujours une photo de sa nièce sur son bureau, et lors des entretiens d’embauche disait aux candidats : " Regardez comme elle est mignonne. Et vous, avez-vous des enfants ? " Elle ne voulait surtout pas embaucher de femmes qui avaient des enfants. © HeartpineFloors / Reddit
  • Les entreprises posent des questions personnelles afin de savoir si tu comptes partir en congé maternité, si tu es susceptible de prendre des arrêts maladie, ou de demander des aides sociales. Mais le plus important, c’est de déterminer s’il y a quelque chose qui t’empêcherait de travailler tard le soir et pendant le week-end. Certaines entreprises préfèrent embaucher des personnes célibataires pour qui le travail sera la chose la plus importante dans la vie. Il est bien plus facile de convaincre ces salariés à faire des heures supplémentaires et de ne pas partir en vacances. © 7Dragoncats / Reddit

5. Ils mettent toujours les mêmes annonces en ligne

Si une entreprise publie toujours les mêmes offres d’emploi, il existe deux possibilités : soit ils agrandissent les effectifs, soit les gens démissionnent tout le temps. Un turnover excessif peut être dû au mauvais management, aux objectifs inatteignables ou à l’absence de possibilités d’évolution. Les gens qui ont travaillé dans ce genre d’entreprises disent qu’il est impossible de s’y projeter à long terme.

  • Il y a quelques ans, j’ai été embauché pour un poste, où mon N+1 était une femme. En parlant avec les collègues, j’ai appris que durant la dernière année, six personnes ont démissionné à cause de cette responsable. Elle était prétentieuse, malveillante et mesquine. Beaucoup de personnes ont dû quitter ce job à cause d’elle. Malheureusement, il n’y avait rien à y faire, car son mari était le directeur de l’entreprise. © ADShree / Reddit
  • Lors d’un entretien d’embauche, il faut toujours demander pourquoi le poste est à pourvoir, et ensuite bien observer la réaction des recruteurs. S’ils répondent que les deux dernières personnes " ne faisaient pas l’affaire ", lève-toi et pars sans regret. © MyNameIsJohnDaker / Reddit

6. Ils recherchent " quelqu’un de très polyvalent "

Dans le cas où le futur employeur n’arrête pas de répéter que la qualité la plus importante requise pour le job, c’est “d’être très polyvalent”, il est fortement possible qu’il cherche, tout simplement, à embaucher une seule personne pour faire plusieurs postes en même temps. Si lors de l’entretien d’embauche, le recruteur est incapable de décrire de façon précise les missions que tu vas devoir effectuer, ou si on te dit “on verra ça plus tard”, ce n’est pas la peine de donner suite à ta candidature.

  • À l’époque, je ne me rendais pas compte que la phrase “vous allez effectuer des tâches diverses et variées”, signifiait que j’allais faire le travail de quatre personnes, mais toucher un seul salaire. Je suis resté moins d’un an à ce poste. Maintenant, en cherchant du travail, j’écarte directement les offres qui contiennent ce genre de phrases. © Couch_slug / Reddit
  • J’ai fait un entretien d’embauche pour le poste de chargée d’accueil dans une bibliothèque. Pendant une heure ou plus, les recruteurs galéraient à m’expliquer quelles étaient les tâches à effectuer exactement. Petit à petit, j’ai appris qu’il fallait séparer les étudiants qui se bagarraient, et calmer les gens qui faisaient des crises de nerfs. Mais le plus important c’était de surveiller les œuvres d’art qu’il y avait dans la bibliothèque, et de s’assurer que personne ne les vole. Je crois qu’en fait, ils recherchaient une réceptionniste-Batman. © two_constellations / Reddit

7. Ils évitent de parler du salaire et ne donnent pas de chiffres concrets

Travail prestigieux

Gros salaire

Tél:

Il est très important que le futur employeur soit ouvert au dialogue. Si déjà, lors de l’entretien d’embauche, il évite toute question ou discussion, ce sera très compliqué de travailler pour lui. Mais si en plus, il refuse de parler du salaire de façon claire et précise, il vaut mieux réfléchir deux fois. Des phrases du style “nous proposons une rémunération décente”, “un salaire au-dessus de la moyenne”, etc, ne signifient qu’une chose : tu vas probablement toucher le SMIC.

  • Je faisais un entretien d’embauche pour le poste d’un copywriter dans une agence de communication. Le directeur n’a pas arrêté de dire que ce serait une chance énorme pour moi de travailler chez eux. Mes questions sur la rémunération restaient sans réponse. Finalement, il a cédé :
    — Vous allez toucher 2 euros par UV.
    — Qu’est-ce que c’est qu’un UV ?
    Sa réponse m’a fait halluciner. UV signifiait " unité vérifiée ", c’était un concept inventé par l’agence en question. Cette unité n’était pas une notion bien définie, ni régulière, car c’était le directeur qui définissait son contenu, en fonction de ses envies. Quand j’ai demandé de me donner un exemple concret, il a répondu :

— Personne ne pourra vous donner d’exemple concret. Mais ne vous inquiétez pas, généralement il n’y a pas plus de dix articles à vérifier dans une seule UV.

8. Ils ne fournissent pas de conditions de travail décentes

Les professionnels conseillent de ne pas accepter un poste sans avoir visité les locaux de l’entreprise. Si les bureaux et les espaces communs sont négligés, les collaborateurs ont l’air tendus et il y a des affiches avec des messages ambigus sur les murs, il sera probablement très difficile de trouver la motivation de venir travailler dans cet endroit quotidiennement.

  • J’avais un entretien d’embauche pour le poste d’une commerciale. Le recruteur avait une demi-heure de retard, et je me suis mise à observer les collaborateurs. J’ai très vite compris que cet endroit ne me correspondait pas du tout. Mis à part les coups de fil des clients, c’était silence radio dans les bureaux. Même après avoir raccroché, les gens ne parlaient pas avec leurs collègues. Tout le monde avait l’air très tendu.
    Plus tard, j’ai postulé pour être opératrice dans un call-center. Là-bas, l’ambiance était totalement différente : les gens étaient détendus, ils se parlaient et rigolaient entre eux. © ZolaMonster / Reddit
  • Si tu ne vois pas de petits articles personnels sur les bureaux des gens, cela signifie probablement que, soit ils n’ont pas de bureau attitré, soit ils n’ont pas du tout le temps pour faire autre chose que leur travail. © pinkiedash417 / Reddit
  • Je devais passer un entretien d’embauche. Avant de commencer, je suis allé aux toilettes et j’ai vu une affiche très perturbante sur le mur. Les collaborateurs devaient apporter leur propre papier toilette, car “suite à de nombreux abus, la direction n’avait plus l’intention d’en fournir”. Sérieux ? © Raidertck / Reddit

9. Ils donnent des informations fausses ou inexactes

Une autre raison de tirer la sonnette d’alarme c’est la discordance entre les attentes et la réalité. Par exemple, sur le site Web de l’entreprise, on voit des bureaux modernes et confortables, mais en réalité, ces bureaux sont réservés uniquement à la direction. Ou encore, dans l’offre d’emploi on lit : “Nos bureaux sont en centre-ville”, mais l’entretien se déroule dans un endroit complètement perdu.

  • J’avais un entretien d’embauche pour travailler dans une école privée. La directrice m’a vendu du rêve en décrivant le poste, mais n’a pas voulu me montrer les locaux qui étaient, soi-disant, en rénovation. Je n’avais pas d’autre choix que de la croire sur parole. Selon elle, tous les profs allaient avoir un casier pour leurs affaires personnelles et pourraient profiter d’une salle de repos. Quant à elle, elle n’avait pas de bureau attitré, et allait rester avec les autres dans la salle des profs.
    Mais en arrivant pour ma première journée de travail, j’ai découvert que seule la directrice avait un vrai bureau. Les collaborateurs devaient se changer et laisser leurs affaires dans un débarras où étaient stockés les produits d’entretien. Le seul espace commun était la cuisine qui faisait trois mètres carrés. La salle des profs n’existait pas.

10. Ils demandent de dépenser de l’argent personnel

Les employeurs qui demandent aux candidats de payer pour les fournitures, le matériel ou les badges sont souvent des arnaqueurs. Ceci s’applique également à ceux qui proposent de faire des formations payantes avant de t’embaucher pour un poste. Les collaborateurs ne sont pas censés payer pour les vêtements de travail non plus. Ton employeur est tenu de te les fournir, ou de te verser un montant équivalent à la somme que tu as dépensée pour les acheter.

  • J’avais un travail où on nous a imposé d’acheter un uniforme qui coûtait 120 euros. En cas de démission, ce montant devait être remboursé. J’ai travaillé là-bas pendant seulement trois mois et j’ai rendu l’uniforme en partant, mais je n’ai jamais récupéré mon argent. © BOBALL00 / Reddit

11. Ils utilisent des phrases fortes, mais totalement abstraites

Vous êtes à la recherche d’un job de rêve ?

Ne cherchez plus ! Avec nous, vous pourrez gagner de l’argent tout en vous éclatant !

Tél :

Un bon employeur parle toujours de choses concrètes : il t’explique quelles seront tes missions, quel salaire tu vas toucher, quelles sont les règles de conduite au bureau, etc. Un mauvais employeur te raconte des salades, en utilisant des phrases qui sont vagues et qui ne veulent rien dire.

  • " Ici nous sommes comme une grande famille “. Traduction : ” tu vas effectuer des tâches qui ne font pas partie de ton poste. Nous allons t’appeler pendant le week-end, et “oublierons” de payer tes heures supplémentaires. On va te gueuler dessus, mais tu auras des pizzas gratuites à ta disposition au bureau “. © Jesus_Feminist / Reddit
  • ” Nous savons bien travailler, mais aussi bien nous détendre “. Traduction : ” Tu vas faire plus de soixante heures par semaine, du petit matin jusqu’à tard le soir. Ce travail doit devenir ton but ultime dans la vie. Tu seras, bien-entendu, sous-payé, par contre, il y aura une table de ping-pong au bureau". © StaffordComeback / Reddit
  • " Nous avons une culture d’entreprise que tout le monde ne comprend pas. Pour réussir dans le métier, il faut adhérer à cette culture ". Dans la plupart des cas (pas toujours), cela sous-entend un niveau d’exigences très élevé, et une habitude d’accuser les collaborateurs dès que quelque chose ne va pas. © Hermanjnr / Reddit

12. Ils sont prêts à t’embaucher tout de suite

Les cabinets de recrutement ou les entreprises sérieuses vérifient toujours les références des candidats. Si un employeur est prêt à t’embaucher sans faire d’entretien ou, si on te propose le poste à peine tu as composé leur numéro, ceci est, tout de même, très suspect.

Les phrases du style " Pouvez-vous commencer au plus vite ? " cachent souvent un gros turnover et du désespoir. Les collaborateurs ne restant pas longtemps à l’entreprise, le patron est obligé de combler les trous dans les effectifs de manière rapide et peu réfléchie. Bien évidemment, toute possibilité d’évolution ou un bon salaire sont exclus d’entrée dans ce genre de boîte.

  • Aussi étrange que cela puisse paraître, souvent c’est un véritable signe d’alerte. Naturellement, tout le monde aimerait décrocher un poste de manière facile et rapide. Mais attention à la face cachée !
    Il m’est arrivé une fois de passer un entretien d’embauche où le recruteur m’a de suite dit que j’étais embauché. Comme j’ai su plus tard, ils n’ont reçu aucune autre candidature. Je ne dirais pas que c’était le pire job du monde, mais ce n’était pas terrible non plus. © zen33824 / Reddit

Et toi, est-ce qu’il t’est déjà arrivé de réaliser pendant un entretien d’embauche que l’employeur n’était pas très net ? Quelles sont tes astuces pour ne pas te faire avoir en cherchant du travail ?

Photo de couverture Depositphotos, Depositphotos
Partager cet article