Sympa

8 erreurs des parents qui marquent les enfants à vie !

5-35
27k

En principe, les parents responsables s’efforcent de faire tout leur possible pour que leurs enfants grandissent heureux et réussissent, mais ce n’est pas toujours le cas. Les enfants réfléchissent beaucoup aux événements auxquels ils participent et aux remarques dont ils font l’objet. Et tout cela crée en eux une image du monde qui reste gravée jusqu’à la fin de leur vie...

Sympa est en faveur d’un monde plein d’enfants et d’adultes heureux, et c’est pourquoi, aujourd’hui, nous voulons te faire part de quelques expériences négatives qui peuvent sans aucun doute affecter la vie d’un enfant !

1. Absence de preuves d’amour envers un enfant

Pour un jeune enfant, ses parents sont des personnes très importantes, ils sont pratiquement tout son monde dans cette vie. Mais que se passe-t-il quand un enfant ne ressent pas l’amour de ses parents ?

  • Son estime de soi est affectée parce qu’il ne ressent pas d’amour pour lui-même. Par conséquent, certaines personnes, à l’âge adulte, essaient de se transformer en pratiquant la chirurgie plastique.
  • D’autres essaient de construire leur vie en faisant tout le contraire de ce qu’ils ont vécu, c’est-à-dire en donnant tout leur amour et toute leur attention à leurs enfants. Mais finalement, ces tentatives les transforment en parents trop protecteurs, et de ce fait, leurs enfants ne seront pas non plus heureux.

2. Trop d’attention

Comment respecter la frontière entre une relation amicale parent-enfant et le désir de s’occuper de tout dans la vie de son petit ? Les adultes oublient souvent que leurs enfants ont grandi et continuent à faire pour eux des choses qu’ils pourraient très bien faire eux-mêmes de manière parfaitement autonome.

  • Plus tard, ces personnes deviennent des “enfants” adultes qui ont du mal à tisser des relations. En plus, ils ont le sentiment que le monde entier doit tourner autour d’eux. Les relations avec autrui ne fonctionnent pas parce qu’ils n’ont pas appris à prendre des décisions et se concentrent sur eux-mêmes. Il se peut qu’ils ne tiennent pas vraiment compte des autres, en particulier de leur partenaire et de leur famille, ce qui mène inévitablement à des conflits.

3. Prendre des décisions pour ton enfant

En prenant constamment des décisions dans la vie d’un enfant, même les plus petites, comme le choix des jouets, les parents le privent de son autonomie. Tout adulte doit comprendre qu’un enfant doit avoir le droit de faire son propre choix, bien entendu, en fonction de son âge.

  • L’incapacité de prendre une décision oblige une personne à attendre que quelqu’un d’autre prenne toutes les décisions à sa place. Cependant, tôt ou tard, ils devront le faire en toute autonomie et cela signifie qu’ils seront confrontés à un sérieux problème. Ce sera difficile pour eux de trouver leur place dans la vie parce qu’ils ne savent pas comment s’y prendre.

4. Des disputes constantes dans la famille

Si les relations des adultes dans la famille ne fonctionnent pas, les enfants peuvent penser que c’est de leur faute. Ils ne comprennent pas ce qui se passe vraiment, alors ils pensent que c’est à cause d’eux qu’il y a des problèmes.

  • Ces gens voudront toujours fuir tout conflit, ou au contraire, ils se vengeront contre d’autres personnes. Dans le futur, une fille peut inconsciemment vouloir montrer qu’elle est plus forte qu’un homme et essayer de l’écraser, et ainsi “venger” sa mère. Les jeunes gens reproduisent souvent la ligne de conduite de leur père envers son épouse. En se rendant compte que tout cela est désagréable et injuste, à cause d’un sentiment de culpabilité, ils peuvent se tourner vers des solutions qui n’en sont pas, comme une dépendance à l’alcool.

5. Des exigences démesurées pour un enfant

Un enfant compte inconditionnellement sur les adultes, principalement ses parents, alors il essaie de satisfaire toutes leurs exigences. S’il ne réussit pas quelque chose, alors il commence à se sentir exclu, un perdant qui n’est pas digne d’être aimé.

  • Il est impossible de vivre en paix avec un tel adulte, car ce qu’on appelle le “syndrome du bon élève” lui fait constamment rechercher la réussite. S’il n’obtient pas un bon résultat, il se considère comme un raté. Il est très difficile de s’entendre avec une telle personne, car cela l’empêche, non seulement, de vivre heureux pour lui-même, mais aussi pour sa famille.

6. Les tentatives de créer un enfant “idéal”

Manipuler les désirs d’un enfant n’est pas toujours considéré comme quelque chose de néfaste. Les parents, lorsqu’ils veulent s’occuper de leurs affaires, peuvent envoyer un enfant regarder la télévision ou jouer à des jeux vidéo pour le tenir à l’écart des ennuis. Quand il s’agit d’un cas isolé, c’est une chose, mais c’en est une autre quand cela arrive fréquemment, puisque la mission des parents est de laisser un enfant se réaliser dans la vie, où il est important de savoir comment prendre des décisions basées sur leurs propres besoins et qualités.

  • Il est peu probable que le désir de devenir indépendant se manifeste chez ces enfants. Ils se révèlent souvent totalement incapables de mener une vie en toute autonomie. D’autre part, le manque d’attention pour soi et ses propres désirs condamne un adulte à des problèmes de santé et à une tendance à diverses dépendances.

7. Absence d’une attention paternelle

Le manque d’amour et d’attention paternelle pendant l’enfance laisse une marque sur la vie future de l’enfant. Et nous parlons ici de familles où un enfant voit son père régulièrement, mais ne ressent aucune participation à sa vie. C’est l’implication du papa qui fera qu’un enfant se sentira courageux et protégé, qu’il pourra s’identifier et se réaliser ou non dans son environnement. Que se passe-t-il quand il n’y a aucune attention ?

  • Un petit garçon peut se comporter avec ses futurs enfants de la même manière que son père s’est comporté avec lui. Les filles ont souvent du mal à établir des relations avec des personnes du sexe opposé. C’est parce que les femmes ont plus souvent une relation avec des hommes qui ressemblent à leur père. Elles veulent construire une famille heureuse, mais l’expérience de leur enfance les effraie et les rend méfiantes face à une relation avec un homme.

8. Sous-estimer les sentiments d’un enfant

Il y a des moments où les enfants sont attristés par des choses qui semblent stupides aux yeux des adultes. Et au lieu d’être consolés, ils entendent des remarques comme “mal”, “bien”, “tu es un garçon/une fille”, ou encore des ordres comme : “ne pleure pas”, “ne te fâche pas”, “ce n’est pas grave”. De cette façon, les sentiments sont totalement dévalorisés.

  • Le fait qu’une personne comprenne ses émotions et puisse les contrôler est directement lié à la formation de sa personnalité. C’est également important pour la capacité de prendre des décisions réfléchies. Dans la vie adulte, ces personnes ne peuvent pas manifester leurs sentiments et leurs émotions, elles annulent inconsciemment leur colère jusqu’à ce qu’une crise émotionnelle survienne.

Es-tu d’accord sur le fait que l’enfance a de grandes répercussions sur la vie adulte ? Tu as peut-être quelques exemples pour illustrer ce phénomène ? Raconte-nous dans les commentaires !

Photo de couverture depositphotos, depositphotos
5-35
27k