Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Les filles de femmes qui travaillent gagnent plus que celles dont les mères sont sans emploi, selon une étude

3-35
267

Retourner au travail après avoir eu un enfant est une nécessité pour de nombreuses mères. Elles prennent toutes les dispositions nécessaires pour obtenir une bonne crèche, embauchent une personne pour venir chercher leur bébé et s’occuper de lui dans l’après-midi pendant qu’elle passent leur journée au bureau. Beaucoup d’entre elles aimeraient pouvoir s’en occuper à plein temps, mais leurs besoins économiques exigent d’elles le contraire. Mais cela a-t-il un effet positif sur l’avenir professionnel des filles ? Tout porte à croire que oui.

Sympa a décidé de te montrer comment l’exemple des parents influencent les filles dans leur vie professionnelle. À la fin de l’article, tu trouveras un bonus pour les garçons.

L’effet qu’ont les mères qui travaillent

Un groupe de chercheurs a analysé les données recueillies entre 2002 et 2013 par l’International Social Survey Programme sur deux sujets : “La famille et l’évolution des rôles de genres” et “Questionnaire de base sur les générations et le genre”. Il s’agit de déterminer les effets que les mères qui travaillent ont sur leurs enfants. Les résultats, publiés par la Harvard Business School, ont fourni de bonnes nouvelles en matière économiques, en particulier pour les filles de mères qui travaillent et, en matière de famille, pour les fils.

De longues carrières professionnelles

Les enquêtes ont été faites auprès d’environ 100 000 personnes dans 29 pays différents. Elles comprenaient des questions relatives aux attitudes liées au genre, à la vie familiale et à la trajectoire professionnelle. Mais il y en a une en particulier qui a mis en lumière l’influence du travail sur les enfants : “Votre mère a-t-elle déjà eu un emploi salarié après votre naissance et avant vos 14 ans ?”

Un héritage très précieux

Les filles de mères qui travaillaient avaient 1,21 fois plus de possibilités d’avoir un emploi dans une entreprise et étaient 1,29 fois plus susceptibles d’obtenir des postes avec plus de responsabilités et de toucher des revenus plus élevés, soit en moyenne 1 880 $ de plus par année. Après avoir analysé les variables, les chercheurs ont déterminé que les hommes avaient aussi un meilleur niveau de scolarité. C’est-à-dire que cet indicateur a eu une excellente influence sur les deux sexes.

Être maman, c’est un travail qui comporte de nombreux avantages

Cela ne signifie pas pour autant qu’il n’y a pas d’avantages pour les filles et les garçons d’avoir une mère qui se consacre pleinement aux soins du foyer et à ses enfants. Une autre étude a montré que, dans les programmes norvégiens de soutien aux parents d’enfants de moins de 3 ans, les frères et sœurs plus âgés profitent de la présence de leurs parents l’après-midi, car ils peuvent les aider à faire leurs devoirs, par exemple.

Adieu la culpabilité

L’auteure principale de l’étude, Kathleen McGinn, professeure à la Harvard Business School, espère soulager la culpabilité des femmes qui travaillent loin de chez elles toute la journée parce qu’elles pensent nuire à leurs enfants. Mais, comme le montre cette étude, c’est tout à fait le contraire. En fait, la chercheuse affirme que non seulement cela ne les affecte pas, mais bien au contraire, cela leur offre de meilleures options pour l’avenir.

La nouvelle pour les garçons

Voici le bonus pour les fils de mères qui travaillent : les chercheurs ont révélé que même si elles n’avaient aucune influence sur leur future carrière, les garçons consacraient en moyenne 50 minutes de plus aux tâches ménagères et à la garde des enfants que ceux qui avaient une mère qui avait été femme au foyer. En plus, ils étaient également plus susceptibles d’avoir des épouses qui travaillent aussi et de souhaiter l’égalité entre les hommes et les femmes.

Et toi, tu travailles loin de chez toi ou tu consacres tes journées à t’occuper de tes enfants et de ta maison ? Partage tes commentaires dans la section ci-dessous !

3-35
267