L’histoire d’une femme dont la vie a été bouleversée après la visite chez le psy

Aller voir un psy peut changer radicalement ta vie. C’est ce qui est arrivé à l’héroïne de l’histoire ci-dessous, écrite par la neurologue et l’auteur du blog populaire Maria Panova. Dans son petit récit, la blogueuse décrit la vie d’une jeune femme nommée Léna, qui essayait de faire plaisir à tout le monde sans se demander ce qui la rendait vraiment heureuse.

Chez Sympa, nous avons obtenu l’autorisation de Maria pour publier son récit, et nous espérons que cette histoire encouragera nos lecteurs à consacrer plus de temps à leur bonheur.

Les voisins, les collègues et les amis adoraient Léna qui était toujours là pour les aider. Léna disait qu’elle aimait rendre service aux autres.

Mais cette situation n’était pas aussi idyllique, qu’on le pensait. En fait, toute sa vie, Léna a cherché à faire plaisir à tout le monde, sauf à elle.

Elle ne disait jamais non à ses voisins quand ils lui demandaient de l’argent. Elle faisait souvent le travail de ses collègues, même si elle en avait plein elle-même. Elle s’occupait des enfants de ses amis, pendant qu’ils faisaient la fête...

Tout le monde était sûr que Léna n’avait pas à se plaindre. Elle s’est mariée à 20 ans, elle avait deux gentilles filles. La jeune femme était toujours respectueuse envers sa belle-mère et évitait les disputes avec elle, malgré ses remarques blessantes, ses conseils non sollicités et même ses insultes. Elle se disait qu’elles n’étaient pas des étrangères et que c’était normal.

Léna n’a jamais voulu se faire remarquer au boulot, elle faisait tranquillement son travail et ne se plaignait jamais. Elle n’avait pas de loisirs, ni de passion. La seule chose qu’elle faisait en dehors du travail, c’était du jardinage. Elle cuisinait tous les jours pour la famille, aidait les enfants à faire leurs devoirs et s’occupait de la maison. Elle était débordée et n’arrivait juste pas à prendre du temps pour elle.

Une fois, Léna a réussi à surprendre tout le monde. Elle est allée voir un psy.

Depuis lors, sa “belle vie organisée” a radicalement changé.

Léna a démissionné. Le directeur de l’hôpital lui a demandé pourquoi elle avait soudainement décidé de changer d’emploi. Léna a été honnête avec lui et a dit qu’elle n’était pas satisfaite de son salaire, qu’elle en avait marre de faire le travail de tout le monde et qu’elle voudrait être reconnue à sa juste valeur. Deux semaines plus tard, Léna a commencé un nouveau travail dans une clinique privée. C’était vraiment le job de ses rêves !

Léna s’est mise à renforcer ses compétences professionnelles. Elle était une spécialiste expérimentée, mais elle avait envie d’apprendre davantage sur son métier. Tous les jours après le travail, elle suivait des cours en ligne et passait des épreuves. Ses proches ne comprenaient pas comment elle pouvait passer toutes ses soirées à entendre parler d’artères, de la vitesse du flux sanguin et d’autres choses ennuyeuses. Léna n’expliquait rien à personne, haussait les épaules et souriait, l’air mystérieuse, mais parfaitement heureuse. On la traitait parfois de folle.

Mais ce n’est pas tout. Léna a demandé le divorce. Son époux n’arrivait pas à y croire. Il ignorait comment faire pour payer ses factures, laver ses vêtements ou préparer le dîner. Les gens disaient que Léna n’avait pas dû quitter un si bon mari sans aucune raison. La femme répondait à toutes les questions de sa belle-mère et de son mari : “Désolée, mais je dois tourner la page”.

Léna a commencé à consacrer plus de temps de qualité à ses enfants. Les petites étaient heureuses.

Tout le monde, sauf les filles et le nouveau patron de Léna, pensait que ce qu’elle faisait n’était pas bien. On lui disait souvent qu’elle était égoïste et sans-cœur. La femme laissait ces remarques passer et profitait du début de sa nouvelle vie. Comme elle était une vraie pro, ça marchait vraiment bien à son nouveau travail. Les besoins de ses proches ne lui semblaient plus urgents, elle n’avait pas peur de passer pour une mauvaise personne, vivait sa propre vie et gardait toujours le sourire énigmatique, comme Mona Lisa sur la plus célèbre des œuvres de Léonard de Vinci.

Le résultat des séances chez un psy est parfois imprévisible. Tu risques ta famille, ton travail, ta vie monotone.

C’est à toi de décider si le changement de vie vaut vraiment le coup.

Connais-tu des personnes qui ont réussi à commencer une nouvelle vie, grâce à la visite chez le psychologue ? N’hésite pas à nous faire part de tes meilleures histoires dans les commentaires ci-dessous !

Partager cet article