Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Qu’est-ce que le travail cognitif et comment affecte-t-il ta famille, ton travail et ta relation de couple (et ce que tu peux faire à ce sujet)

Aujourd’hui, il est normal que les couples se répartissent les tâches ménagères. Cependant, il existe toujours un phénomène qui fait que l’un des deux membres du couple a plus de responsabilités. Le problème est que certaines tâches supplémentaires ne sont pas identifiables car elles sont pratiquement invisibles pour les autres, comme prendre note des rendez-vous médicaux de ton enfant ou te souvenir d’acheter quelque chose au supermarché. Mais si cette charge peut passer inaperçue, une étude lui a tout de même donné un nom scientifique pour faire prendre conscience de la situation : le travail cognitif.

Sympa sait que nombre de ses lecteurs portent cette charge, et c’est pour cela que nous souhaitons expliquer ce qu’elle signifie et donner des conseils pour la soulager.

Les gens qui portent un poids invisible

Les gens qui réalisent le travail cognitif sont ceux qui dirigent l’administration de la maison, comme élaborer le menu ou faire en sorte qu’il ne manque aucun objet dans le ménage. Ce sont eux qui prennent en charge les services qui permettent de garder la maison propre et rangée, comme le jardin, et ce sont eux qui organisent les événements de la famille. De plus, s’il y a des enfants, c’est le parent qui est à l’écoute de leurs besoins, que ce soit pour les emmener au foot ou au cours de natation, ou vérifier qu’ils fassent bien leurs devoirs chaque soir.

Normalement, ce sont les femmes qui se chargent de ces choses-là, donc si tu te reconnais dans ces activités, il se peut que tu sois cognitivement fatiguée.

Qu’est-ce qui caractérise ces personnes

Le docteur Allison Daminger a mené une étude à l’Université de Harvard dans laquelle elle a interviewé 35 couples d’adultes mariés pour identifier et délimiter le travail cognitif. Elle a décrit que les gens qui en souffrent généralement sont ceux qui ont un profil comme celui-ci :

  • Ils anticipent l’identification des nécessités, des problèmes et des opportunités. Par exemple, ils se rendent compte que l’enfant a mal aux dents.
  • Ils cherchent des solutions possibles aux besoins, que ce soit en conversant avec les autres ou en cherchant par eux-mêmes. Ainsi, ils trouveront le dentiste qui conviendra le mieux à l’enfant, en demandant conseil à leurs ami(e)s ou en suivant des recommandations sur internet.
  • Ils prennent la décision parmi ces options. Dans notre exemple, ils choisissent un docteur selon leurs préférences.
  • Ils vérifient que la solution est efficace. Enfin, la personne s’assure que l’enfant prendra bien ses médicaments pour traiter la douleur après le rendez-vous médical.

Pourquoi le travail cognitif est aussi difficile à reconnaître

Le travail cognitif est presque invisible car il se fait au second plan, tandis que l’on assume ses responsabilités principales, comme le travail. Ce travail se réalise sans arrêt tout au long de la journée, par exemple, quand on ouvre le réfrigérateur et que l’on se rend compte que les enfants n’ont plus de gâteaux ni de fruits pour le goûter. À ce moment-là, le parent se fait comme une “note mentale” pour se souvenir d’aller faire des courses en rentrant du bureau, et quelques heures plus tard, il fait un arrêt au supermarché même s’il est fatigué.

Seule la personne qui réalise ce travail est celle qui la voit, mais parfois même, il se peut qu’elle ne la reconnaisse pas comme une tâche importante bel et bien accomplie. Le ressentiment et la tension qui surgissent peuvent affecter son esprit, son corps, son couple et même sa vie professionnelle.

Conseils pour soulager le poids

  • Fais un suivi semaine après semaine de tout ce qui entre dans la catégorie du travail cognitif. Écris-le et ainsi tu pourras être plus conscient(e) de tout ce que tu fais et tu pourras t’approcher de ton objectif d’éliminer petit à petit cette pression.

  • Reconnais tout ce que tu parviens à faire sans même l’avoir pris en compte au préalable, afin de planifier un repos bien mérité et dans le but de te permettre un peu plus de souplesse.

  • Fais également part de ce suivi hebdomadaire avec ton partenaire afin que ce travail cognitif devienne évident pour lui ou elle, et que vous partagiez de manière plus équitable les tâches de tous les jours. Il serait bon que chacun se concentre sur ce qu’il préfère et qu’il réalise le mieux.

  • Ne perds pas de temps à résoudre les difficultés qui se présentent à toi comme travail cognitif. Si tu ouvres le réfrigérateur et que tu te rends compte que tu dois acheter de la viande pour le dîner, note-le. Fais la même chose avec le reste de tes devoirs et fais-y attention en sortant du bureau ou une fois que tu auras terminé tes responsabilités principales.

  • Délègue quelques tâches à une autre personne, comme ton conjoint, ou même les enfants, car ils peuvent réaliser des tâches simples, comme arroser les plantes. Tu peux aussi utiliser des applications technologiques qui t’aident à mieux gérer ton temps.

Quel est le pire effet que peut avoir la fatigue du travail cognitif sur un individu selon toi ? Y a-t-il un secret qui t’a permis de mieux diviser les tâches avec ton partenaire et que tu souhaiterais révéler aux autres lecteurs de Sympa ? Écris-le dans les commentaires !