Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

10 Choses que les chiens peuvent savoir sur nous et qui prouvent qu’il ne faut jamais les sous-estimer

1-4-
343

La notion de “le chien est le meilleur ami de l’homme” a traversé les années et les frontières. Les chiens accordent tellement d’attention aux humains qu’ils finissent par apprendre à connaître chaque geste et chaque émotion de leurs maîtres. Du coup, en plus de nous offrir des moments de jeu et de compagnie, ils sont devenus nos meilleurs alliés et nos fidèles complices.

Chez Sympa, nous sommes très sensibles à l’intelligence et à l’altruisme de ces animaux. C’est pourquoi nous avons dressé une liste de qualités que ton meilleur ami reconnaît en toi et même en toute autre personne. Ne manque pas le joli bonus à la fin de l’article.

1. Ils distinguent la générosité chez les humains

Une étude menée par des chercheurs de l’université de Milan a révélé que les chiens sont capables de sentir si un humain est généreux ou non. Dans le cadre de l’expérience, les animaux ont observé certains humains partager leur nourriture avec des personnes démunies et d’autres être impolis envers eux.

La réaction des chiens à l’intonation de la voix était plus qu’évidente : ils ont préféré se rapprocher des humains généreux. Les experts décrivent la perception de la générosité par les chiens comme un exemple clair de “leur capacité à interpréter le comportement social humain”.

2. Les chiens reconnaissent tes sentiments envers les autres, aiment ceux que tu aimes et se méfient de ceux que tu n’aimes pas

Des études scientifiques ont montré que les chiens peuvent détecter l’ocytocine chez les humains, aussi connue sous “l’hormone de l’amour”. Comme les chiens peuvent distinguer cette substance, il est facile pour eux d’interpréter les changements dans la respiration de leurs maîtres, détecter si leurs muscles se tendent dans une situation spécifique, et même de sentir les phéromones subtiles de leurs maîtres.

Par conséquent, le chien imite les effets qui se manifestent dans le corps de son maître devant chaque personne ; c’est-à-dire qu’il aimera ceux que tu aimes et sera méfiant, voire agressif, envers ceux que tu n’aimes pas.

3. Ils savent où tu as été pendant la journée

Il t’est certainement déjà arrivé de remarquer que ton chien n’arrête pas de te renifler lorsque tu rentres chez toi. C’est parce que ces animaux ont un odorat incroyablement développé, puisqu’ils l’utilisent pour chasser, s’orienter, communiquer entre eux et reconnaître leur environnement. Avec 200 à 300 millions de récepteurs olfactifs dans leur nez, les chiens peuvent “deviner” si tu es passé au supermarché, chez un ami, dans un parc ou si tu as partagé l’espace avec d’autres animaux.

4. Ils reconnaissent certaines maladies humaines

Aussi surprenant que cela puisse être, les chiens peuvent t’avertir que tu es malade avant même que tu ne le saches toi-même. La spécialiste Alexandra Horowitz, directrice du Canine Cognition Center, affirme que, grâce au fait que “les chiens sont surnaturellement sensibles aux changements chez leurs maîtres”, ils peuvent détecter si une personne souffre d’une infection.

Les changements de comportement humain et l’odeur que dégagent certaines maladies sont des éléments que les chiens interprètent pour savoir que quelque chose ne va pas chez toi. En plus, ils ne seraient pas seulement capables d’anticiper une grippe, une toux ou une infection de l’estomac ; certains d’entre eux pourraient même donner l’alerte sur des maladies telles que le cancer, le diabète et les troubles psychiatriques et neurologiques.

5. Ils perçoivent les humeurs des humains

Les chiens ont passé tellement de générations à accompagner les humains qu’ils ont appris à interpréter leur humeur et à faire preuve d’empathie. Qu’il s’agisse d’un sentiment de bonheur, de tristesse ou de colère, les chiens savent comment te faire sentir mieux.

Une étude a été menée sur les réactions des chiens en fonction de différentes humeurs. Les résultats ont montré que ces animaux ont appris à associer les humeurs au langage corporel, aux expressions faciales et au ton de la voix. “Cela signifie que les chiens doivent avoir un système interne de catégorisation des états émotionnels”, détaille l’étude.

Il ne faut donc pas t’étonner si, lorsque tu es triste, ton chien vient vers toi pour t’apporter le soutien dont tu as besoin ou s’il joue avec toi dans les moments heureux.

6. Ils savent quand tu es sur le point de rentrer à la maison

Dans son livre Dans la peau d’un chien, Alexandra Horowitz explique que les chiens sont des animaux qui ont des habitudes et un comportement associatif. Cela signifie qu’une routine quotidienne, des sons spécifiques ou la quantité de lumière passant par la fenêtre leur permettent d’anticiper l’arrivée de leur maître à la maison. C’est pourquoi le bruit particulier de tes pas, un coup de klaxon ou le bruit de l’ascenseur inciteront le chien à courir vers la fenêtre ou la porte pour te saluer.

Selon Alexandra Horowitz, l’odorat des chiens est également un facteur déterminant pour anticiper l’arrivée de leurs maîtres. “Il se peut que les odeurs que nous laissons dans la maison en sortant s’estompent au long de la journée” ; ainsi, moins ils sentent notre odeur, plus le moment de notre retour à la maison est proche.

7. Ils détectent la fragilité et le besoin de protection

Beaucoup d’images super mignonnes circulent sur internet où l’on voit des chiens protégeant des bébés qui viennent d’arriver à la maison. Selon les experts, cela est dû à leur instinct naturel de protection envers les personnes fragiles et sans défense. Rappelons que les chiens sont régis par des comportements associatifs et imitatifs ; du coup, lorsque le chien associe qu’un bébé (ou même tout objet ou autre animal) doit être traité avec soin, son comportement le reflètera.

La compagnie des chiens est bénéfique pour la santé et le système immunitaire des bébés. En plus, la présence d’un animal de compagnie suscite des sentiments plus positifs et plus heureux. “Lorsqu’un animal est présent, les bébés humains grandissent en meilleure santé, plus protégés et généralement plus heureux”, explique Caleb Blake, expert en santé et bien-être des animaux de compagnie.

Si l’instinct de protection est plus évident chez certaines races de chiens, tous les chiens sont prêts à prendre des risques pour assurer la sécurité de leur maître. Sur la base de ce même comportement protecteur, les chiens te défendront contre tout ce qui te fait peur. Lorsque nous avons peur, nous produisons de l’adrénaline, un indicateur que les chiens flairent pour savoir si un danger les guette.

8. Ils peuvent détecter si tu es en colère contre eux

On est nombreux à avoir déjà vu notre chien prendre une position particulière après avoir été grondé, comme s’il se sentait coupable. Après plusieurs tentatives pour déterminer si les chiens sont capables d’éprouver des sentiments de culpabilité, il a été établi qu’il y a un processus d’association chez eux, c’est-à-dire qu’ils apprennent à associer le “mauvais comportement” à travers les cris et les réprimandes.

En réalité, les chiens reconnaissent quand tu es en colère contre eux, sans distinguer s’ils se sont bien ou mal comportés. En conséquence, ils expriment une méthode de défense à travers leur langage corporel comme par exemple gémir, baisser la tête et la queue, ou s’isoler comme une punition volontaire.

9. Ils distinguent les intonations et les ordres

Des recherches menées par l’université Eötvös Loránd de Budapest ont étudié la manière dont le cerveau des chiens reçoit et interprète les ordres. Les scientifiques ont découvert que, à l’instar de l’activité cérébrale humaine, ils utilisent chaque hémisphère du cerveau pour analyser les commandes qu’ils reçoivent. “L’hémisphère gauche du cerveau est en charge du sens des mots et l’hémisphère droit permet d’interpréter l’intonation”, explique la spécialiste Attila Andics, auteure principale de l’enquête.

Anna Gábor, chercheuse et l’une des auteures de l’étude, a souligné que cette capacité cérébrale des chiens leur permet de distinguer les mots/ordres les plus courants qu’ils reçoivent. Ainsi, les chiens peuvent différencier les intonations de colère et de félicitations.

10. Ils savent qu’un être cher est parti

Comme nous l’avons souligné, les chiens sont des animaux d’habitudes et de routines quotidiennes et ils font partie des animaux de compagnie les plus loyaux et les plus empathiques envers les humains. Par conséquent, lorsqu’un proche meurt, les chiens identifient la perte et éprouvent du chagrin. Bien qu’ils ne comprennent pas exactement ce qu’il se passe, ils éprouvent le sentiment d’avoir perdu quelqu’un qui ne fait plus partie de leur vie quotidienne. En effet, le changement de routine ou l’absence des sensations que leur propriétaire provoquait (par leurs sens) leur indique que quelque chose a changé.

Le chagrin des chiens peut varier en fonction de la relation qu’ils entretenaient avec leur maître ou du caractère de l’animal. Cependant, il a été démontré que la tristesse chez les chiens est très similaire à celle ressentie par les humains, mais leur façon de l’exprimer est différente. Les chiens peuvent haleter, aboyer, se montrer agités ou anxieux ; ils manifestent simplement leur détresse par un comportement inhabituel, explique Barbara J. King, spécialiste de la cognition et des émotions animales, dans son livre Le chagrin des animaux .

Bonus : Ils pourraient aussi détecter une grossesse

Les chiens peuvent-ils détecter une grossesse chez une femme ? Bien qu’aucune étude ne permette de vérifier une telle affirmation, les spécialistes suggèrent que oui. Les changements hormonaux chez les femmes enceintes produisent une odeur particulière que les chiens peuvent facilement percevoir. Au-delà de cela, les animaux sont très intuitifs et peuvent remarquer des changements dans les activités et les routines de leurs maîtres. Ils pourraient donc percevoir une grossesse s’il y a un changement de mode de vie, explique Dennis Turner, de l’Institut d’éthologie appliquée et de psychologie animale de Horgen, en Suisse.

D’autre part, les chiens ont une capacité auditive supérieure à celle des humains, avec la possibilité d’entendre entre 47 000 et 65 000 hertz, alors que les humains ne dépassent pas 20 000 hertz. Ils peuvent également percevoir des sons compris entre −5 dB et −15 dB en moyenne, ce qui signifie que les chiens peuvent entendre des sons qui ne sont pas assez forts pour nos oreilles. Ils pourraient donc entendre les battements de cœur du fœtus, contrairement à nous !

Quelles sont les comportements de ton chien qui te permettent de savoir ce qu’il reconnaît de son environnement ? Raconte-nous tout dans les commentaires ci-dessous.

Photo de couverture PNW_Canadian / Reddit
1-4-
343
Partager cet article