Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

10 Espèces luminescentes qui peuvent rendre un paysage totalement magique

5--5
374

Normalement, lorsqu’on parle de créatures capables de produire de la lumière, notre pensée s’adresse directement aux lucioles. Mais en plus d’elles, il y a d’autres espèces qui, de par leur lumière, peuvent apporter de la magie à l’obscurité, telles des étoiles dans la nuit. On dit que les espèces présentant cette particularité sont bioluminescentes, ce qui signifie qu’elles peuvent produire leur propre lumière.

Chez Sympa, nous aimons la beauté de la nature, c’est pourquoi nous allons te présenter aujourd’hui 10 espèces animales et végétales, grandes et petites, qui réunies, pourraient faire du paysage le plus banal qui soit un spectacle visuel inoubliable.

1. Méduses

Beaucoup de gens aiment voir le ciel se refléter dans l’eau, donc apercevoir le scintillement de centaines de méduses sous la surface de la mer doit être encore plus excitant, mais attention ! Les méduses ne brillent pas pour le plaisir, mais plutôt pour avertir leurs prédateurs qu’elles représentent une menace, ou encore pour attirer des proies un peu trop naïves par leur beauté hypnotisante.

2. Lucioles

Les lucioles ne pouvaient pas être absentes de cette liste car, avec leurs célèbres lueurs vertes, elles illuminent les champs et les forêts comme des milliers de petites lanternes. Il est également possible de les observer dans les villes connaissant un climat tropical. Les raisons de leur bioluminescence peuvent être très variées. Parfois, elles le font pour chasser, d’autres fois pour se protéger, et bien souvent, elles utilisent la lumière qui émane de leur abdomen pour se faire la cour. Elles n’ont pas besoin d’avoir des muscles pour montrer leur charme, juste produire une belle lumière.

3. Cténophore

Il est probablement plus difficile de prononcer le nom de cette espèce que de la rencontrer, car les cténophores sont abondants dans de nombreuses mers du monde, mais étant donné leur apparence, on les confond souvent avec des méduses. Si c’est ce que tu t’es dit en regardant la photo, ne t’inquiète pas, tu n’es pas le seul à te tromper, même les scientifiques ont depuis des années inclus cette espèce dans le même groupe que les méduses afin de les étudier.

4. Noctiluca scintillans

Trop petits pour apparaître sur une photographie individuelle, sinon au microscope, les Noctiluca scintillans peuvent produire un spectacle vraiment magique pour l’œil quand ils sont en groupes, comme tu peux le voir sur la photo ci-dessus. Ils sont aussi connus sous le nom d’"étincelles de la mer" et ce surnom leur va parfaitement, car ils produisent une lumière semblable à de petites flammes bleues qui illuminent les eaux dans l’obscurité. On les retrouve un peu partout dans le monde, ils vivent principalement dans les estuaires, mais bien sûr, afin de percevoir leur présence, des milliers d’entre eux doivent être réunis, car avec leur petite taille, il serait impossible de les observer individuellement.

5. Zarhipis integripennis

Pour beaucoup de gens, rencontrer un ver n’est pas toujours une expérience agréable, et s’il y en a des milliers, c’est généralement une raison suffisante pour s’enfuir en courant sans se retourner. Mais ces vers luminescents peuvent transformer la grotte la plus sombre en une scène de spectacle naturel si étincelante qu’on pourrait croire que des milliers de diamants sont incrustés sur les parois. On peut les observer principalement en Amérique du Nord.

6. Panellus stipticus

Ça doit être vraiment incroyable de se balader dans la forêt et de croiser des champignons qui brillent d’une telle intensité. Il serait très facile de penser que l’endroit est enchanté, mais ce n’est pas de la magie, c’est simplement la nature. Aussi appelés champignons styptiques, ils ornent de leur phosphorescence plusieurs arbres d’Amérique du Nord, et cette lueur émane de leurs lames.

7. Champignon fantôme

Si en croisant les champignons précédents, tu pensais être témoin d’une expérience magique, avec ceux-ci, tu pourrais craindre vivre une expérience paranormale. Mais ne t’inquiète pas, leur nom vient simplement du fait qu’ils poussent sur le bois mort ou malade. Ils abondent en Australie et plus particulièrement en Tasmanie. L’intensité de leur luminescence peut varier considérablement, il est d’ailleurs généralement plus facile de distinguer quand l’œil est déjà habitué à l’obscurité, et leur lueur s’estompe avec leur âge.

8. Plancton

Personne n’a jeté de produit phosphorescent sur cette plage des Maldives pour la faire briller comme ça, c’est uniquement grâce au plancton, un organisme microscopique qui vit à la surface de l’eau. Le plancton nous permet d’entrevoir ce spectacle à l’œil nu (bien qu’il soit difficile de photographier ce phénomène.)

9. Pyrophorus

Cet insecte dont les yeux s’illuminent rien qu’en te regardant a beaucoup de surnoms : cocuyo, cucoyo, taca-taca, tucu-tucu, tuco, mais il est surtout connu sous le nom de copechi. Si tu le regardes attentivement, tu remarqueras que son abdomen aussi est bioluminescent, avec une intensité égale ou supérieure à celle des yeux, mais ce dernier ne peut être apprécié que lorsqu’il vole.

10. Calamar luciole

La foudre aurait-elle frappé les eaux japonaises au moment de cette photo ? Pas du tout, ce ne sont que des calamars lucioles. Si les voir scintiller individuellement est déjà un plaisir pour les yeux, lorsqu’ils sont en groupe, c’est comme un spectacle électrique. Cette espèce mesure environ 7,62 cm de long, et elle émet de la lumière à partir de son corps et de ses tentacules pour se camoufler face à ses prédateurs qui ont du mal à l’apercevoir lorsqu’elle brille à la surface de l’eau. Ce calamar utilise également la bioluminescence lorsqu’il est en chaleur.

Dis-nous laquelle de ces espèces tu as préféré, et n’hésite pas à partager tes photos si tu as déjà eu la chance de rencontrer certaines d’entre elles. Et n’hésite pas à partager cet article avec les personnes de ton entourage !

5--5
374