Sympa

15 Animaux dont la durée de gestation s’étale de 29 jours à quatre ans

Si la grossesse chez l’humain dure environ neuf mois, la gestation de chaque espèce du règne animal est très variable, et peut s’étaler de 29 jours seulement à presque quatre ans. Certaines espèces atteignent rapidement la maturité sexuelle et sont prêtes à se reproduire en seulement quelques jours, tandis que pour d’autres, le miracle de la vie nécessite beaucoup plus de temps. Et quant à la manière de donner naissance, on rencontre également de nombreuses différences, ce qui rend notre monde encore plus fascinant.

Sympa va donc te présenter aujourd’hui 15 espèces animales qui ont des périodes de gestation variables et donnent la vie de façons également très distinctes.

1. Lapin (29 à 35 jours)

La période de gestation chez les lapins est l’une des plus courtes de tout le règne animal. Elle varie entre 29 et 35 jours. Les lapins préfèrent mettre bas lors des saisons les plus chaudes, mais immédiatement après, ils sont de nouveau prêts à se reproduire.

La maturité sexuelle des lapins est assez précoce, et le nombre de petits par portée est très important. Cela explique pourquoi dans certains pays, la surpopulation de ces tendres mammifères à oreilles longues est devenue incontrôlable, et s’est transformée en un véritable fléau.

2. Koala (35 jours)

La durée de gestation chez le koala n’est que de 35 jours. À la naissance, les bébés mesurent à peine deux centimètres de long et pèsent moins d’un gramme. C’est parce qu’ils appartiennent à la famille des marsupiaux. Ça signifie que les petits finissent de se développer à l’intérieur de la poche ventrale de leur mère. Après avoir passé six mois à l’abri, leur développement est terminé, mais ils y restent encore pour téter et être au chaud.

En moyenne, les koalas laissent passer deux ans entre chaque gestation, ce qui signifie qu’une femelle ne peut donner naissance qu’à cinq ou six petits durant toute sa vie d’adulte. Ce facteur, associé à la disparition de son habitat naturel dû aux feux de forêts en Australie, a fait du koala une espèce “fonctionnellement éteinte.”

3. Chien (63 jours)

La durée de gestation chez le chien s’étale de 58 à 68 jours, et une femelle donne naissance à environ six petits par portée (et certaines races peuvent avoir des portées encore plus importantes).

Les femelles sont en chaleur deux fois par an, lorsque leurs organes sexuels sont prêts pour une nouvelle gestation. Comme les ovules survivent plus longtemps que chez l’humain et qu’ils peuvent être fécondés plusieurs jours après l’ovulation, il est possible pour une seule et même portée d’avoir plusieurs “pères”. C’est pourquoi il est courant de voir des chiots issus d’une même portée avoir l’air complètement différents les uns des autres.

4. Chat (62 à 67 jours)

À seulement quatre ou cinq mois, les chats sont déjà prêts à se reproduire. Leur gestation dure entre 62 et 67 jours, soit neuf à dix semaines. Les femelles étant autosuffisantes et instinctives, elles n’ont généralement pas besoin d’aide pour mettre bas.

Lorsqu’elle accouche, la chatte coupe elle-même les cordons ombilicaux, puis elle nettoie chacun de ses petits. Si nécessaire, elle peut également les aider à respirer en les léchant. En général, une portée se compose de trois à six chatons, et comme chez les chiens, ils peuvent être de pères différents.

5. Loup (62 à 75 jours)

La durée de gestation chez la louve est de 62 à 75 jours, mais il n’est pas rare que les petits naissent quelques jours plus tôt. Ces animaux ne peuvent avoir qu’une portée par an. À la naissance, un louveteau pèse entre 300 et 500 grammes, et ses facultés visuelles arrivent à maturation en un peu moins de deux semaines.

Socialement, les loups présentent étrangement beaucoup de similitudes avec les humains. Par exemple, lorsqu’une nouvelle portée voit le jour, tous les membres de la meute ont la responsabilité de protéger les petits. En plus, le couple parental est monogame, ce qui veut dire qu’ils restent ensemble toute leur vie, et qu’ils ne changent de compagnon que lorsque l’un des deux meurt.

6. Ours noir (6 à 7 mois)

La période de gestation chez l’ours noir est de six à sept mois. Ce n’est que dix jours après la copulation que l’embryon commence à se développer. Ce phénomène est connu sous le nom “d’implantation retardée”, et il permet d’éviter les naissances à l’automne. Les oursons naissent généralement en janvier- février. Chaque portée compte un ou deux petits, mais il peut occasionnellement y en avoir jusqu’à six. À la naissance, un ourson mesure entre 15 et 20 centimètres, et pèse entre 200 et 450 grammes. Les oursons naissent chauves, aveugles, avec les yeux bleus.

Ils se nourrissent du lait de leur mère (l’ourse les allaite en position assise) à l’abri dans leur tanière pendant tout l’hiver. Au printemps, lorsque la mère cesse d’allaiter et que toute la famille sort à l’extérieur, la survie des petits dépend de la capacité de la mère à leur apprendre à chasser et à trouver un refuge. Elle doit aussi leur enseigner à grimper aux arbres pour échapper à leurs prédateurs. Il est intéressant de noter que les mâles ne participent pas à l’éducation des petits.

7. Vache (9 mois)

La durée de gestation chez la vache est la plus proche de celle des humains. Elle dure en moyenne 280 jours, soit un peu plus de neuf mois.

La première phase du vêlage dure 24 heures maximum, et débute lorsque la dilatation commence. Lorsque toutes les conditions nécessaires pour mettre bas sont réunies, le veau naît enfin. Contrairement aux vaches qui en sont à leur première expérience, celles qui ont déjà eu d’autres petits n’ont généralement pas besoin d’aide pour vêler. En général, les vaches n’ont qu’un petit par naissance, et si elles sont bien nourries et en bonne santé, elles peuvent avoir jusqu’à six veaux au cours de leur vie.

8. Cheval (11 mois)

La durée moyenne de gestation chez la jument est de 11 mois, même si elle peut s’étaler de moins de 10 mois à un peu plus d’un an. Une naissance avant le 300ème jour de gestation est considérée comme prématurée, et dans ce cas, le poulain a généralement peu de chances de survivre. Dans la majorité absolue des naissances, les femelles ne donnent le jour qu’à un seul poulain à la fois.

Comme la production de lait maternel commence avant la naissance du poulain, il est courant de voir quelques gouttes de lait s’écouler des mamelles des juments enceintes. Une fois que le petit est né, il se lève en seulement quelques minutes afin de pouvoir se nourrir. Pendant les six premiers mois de sa vie, le poulain est uniquement nourri au lait maternel, et après cette période, son alimentation est progressivement complétée par des aliments solides.

9. Paresseux (11 mois et demi)

Ces animaux lents qui vivent principalement dans les arbres ne s’accouplent qu’une fois par an et n’ont qu’une seule progéniture. Lorsque la saison des amours commence, la femelle émet un cri strident qui ressemble à un gémissement. Après 11 mois et demi de gestation, le petit naît, et il est totalement dépendant de sa mère. Cela signifie qu’il reste environ 25 jours accroché au pelage de celle-ci. Il se sépare alors d’elle, et à huit mois, il est déjà capable de vivre tout seul.

Les femelles atteignent leur maturité sexuelle à trois ans, et les mâles à cinq ans.

10. Lamantin (12 mois)

La gestation chez les lamantins dure environ 12 mois, et leurs petits naissent sous l’eau. La mère aide son nouveau-né à remonter à la surface afin de le faire respirer pour la première fois, et une heure seulement après sa naissance, le bébé peut facilement nager aux côtés de sa maman. Dans la plupart des cas, un seul bébé naît à la fois, même si dans de rares cas, deux petits naissent en même temps.

Le bébé lamantin est nourri de lait maternel jusqu’à ses 12 à 18 mois. Le père ne participe pas aux soins du petit, car aucune relation durable n’est établie entre les mâles et les femelles. Si un petit meurt peu de temps après sa naissance, il peut s’écouler jusqu’à deux ans avant que la femelle ne puisse tomber à nouveau enceinte, mais sinon, la durée moyenne entre chaque naissance est de deux à cinq ans.

11. Girafe (13 à 16 mois)

La girafe, l’animal le plus grand du monde, a une longue période de gestation qui dure entre 13 et 16 mois. La naissance des girafons est très particulière, car les femelles accouchant debout, le bébé tombe de deux mètres de haut, et il doit donc être assez fort pour ne pas se blesser. Une fois au sol, sa mère l’aide à se lever.

À sa naissance, un girafon mesure environ 1,80 m, et il peut déjà se déplacer seul avec une grande agilité. Mais pendant les premières semaines de sa vie, il reste très proche de sa mère.

12. Morse (15 à 16 mois)

La femelle morse atteint sa maturité sexuelle entre quatre et six ans, mais elle ne se reproduit généralement pas avant l’âge de 10 ans. La durée de gestation dure entre 15 et 16 mois. L’ovule se divise puis cesse de croître pendant quatre à cinq mois afin de flotter dans l’utérus. Ce n’est qu’ensuite qu’il s’implante dans sa paroi afin de poursuivre son développement.

En général, les femelles ne donnent naissance qu’à un petit à la fois, mais comme chez les autres espèces, il y a des cas inhabituels où deux petits naissent en même temps. Par instinct, les veaux savent bien nager dès leur naissance, même s’ils pèsent déjà entre 45 et 75 kilos. Le lait maternel est composé de 10% de protéines, 30% de matières grasses, et 60% d’eau, ce qui permet au bébé morse de grandir et devenir suffisamment fort en à peine quelques semaines.

13. Orque (15 à 18 mois)

La période de gestation chez les orques est extrêmement longue, s’étalant de 15 à 18 mois. Les naissances peuvent avoir lieu à n’importe quel moment de l’année, mais elles sont plus fréquentes en hiver. Les femelles donnent naissance à un seul petit à la fois, et les intervalles entre deux naissances varient en fonction de la situation géographique. De manière générale, ils peuvent s’étaler de trois à dix ans, mais il y a eu des cas particuliers où une femelle met moins de temps à avoir un nouveau petit après la mort du précédent.

La jeune mère “inexpérimentée” se fait aider par les autres femelles du groupe afin d’allaiter et protéger son petit des autres prédateurs. Elle reste d’ailleurs à ses côtés pendant six mois, jusqu’à ce qu’il puisse se débrouiller tout seul. Pendant cette période, le bébé orque apprendra à chasser et à se défendre. En revanche, les mâles n’ont aucun contact avec leurs petits.

14. Éléphant (22 à 23 mois)

L’éléphant est l’animal terrestre qui a la plus longue durée de gestation, soit 22 à 23 mois. Alors qu’il est encore dans l’utérus de sa mère, un éléphanteau peut peser environ 120 kilos et mesurer un mètre. Cette taille impressionnante est l’une des principales raisons qui explique cette longue période de gestation. Une autre explication est que le cerveau du bébé a besoin de bien se développer, car il s’agit d’une structure complexe qui le rendra très intelligent et l’aidera à survivre et à s’intégrer au reste du troupeau.

Le moment de la naissance n’est pas aussi long que la gestation. Il est même très court. Ce processus dure environ une heure, et les femelles mettent bas debout. Dès sa naissance, l’éléphanteau est capable de se lever et de se débrouiller tout seul pour atteindre les mamelles de sa mère, qu’il tétera pendant plusieurs heures.

15. Requin (12 à 42 mois)

La gestation de cet animal varie selon les espèces, allant de 12 mois jusqu’à 42 dans le cas du requin-lézard, soit près de quatre ans de gestation, ce qui constitue un record absolu de tout le règne animal.

Selon les espèces, on observe chez les requins trois manières différentes de mettre les petits au monde. L’une d’entre elles consiste à donner naissance à des requins déjà matures qui, dès leur naissance, savent comment survivre seuls et ne dépendent pas du tout de leur mère, qui les abandonne immédiatement. D’autres espèces pondent des œufs qu’elles cachent et qui sont généralement recouverts d’une enveloppe protectrice. Il existe enfin des espèces de requins ovovivipares. Ça signifie que les petits se développent également dans des œufs, mais que ces derniers restent à l’intérieur de la femelle jusqu’à l’éclosion.

Laquelle de ces espèces est la plus surprenante selon toi ? Quelle méthode de naissance trouves-tu la plus curieuse ? Connais-tu d’autres espèces dont la durée de gestation est surprenante ? Laisse un message dans les commentaires, et si cet article t’a plu, partage-le avec les personnes de ton entourage !