Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

22 Faits sur le film “Maman, j’ai raté l’avion” qui montrent à quel point oser prendre des risques peut transformer une simple idée en véritable succès

En 2020, le film Maman, j’ai raté l’avion aura 30 ans, et confirmera son statut de pur classique des films de Noël diffusés chaque année à la télévision au mois de décembre. Cependant, le tournage des aventures du célèbre petit Kevin, oublié chez lui par ses parents, et de son combat contre un duo de cambrioleurs maladroits, fut à l’origine de nombreuses anecdotes. Mais entre les refus de dernière minute et les décisions risquées, rien ne laissait penser que ce film puisse voir le jour et devenir un tel succès international.

Chez Sympa, nous avons recueilli pour toi quelques infos sur ce célèbre film qui montrent l’immense travail qu’implique la production d’un conte de Noël moderne, ainsi que les astuces utilisées pour réaliser certaines scènes, et comment certaines petites improvisations sont devenues des moments cultes de la culture pop.

  • Maman j’ai raté l’avion a été écrit par le scénariste et producteur John Hughes, qui a d’abord pensé à demander à Patrick Read Johnson de le réaliser. Mais comme ce dernier s’était déjà engagé sur un autre projet, John Hughes a contacté Chris Columbus, et il lui a présenté deux scénarios : Maman j’ai raté l’avion et Le temps d’un orage. Chris Columbus a choisi le premier des deux.
  • Au départ, le film devait être produit par la Warner Bros, car John Hughes leur avait promis qu’il pourrait le faire avec un budget de 10 millions de dollars. Cependant, le coût est passé à plus de 14 millions de dollars, ce qui a conduit la société de production à refuser le projet.
  • Pour éviter que tout le travail de l’équipe de tournage ne soit gâché par cette soudaine annulation, John Hughes a secrètement contacté la 20th Century Fox pour lui remettre le scénario, et garantir ainsi la continuité du tournage.
  • Macaulay Culkin a été suggéré par John Hughes pour jouer le rôle du personnage principal. Cependant, Chris Columbus a pensé qu’il serait préférable d’organiser un casting où il a rencontré plus de 200 jeunes acteurs pour le seul rôle de Kevin, pour finalement se mettre d’accord avec John Hughes sur sa première idée.
  • Harry est l’un des deux cambrioleurs du film, et au début, ce sont les acteurs Robert De Niro et Jon Lovitz qui étaient pressentis pour interpréter son rôle. Cependant, ils ont tous les deux refusé l’offre, et on a donc fait appel à Joe Pesci, qui avait déjà une longue expérience des personnages grincheux, mais drôles.
  • En ce qui concerne Marvin, le second cambrioleur, les réalisateurs pensaient dès le début que Daniel Stern serait parfait pour le rôle. Mais comme l’acteur a lui aussi refusé la proposition car elle ne répondait pas à ses aspirations financières, ils ont décidé d’engager Daniel Roebuck. Cependant, en raison d’un manque d’alchimie entre Joe Pesci et Daniel Roebuck, les réalisateurs ont insisté auprès de Daniel Stern, qui finit par accepter de faire partie du projet.
  • Le réalisateur a confié qu’il a eu des problèmes avec Joe Pesci qui était très enclin à dire des grossièretés, ce qui n’était pas acceptable dans un film pour enfants. Comme solution, il a choisi d’ajouter des idiomes indéchiffrables et des grognements à utiliser pendant le montage.
  • John Candy, qui jouait l’un des musiciens qui raccompagnaient la mère de Kevin jusque chez elle, n’a été payé que 414 dollars pour son travail, qui a duré environ 23 heures. Mais il l’a accepté comme une faveur qu’il faisait à John Hughes, et à condition de pouvoir improviser ses dialogues.
  • Bien que la façade de la maison familiale des McCallister soit très attrayante, l’équipe a dû, pour des raisons techniques, tourner certaines scènes dans une école abandonnée. C’est là qu’ont par exemple été reproduites les chambres.
  • La cabane du jardin n’a été construite que pour le film. Une fois le tournage terminé, elle fut immédiatement démontée. Les scènes de la cuisine, de l’escalier principal et du sous-sol ont été filmées à l’intérieur de la maison, alors que la salle à manger et les autres pièces ont été reproduites dans le gymnase et la piscine vide de l’ancienne école.
  • La maison des McCallister est le lieu principal de l’action du film. Cette maison existe bel et bien, et même trente ans après la sortie du film, elle est toujours là.
  • Pour obtenir certaines perspectives et effets visuels, on a utilisé une “caméra supplémentaire”. Par exemple, l’une des scènes dans lesquelles cette caméra a été utilisée est celle où un fer à repasser tombe à travers un conduit d’aération. On a attaché cette caméra à une corde, et on l’a faite descendre dans la conduite de ventilation, ce qui donnait l’impression de voir le fer sur le point de s’écraser sur le visage du voleur.
  • Les scènes de glissades et de chocs contre les murs ou sur le sol étaient bien réelles. Le réalisateur et le producteur ont tous deux déclaré que ces cascades n’inquiétaient que les acteurs qui étaient censés les jouer.
  • Certaines scènes du film ont été improvisées, comme quand Kevin qui se met de la lotion après-rasage dans la salle de bain et qu’il crie après avoir posé ses deux mains sur ses joues. Dans le scénario original, il avait reçu la consigne de se tapoter le visage deux fois, de baisser les mains, et de crier. Cependant, sa performance fut si bonne qu’elle a été laissée telle quelle.
  • La phrase “Vous abandonnez ou vous en voulez encore ?” prononcée par Kevin est une pure improvisation.
  • Dans la scène avec les clous et le goudron sur les escaliers, Daniel Stern a utilisé des faux pieds en caoutchouc.
  • Les ampoules sur lesquelles Marvin marche pieds-nus étaient en sucre, car Daniel Stern a insisté pour marcher réellement dessus.
  • Pour la dernière scène du film, où l’on voit Kevin regarder par la fenêtre, on a dû utiliser des flocons de pommes de terre pour faire semblant qu’il neigeait. En revanche, la neige autour de la maison était bien réelle, car il en était beaucoup tombé les jours précédents.
  • Le film Rocky V est sorti en même temps que Maman j’ai raté l’avion, ce qui en faisait un grand rival pour le box-office. Mais le film de Noël a fini par gagner ce match d’une manière assez surprenante, en récoltant la somme de 17 millions de dollars lors de son premier week-end en salles, alors que Rocky V a récolté environ 16 millions de dollars sa première semaine.
  • Les critiques ont pris des positions différentes sur le film. Certains l’ont qualifié de drôle, alors que d’autres le trouvaient plat et à l’humour hors sujet.
  • Maman j’ai raté l’avion a été le plus grand film de Noël jamais réalisé. Il n’a été dépassé par Le Grinch qu’en 2018.
  • Suite à ce succès retentissant, le feu vert a été donné pour produire quatre suites. Mais le casting original n’a été présent que jusqu’au deuxième film : Maman, j’ai encore raté l’avion.

Connaissais-tu certains de ces faits sur Maman j’ai raté l’avion ? Qu’est-ce que tu préfères dans ce film culte ? Y a-t-il un autre film de Noël qui a marqué ton enfance ? Laisse un message dans les commentaires, et partage cet article avec les personnes de ton entourage !