Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Records, absences et surprises des Emmy Awards 2019

--15
387

La cérémonie des Emmy Awards 2019, l’une des plus prestigieuses des États-Unis qui récompense les productions télévisées, s’est déroulée le 22 septembre à Los Angeles. Mais cette édition était très spéciale, car elle servait aussi de cérémonie d’adieu à Game of Thrones, la série culte qui s’est achevée en mai dernier. Elle fut également le lieu de différentes absences et autres surprises concernant les acteurs et actrices du monde entier.

Si tu n’as pas vu la retransmission de cette cérémonie, Sympa va partager avec toi quelques faits intéressants concernant les Emmy Awards 2019.

Game of Thrones, nombre record de nominations en une seule édition.

La célèbre production de HBO comptait pas moins de 32 nominations aux Emmy concernant sa huitième et dernière saison, battant le record du plus grand nombre de nominations pour une seule édition des Emmy Awards. Ce titre appartenait auparavant à NYPD Blue, qui en avait reçu 26 en 1994. Derrière la série culte mêlant dragons, guerres sanglantes et jeux de pouvoir suivaient Mme Maisel, femme fabuleuse, avec 20 nominations, et Chernobyl, qui en a obtenu 19.

Depuis le début de sa diffusion en 2011, la série basée sur les livres de George R. R. Martin a obtenu un total de 160 nominations, devenant ainsi la série dramatique qui en a récolté le plus dans toute l’histoire des remises de prix. Par contre, si on parle de toutes les catégories confondues, le record absolu est détenu par le Saturday Night Live, avec 270 nominations (il est important de prendre en compte que ce show télévisé a commencé à être diffusé au milieu des années 70).

Sur ces 32 nominations, Game of Thrones a tout de même raflé 12 récompenses.

Les rois de la comédie US

Cette année encore, Ted Danson figurait sur la liste des potentiels lauréats pour le prix du meilleur comédien, en atteignant un record historique de 13 nominations. Pour la deuxième année consécutive, il a été nommé pour son rôle dans The Good Place, en plus d’avoir interprété le barman Sam Malone dans la série Cheers pendant 11 ans, entre 1982 et 1993.

À ses côtés, en tant que reine de la comédie, on pouvait voir Julia Louis-Dreyfus qui, dans cette édition, a reçu sa 12ème nomination en tant que meilleure actrice de comédie. Seinfeld, Old Christine et Veep ne sont que quelques-unes des productions à succès qui figurent sur le CV artistique de cette admirable femme, avec des interprétations qui lui ont permis d’atteindre cette notoriété.

Les vedettes nommées pour la première fois.

Cette année, 45 acteurs et actrices ont été nommés pour la première fois de leur carrière pour les Emmy Awards, dont plusieurs personnalités déjà célèbres comme Amy Adams (Sharp Objects), Hugh Grant (A Very English Scandal), Kristin Scott Thomas (Fleabag) et Michelle Williams (Fosse/Verdon). Le public a également eu l’occasion de noter la présence de Benicio del Toro (Escape at Dannemora).

Parmi les autres vedettes nommées pour la première fois à ces prix, figuraient également Mandy Moore (This Is Us), Sam Rockwell (Fosse/Verdon) et Emily Watson (Chernobyl).

Des absences assez surprenantes

“Absences les plus remarquables des Emmy : Julia Roberts, George Clooney et Emma Stone font partie des lauréats exclus.”

On s’attendait à ce que Julia Roberts qui a produit et joué un rôle dans la série à suspense Homecoming, soit nommée. Cependant, son nom n’a pas été cité une seule fois, et l’actrice a décidé de prendre cette exclusion avec humour en publiant sur Instagram une capture d’écran de son téléphone avec une alerte annonçant qu’elle, George Clooney (Catch-22) et Emma Stone (Maniac) n’avaient pas été nommés cette année. “Au moins, je suis en très bonne compagnie”, déclara-t-elle.

Jim Carrey a fait un retour triomphal avec la série Kidding, mais il n’a pas non plus été cité. Hugh Laurie, lauréat de plusieurs prix pour la série à succès Dr House, a également regardé la cérémonie de chez lui, tout comme Christine Baranski, qui, après avoir reçu de nombreuses nominations pour The Good Wife, n’a pas reçu la moindre reconnaissance pour le spin-off The Good Fight.

HBO a dépassé Netflix en nombre de nominations.

Avec 137 nominations pour ses différentes productions, HBO a surpassé Netflix et ses 117 nominations, et s’est ainsi hissé sur la première marche du podium après avoir été vaincu l’an dernier. Game of Thrones, Chernobyl et Barry sont les principales séries responsables du retour au sommet de la chaîne. Quant à la célèbre plateforme de streaming, les séries les plus nommées ont été Dans leur regard, Poupée russe et Ozark.

Au final, HBO a remporté 34 récompenses contre 27 pour Netflix.

La série The Handmaid’s Tale a été acceptée seulement grâce à trois épisodes.

La période d’éligibilité pour participer à la remise des Emmy Awards s’étend du 1er juin de chaque année au 31 mai de l’année suivante. La troisième saison de The Handmaid’s Tale n’aurait donc dû pouvoir concourir que l’année prochaine, alors que sa deuxième saison n’était admissible que pour les Emmy Awards de 2018. Mais en raison d’une règle appelée hanging episodes (épisodes suspendus), elle a tout de même participé à la cérémonie du 22 septembre 2019.

Cette règle permet aux épisodes d’une précédente saison diffusés tardivement d’entrer en compétition, mais uniquement pour les catégories concernant la création artistique, comme les acteurs et actrices invités, le meilleur scénario et la meilleure réalisation. Dans le cas de cette série, il y a trois épisodes qui, en raison de leur date de diffusion, n’ont pu être pris en compte en 2018, mais furent acceptés cette année. Ce petit échantillon était plus que suffisant pour obtenir deux nominations.

Où sont passés Stranger Things et Big Little Lies

Les fans peuvent être rassurés, ces séries n’ont pas été ignorées, mais elles n’ont juste pas pu participer à l’édition 2019 des Emmy Awards car pour la même raison que celle citée dans le paragraphe précédent, elles étaient hors période d’éligibilité. La troisième saison de Stranger Things est sortie le 4 juillet, donc Onze et le reste de ses amis devront attendre l’année prochaine pour venir sur le tapis rouge.

Le cas de Big Little Lies est similaire. HBO a attendu jusqu’au mois de juin pour sortir la deuxième saison, ce qui avait pour but, en terme de concours, d’empêcher la série de concourir directement face à Game of Thrones, évitant ainsi les tirs amis. C’est pour cette même raison que Westworld a aussi été exclu de la cérémonie.

Doubles nominations

Il y a aussi des artistes qui ont été nommés deux fois dans la même cérémonie, mais pour deux catégories différentes. L’une de ces célébrités est Patricia Arquette, lauréate d’un oscar pour Boyhood, et qui avait déjà remporté un Emmy pour son rôle principal dans Medium. Cette année, elle a concouru comme meilleure actrice pour Escape at Dannemora, et comme meilleur second rôle dans une mini-série pour The Act.

Parmi les autres artistes ayant également été nommés dans deux catégories différentes figuraient Adam Sandler (Saturday Night Live et Adam Sandler : 100% Fresh), Alex Borstein (Les Griffin et Mme Maisel, femme fabuleuse), Fiona Shaw (Fleabag et Killing Eve) et Sandra Oh (Killing Eve et Saturday Night Live).

Vieille école vs. nouvelle génération

Norman Lear, le producteur de Live in Front of a Studio Audience : Norman Lear’s All in the Family (oui, ce titre est interminable) et The Jeffersons, est devenu, à 97 ans, la personne la plus vieille nommée aux Emmy. Il a concouru pour la meilleure réalisation de documentaires musicaux.

Dans la tranche d’âge opposée se trouvait Asante Blackk, 17 ans, candidat au prix du meilleur second rôle pour sa participation à Dans leur regard. Il était le plus jeune candidat à concourir cette année, mais dans cette catégorie, le record absolu est détenu par Keshia Knight Pulliam, qui avait été nommée pour son rôle dans The Cosby Show alors qu’elle n’avait que six ans.

Anthony Bourdain a reçu une nomination à titre posthume.

Le grand chef-cuisinier est décédé au mois de juin 2018, mais son héritage est toujours vivant. C’est pourquoi la U.S. Television Academy a décidé de lui décerner une nomination à titre posthume pour la meilleure série documentaire, pour son émission Anthony Bourdain Parts Unknown. Sept épisodes avaient été diffusés après le décès du présentateur, notamment grâce à l’ajout de nouvelles parties narrées et d’interviews avec des invités.

L’année dernière, cette série documentaire avait reçu six prix, dont deux prix individuels pour Anthony Bourdain. La cérémonie des Emmy Awards 2018 avait eu lieu près d’un mois après sa mort, et l’une de ces récompenses a été reçue par la productrice Lydia Tenaglia qui avait alors déclaré en entrant sur scène : “C’est avec un sentiment aigre-doux que j’accepte cette récompense en son nom.”

Quelles autres séries dramatiques ou comédies aimerais-tu recommander aux lecteurs de Sympa ? Laisse un message dans les commentaires ci-dessous, et si tu as aimé cet article, n’hésite pas à le partager avec les personnes de ton entourage !

--15
387