Sympa

15 pays qui ont de sérieux problèmes de pollution de l’air et qui ont décidé de sensibiliser leurs habitants sur le sujet

La pollution de l’air est un problème qui existe depuis de nombreuses années et qui s’aggrave de jour en jour. IQ Air a publié une liste des pays les plus pollués du monde. Les facteurs évalués étaient la lumière artificielle, le son et l’air, l’étude des PM2,5 et PM10, qui sont un mélange de très fines particules solides et liquides particulièrement nocives pour l’homme, comme le sulfate, les nitrates et la suie

Aujourd’hui, Sympa a décidé d’aller plus loin en se penchant sur le cas de 15 des 73 pays classés comme les plus polluants au monde, en t’expliquant les raisons du problème, ainsi que les mesures que certains d’entre eux prennent pour réduire leurs émissions polluantes et améliorer leurs conditions environnementales.

1. Mexique

Au Mexique, la Commission de l’environnement de la Mégapole a activé la Contingence Environnementale Atmosphérique Extraordinaire à cause du smog liés aux particules (PM2,5) et à l’ozone présents dans différentes villes du pays.

Cette augmentation de la pollution de l’air était due à différents incendies dans les régions du centre et du sud du pays, à des températures élevées et à une saison sèche particulièrement longue. Les conditions défavorables et leurs conséquences désastreuses ont fait de ce pays un sujet de préoccupation pour beaucoup.

Son niveau de pollution de 20,29 µg/m³ (particules de 2,5 micromètres par mètre cube d’air) place le Mexique au 33ème rang des pays les plus pollués. La qualité de l’air actuellement respiré y est alarmante.

2. Bangladesh

Le niveau de contamination dans ce pays d’Asie est de 97,10 µg/m³. Les principales raisons de ce pourcentage élevé sont les émissions des véhicules et de l’industrie. Il s’agit notamment des gaz toxiques produits par les fours à briques, de la combustion des pneus et de la construction de nouveaux bâtiments d’habitation pour répondre aux besoins de la population croissante du pays. Cette dernière rend également difficile l’entretien et le nettoyage de l’environnement en général.

3. Pakistan

Le Pakistan a un taux de contamination de 74,27 µg/m³. Les principales sources de pollution sont les émissions de diesel, les récoltes, la combustion du charbon dans les fours à briques ainsi que les émissions des véhicules et des industries.

4. Inde

Le niveau de pollution en Inde est de 72,54 µg/m³. L’usage des combustibles et de la biomasse, le frelatage de ces mêmes combustibles, les émissions de gaz à effet de serre et la saturation des véhicules dans le pays sont les principales causes de pollution.

5. Afghanistan

L’Afghanistan arrive en quatrième position avec 61,80 µg/m³. Le pays doit son niveau de pollution à des véhicules anciens et mal entretenus, à la combustion des pneus, du plastique et du charbon, et à l’utilisation de combustibles de mauvaise qualité par la population pendant la saison froide.

6. Bahreïn

Le Bahreïn a un taux de contamination de 59,80 µg/m³, dû non seulement à la fumée des installations industrielles, mais aussi à des phénomènes naturels tels que le brouillard résultant des tempêtes de poussière et de sable dans la région. Ces tempêtes contiennent souvent des niveaux élevés de virus, de produits chimiques et même de matières radioactives utilisées par les militaires dans la région. Cependant, les industries du pétrole et du gaz, ainsi que la production massive de béton, contribuent aussi à la mauvaise qualité de l’air et à la détérioration de l’environnement dans ce pays.

7. Mongolie

En Mongolie, le niveau de pollution est de 58,50 µg/m³. Les principales causes de ce phénomène sont la combustion du charbon et de la biomasse comme chauffage pour l’intérieur des maisons afin de maintenir la chaleur l’hiver, et une ventilation inadéquate.

8. Koweït

Le niveau de pollution au Koweït est de 56 µg/m³. L’industrie pétrolière du pays est la principale source de pollution du pays. Elle produit une grande quantité de déchets lors du forage des puits de pétrole, en plus du processus d’exportation et de stockage de la matière première.

9. Népal

Le Népal occupe le huitième rang sur la liste avec un niveau de pollution atmosphérique de 54,15 µg/m³. La croissance des zones urbaines, les activités d’aménagement non planifiées, les émissions des fours à briques, l’élargissement des routes, les travaux de construction et le nombre croissant de véhicules ont tous contribué à faire du Népal l’un des pays les plus pollués du monde.

10. Émirats arabes unis

Les Émirats arabes unis ont un niveau de pollution de 49,93 µg/m³. Les combustibles fossiles de ce pays ont été le principal facteur de sécurité énergétique et d’activité économique, ce qui en fait également la principale source de pollution atmosphérique, avec l’émission des gaz à effet de serre. Un autre facteur déterminant est la croissance démographique et l’augmentation de la consommation.

11. Nigeria

Le niveau de contamination relevé dans ce pays africain est de 44,84 µg/m³. Au Nigeria, les vieux véhicules et autres types de transport en mauvais état, l’élimination des déchets industriels des grandes entreprises, les incendies de forêt et l’usage des combustibles sont les raisons qui placent ce pays dans cette liste.

12. Indonésie

En Indonésie, le niveau de pollution atmosphérique est de 42,01 µg/m³ et les principales causes en sont les émissions des voitures et des motocyclettes, la combustion du charbon, des combustibles provenant de diverses industries et des déchets ménagers, ainsi que l’utilisation inappropriée des batteries des véhicules.

13. Chine

Le niveau de pollution de l’air dans ce pays est de 41,17 µg/m³. En Chine, le boom économique, l’augmentation du nombre de véhicules automobiles, la croissance démographique, la performance des industries manufacturières et les phénomènes naturels sont les principales causes de la pollution atmosphérique qui frappe aujourd’hui le pays le plus peuplé du monde.

14. Ouganda

L’air en Ouganda a un niveau de pollution de 40,80 µg/m³. Les facteurs qui contribuent à cette situation sont l’urbanisation rapide et la croissance démographique dans les zones urbaines, ainsi que la fumée des automobiles, de l’industrie, de la combustion des ordures ménagères, de la poussière de route et de la suie provenant de la biomasse utilisée dans les stands de nourriture locale

15. Bosnie-Herzégovine

Enfin, la Bosnie-Herzégovine présente un niveau de pollution atmosphérique de 39,97 µg/m³. Dans ce pays, les causes principales sont stationnaires. Les centrales électriques à base de charbon ont une teneur élevée en soufre qui, bien que dotées d’installations équipées de filtres spéciaux empêchant les gaz de s’échapper, émettent encore des quantités considérables de dioxyde de soufre, ce qui affecte l’environnement de manière significative.

Bonus : L’Organisation mondiale de la santé met en œuvre Respire la vie pour lutter contre la pollution atmosphérique

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est l’une des organisations mondiales de lutte contre la pollution atmosphérique. Pour améliorer les conditions environnementales, les pays désireux d’aider doivent mettre en œuvre des mesures telles que l’amélioration des transports, une production et une utilisation adéquates de l’énergie, ainsi qu’une gestion responsable des déchets.

Différentes nations ont adopté ces mesures afin de réduire leur impact environnemental. L’Inde, par exemple, cherche à assurer la bonne utilisation de l’énergie avec le projet Pradhan Mantri Ujjwala Yojana. Le Mexique prend également des mesures concernant la fréquence de la circulation des voitures et encourage l’utilisation de véhicules moins polluants.

D’autre part, l’initiative Breathe Life, née de l’union de l’OMS, de l’ONU-Environnement et de la Coalition pour le climat et l’air pur pour réduire les polluants climatiques à courte durée de vie, vise à encourager la réduction des polluants atmosphériques. Le projet consiste en des défis appelés “un marathon par mois”. Cela encourage les gens à ne pas utiliser leur voiture pendant un mois et à opter pour des moyens de transport alternatifs jusqu’à parcourir la distance d’un marathon.

Quelles autres mesures pourraient, selon toi, être mises en œuvre pour améliorer la qualité de l’air dans le monde ? Es-tu en train de faire quelque chose de particulier pour prendre davantage soin de l’environnement dans ton pays ? Raconte-nous tout dans les commentaires ci-dessous.