19 Détails sur le nouveau “Pinocchio” qui le rendent complètement différent de la version originale

Arts
Il y a 11 mois

L’année 2022 a été marquée par la sortie de deux films Pinocchio, l’un est une version live action du classique de Disney tandis que l’autre est une adaptation un peu plus sombre. Cette dernière, signée Guillermo del Toro, reste malgré tout attendrissante et aborde des points importants de notre existence, dont notre finitude. Elle vaut vraiment le coup d’être regardée.

Si tu n’as pas peur des spoilers, découvre sans tarder, dans les lignes qui suivent, des éléments intéressants du Pinocchio de Guillermo del Toro qui devraient te donner l’envie de regarder le film ou bien des faits que tu aurais pu manquer lors du premier visionnage.

  • Le Pinocchio de Guillermo del Toro est le plus long film en stop-motion (procédé d’animation en volume) créé à ce jour. C’est une réalisation phénoménale qui aurait nécessité pas moins de 1000 jours de tournage.
  • Cette nouvelle version de Pinocchio ne se déroule pas dans l’Italie des années 1800, comme la plupart des précédentes adaptations cinématographiques du conte de fées. L’histoire a toujours lieu en Italie, mais en 1930 sous Benito Mussolini, et elle est plus sombre que les films sur Pinocchio que nous avons vus jusqu’à présent.
  • Le nom du fils décédé de Geppetto est Carlo. Alors, tu as fait le rapprochement ? Il s’agit certainement d’un hommage à Carlo Collodi, qui a écrit ce conte pour enfants.
  • Pour aller un peu plus en profondeur, sache aussi que le bonhomme en bois de Guillermo del Toro n’est pas comme celui que tu as pu voir jusqu’à maintenant. Il est curieux, mais il est par-dessus tout désobéissant et rebelle, et beaucoup risquent ne pas aimer cet aspect du personnage.
  • Comme dans la version classique, son nez pousse quand il ment. En revanche, il y a une différence majeure entre les deux personnages (l’ancien et le nouveau) : dans la création de Guillermo, le nez pousse également lorsque l’enfant-marionnette n’est pas fidèle à lui-même. Et des feuilles apparaissent aussi rapidement.
  • Si tu as déjà regardé le film, tu ne l’as peut-être pas manqué : le comte Volpe aussi a un long nez. Ce n’est certainement pas une coïncidence et cela signifie d’emblée que le personnage est un menteur sans vergogne.

Précisons que le comte Volpe n’est pas vraiment un personnage inconnu venu de nulle part ! Selon Guillermo del Toro, le méchant de l’histoire est une fusion de tous les précédents antagonistes : le renard Grand-Coquin, le chat Gédéon et Mangiafuoco. En le voyant pour la première fois, les cheveux et la canne t’ont sûrement été familiers, car ils rappellent le Grand-Coquin. Et, Volpe signifie aussi “Renard” en italien.

Il n’y a pas que le méchant de l’histoire qui soit différent de la version traditionnelle de Pinocchio, puisque la fée bleue a aussi été remplacée par un autre personnage, non moins intéressante qui est “l’esprit de la forêt”.

  • Pour ce qui est des membres du casting, la voix de Pinocchio a été confiée à Gregory Mann, qui a bénéficié d’un coaching vocal pendant six semaines.
  • Nous retrouvons le célèbre Ron Perlman dans le rôle de Podesta, l’un des principaux méchants de l’histoire : un homme du gouvernement qui veut exploiter Pinocchio en l’utilisant en tant que soldat.
  • Cet homme des plus déplaisants a un fils du nom de La Mèche, dont la voix a été confiée à Finn Wolfhard, qui joue Mike Wheeler dans la série Stranger Things.
  • Guillermo aurait voulu que la voix de Geppetto soit celle de John Hurt, l’acteur qui a joué Garrick Ollivander dans les premiers Harry Potter, mais il est décédé le 25 janvier 2017 et a dû être remplacé par David Bradley (Argus Rusard dans Harry Potter). Celui-ci avait d’ailleurs déjà remplacé son collègue dans le film The Strain et pour le rôle d’Abraham Setrakian.
  • Tu entendras aussi la voix de l’actrice Cate Blanchett dans la version originale du film. Elle voulait absolument faire partie du casting, mais comme tous les personnages avaient déjà été attribués, il ne lui restait plus que le singe Spazzatura. Elle l’a accepté sans hésitation, puisqu’elle aurait tout fait pour le réalisateur, même interpréter un crayon.
  • Il faut savoir que le singe Spazzatura ne parle pas dans le film, sauf lorsqu’il joue avec les marionnettes afin de discuter avec Pinocchio.
  • Et son nom Spazzatura signifie “ordures” d’après le dictionnaire Collins. Le comte Volpe lui a attribué ce nom pour le rabaisser davantage.
  • Le fameux criquet narrateur a la voix d’Ewan McGregor. Ce n’était pas été le premier choix du réalisateur, mais dont sa participation aurait contribué à la réussite de l’animation.
  • D’ailleurs, pourquoi le criquet narrateur ne s’appelle-t-il pas Jiminy, mais Sebastian ? Tout simplement parce qu’il ne s’agit pas d’une production Disney ! Le grillon du livre n’a pas de nom officiel et Guillermo del Toro a tout simplement fait différemment en créant un personnage plus authentique. Mais le nom complet de celui-ci qui est bien prononcé au début de l’histoire est “Sebastian J. Cricket”. Ce qui est tout de même supposé être un clin d’œil au célèbre Jiminy.
  • En outre, le criquet Sebastian ne meurt pas au début du film pour revenir en esprit qui guide Pinocchio, il meurt à la fin, tout naturellement, de vieillesse.
  • Le Pinocchio créé par Guillermo del Toro est très proche du monstre de Frankenstein, puisque les deux ne sont pas acceptés comme de vrais humains. Le réalisateur a lui-même reconnu la similitude entre les deux personnages.
  • En fait, le réalisateur a voulu totalement subvertir la version du conte de fées de Carlo Collodi. Son idée était de créer un film sur une marionnette dans un monde de gens qui ne savent pas qu’ils sont des marionnettes : “Tout le monde est une marionnette là-dedans. Et celui qui se comporte le moins comme une marionnette est celui que tout le monde croit être une marionnette !” a-t-il expliqué.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes