Cette Ville Sous-Marine En Inde Pourrait Être La Plus Ancienne Du Monde

C’est curieux
Il y a 5 mois

C’était le 10 avril 1912. Richard venait de partir de Southampton, en Angleterre, à bord du navire le plus célèbre de l’époque, surnommé “l’insubmersible”. Comme il venait d’assister à une quasi-collision avec le SS City of New York, il décida d’écrire à sa femme pour lui raconter cet incident effrayant : “Ma très chère Sal, nous nous en sommes sortis, hier, après beaucoup de difficultés...”. Il était loin de se douter qu’à peine 4 jours plus tard, sa plume et le bateau sur lequel il se trouvait seraient perdus à jamais au fond de l’océan Atlantique Nord. Était-ce là une sorte de mauvais présage ? Richard a-t-il pressenti ce qui allait se passer à bord ?

Au cas où tu ne l’aurais pas encore compris, M. Richard Geddes était à bord du Titanic le jour où il a écrit cette lettre à sa femme. Le 14 avril 1912, le navire semblait perdu à jamais. Avec lui, de nombreux secrets et trésors se sont déposés au fond de l’océan. Il a fallu attendre 1985 pour que l’épave du Titanic soit enfin redécouverte grâce à une technologie sonar de pointe. Depuis, les scientifiques ont réussi à récupérer des milliers d’objets dans le bateau naufragé, et un grand nombre d’entre eux ont été exposés ou vendus aux enchères. Par exemple : des bijoux, un gilet de sauvetage, un menu du restaurant du navire, et même un morceau de moquette d’une cabine de première classe — tous ces objets ont captivé l’attention du public, comme les diverses histoires des personnes à bord.

Les scientifiques ont même cherché à remonter entièrement le Titanic afin de l’étudier convenablement et faire en sorte qu’il ne s’abîme pas davantage. Certains ont suggéré de remplir l’épave de balles de ping-pong pour qu’elle flotte jusqu’à la surface, et d’autres ont même envisagé d’injecter 180 000 tonnes de vaseline dans sa carcasse. Une autre stratégie envisagée consistait à utiliser quelques 450 000 tonnes d’azote liquide afin de piéger le vaisseau dans une sorte d’iceberg artificiel qui le ferait alors remonter par lui-même jusqu’à la surface.

Mais toutes ces stratégies ont finalement dû être abandonnées, l’épave étant bien trop fragile pour être récupérée ainsi. Le Titanic est peut-être l’un des navires naufragés les plus intéressants — en tous cas le plus célèbre — mais les plongeurs en eaux profondes ont encore beaucoup d’autres histoires à nous rapporter. Il arrive parfois que des avions se retrouvent au fond de l’océan. Des plongeurs qui exploraient les environs de l’île d’Oahu, dans l’archipel d’Hawaï, sont tombés sur l’épave d’un avion F4U Corsair. Il semble qu’il se soit écrasé dans l’océan en 1946 en raison d’un manque de carburant.

Si tu pouvais plonger assez profondément, tu pourrais même tomber sur des statues et des objets disparus depuis très longtemps. Par exemple, les vestiges du seul parc archéologique sous-marin du monde, au large de la côte de Naples, en Italie. On y trouve les ruines de l’ancienne ville romaine de Baïes. Les statues sous-marines qu’on peut y découvrir sont à couper le souffle, c’est le moins qu’on puisse dire ! Dans une tournure plutôt ironique des événements, une partie de l’équipement que nous comptions utiliser pour nous rendre sur la Lune a été perdue au fond de la mer pendant de longues années.

Mais comment cela a-t-il bien pu arriver ? À partir de la fin des années 60 et jusqu’au début des années 70, de nombreuses fusées Apollo ont été lancées en orbite autour de la Terre et de la Lune. Lorsque le véhicule spatial atteignait une altitude d’environ 61 km, sa premier étage, comprenant les moteurs, se séparait du corps principal. On pensait alors que ces composants étaient détruits ou perdus à jamais. Vraiment ? En 2012, une équipe de spécialistes a découvert un ensemble de moteurs de fusée à 4 km au large des côtes de la Floride. Après deux ans de restauration, ils ont été confiés au Musée de l’aviation de Seattle qui les expose au public.

Peux-tu t’imaginer tomber sur une ville entière plongée sous l’eau ? En 2001, une telle ville a été découverte dans le golfe de Cambay, au large des côtes indiennes. Certains archéologues pensent qu’il s’agit de la plus ancienne ville de l’histoire ! Pour comparaison, elle fait presque la taille de Manhattan et est constituée de murs massifs et de grandes places. Les plongeurs ont découvert des fragments de sculptures, des œuvres d’art et même ce qui semblait être d’anciens meubles en bois, vieux de 9 500 ans — soit 5 000 ans de plus que tout ce qu’on a pu trouver jusqu’ici.

Ok, et maintenant, pourquoi pas une rivière sous-marine ? Je ne peux même pas imaginer à quoi cela ressemblerait, mais des plongeurs affirment en avoir vu une au sud de Tulum, au Mexique. Est-ce réellement possible ? Eh bien, pas vraiment, car le Cénote Angelita n’est pas une véritable rivière mais un type très spécial d’illusion d’optique ; formée par une halocline, c’est-à-dire un nuage de sulfure d’hydrogène présent au fond de cette grotte sous-marine. Mais il se trouve que tu peux nager à travers ce nuage, ce qui te donnera l’impression de te déplacer dans une masse d’eau en mouvement.

On ne trouve pas seulement des objets inanimés sous l’eau. Certaines découvertes concernent également des créatures marines plutôt effrayantes. Tu aimerais probablement éviter les méduses si tu ne raffoles pas des piqûres. Mais cette méduse géante, également connue sous le nom de “méduse à crinière de lion”, est la plus grande de son genre d’après ce que nous savons.

En toute justice, tu ne tomberas dessus que si tu plonges dans les eaux des océans Arctique, Atlantique Nord et Pacifique Nord. Tu ne pourras pas la rater, car elle mesure 36 mètres de long avec ses tentacules. Ceux qui pratiquent la plongée en eaux profondes sont nombreux à rêver de découvrir un jour un trésor perdu. Un plongeur a touché le jackpot lorsqu’il est tombé sur un trésor d’une valeur de près d’un million de dollars au fond de la mer. C’était en 2015 — ce plongeur chanceux nageait juste au large des côtes de la Floride. Qu’a-t-il trouvé ? Eh bien, environ 51 pièces d’or, 12 mètres de chaîne en or et une pièce unique et rare qui avait été taillée spécialement pour le roi d’Espagne, Philippe V.

En parlant de de trésors perdus, il est aussi arrivé que des plongeurs trouvent des bateaux pirates. Ils ont découvert l’une de ces épaves en 2015 au large de la côte colombienne, datant du 18ème siècle. La valeur de ce navire disparu a été estimée entre 4 et 17 milliards de dollars, car il contenait des richesses, des pierres précieuses, de l’or et d’innombrables autres objets de grande valeur. En comparaison, il y a une île entière, dans les Bahamas, qui est à vendre pour 75 millions de dollars. Un ordinateur est la dernière chose que tu t’attendrais à découvrir sous l’eau, n’est-ce pas ? Et il ne s’agissait pas d’un ordinateur ordinaire, mais d’un ordinateur ancien !

Un plongeur l’a découvert par hasard entre 1900 et 1901 sur le lieu d’un naufrage situé au large d’une île grecque. Les chercheurs pensent que cet étrange engin en pierre est la forme la plus ancienne d’un ordinateur. Il a été conçu à de nombreuses fins, notamment pour prédire les positions astronomiques ainsi que les éclipses sur le calendrier. Comme l’humanité a perdu la plupart des technologies de cette époque, il est incroyable qu’on soit tombé sur cet objet après des siècles. Cela nous a permis d’en apprendre beaucoup sur les Grecs de l’antiquité. L’ordinateur se trouve maintenant au Musée archéologique national d’Athènes, si jamais tu voudrais le voir en personne.

Ceci doit être l’un des endroits les plus mystérieux sur Terre. On l’appelle la fosse des Mariannes, et c’est la zone la plus profonde de tous les océans. Nous ne connaissons pas sa profondeur exacte, car il est très difficile de la mesurer, mais elle devrait faire environ 11 km et être cinq fois plus longue que le Grand Canyon. Des scientifiques ont étudié pour la première fois cet énorme trou sous-marin en 1875 à l’aide d’une corde lestée. En 2012, le réalisateur canadien James Cameron a atteint le fond de la fosse à bord du submersible Deepsea Challenger. Certaines des créatures les plus étranges de la planète vivent dans cet endroit, notamment la pieuvre Dumbo, le concombre de mer et le requin-lutin. La fosse des Mariannes tient son nom des îles voisines, elles-mêmes nommées Las Marianas en l’honneur de la reine espagnole Marie-Anne d’Autriche.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes