Et si tu grandissais de 3 cm par jour

Histoires
Il y a 7 mois

Tu te réveilles un matin. Tu te diriges vers la cuisine pour te préparer une tasse de café. Le café est sur l’étagère du haut et tu es trop petit pour l’atteindre, alors tu prends une chaise pour l’attraper. Bien sûr, tu pourrais toujours le mettre sur une étagère plus basse, mais sa place est sur l’étagère du haut ; ça a toujours été comme ça. Il restera donc difficile à atteindre, mais seulement jusqu’à demain. Tu commences un nouveau travail aujourd’hui.

Le soleil est de sortie, et tu veux aller au bureau à vélo. Tu l’enfourches, mais tu as du mal à t’asseoir dessus, la selle est trop haute et tu ne peux pas atteindre les pédales. Tu baisses la selle, mais la tige est rouillée, alors tu décides d’y aller à pied. Tu arrives en retard, mais tu es excité par ton nouveau travail de technicien de laboratoire. Une fois que tu as passé ta session d’introduction, on te fournit ton équipement.

Tu es ravi de recevoir une blouse blanche, tu l’enfiles mais elle est trop grande pour toi. “Désolé, c’est la plus petite taille que nous ayons”, t’explique ton responsable. C’est contrariant, mais tu retrousses les manches et continues ta journée. Tous les nouveaux membres du personnel font une visite guidée du laboratoire, et le groupe observe à travers des fenêtres, dans des espaces clos, les recherches passionnantes qui sont en train d’être menées. Malheureusement, tu es trop petit pour voir par la fenêtre. Pendant ta pause déjeuner, tu t’assieds avec tes nouveaux collègues, triste que ta première journée ne se déroule pas comme prévu. Tes collègues parlent de toutes les expériences passionnantes sur lesquelles ils travaillent, mais tu n’es pas d’humeur.

Sandra mentionne quelque chose à propos d’un stimulant de croissance artificielle sur lequel elle travaille. Tes oreilles se dressent. Intrigué, tu lui demandes plus d’informations. Il s’agit d’une modification expérimentale des hormones, visant à obtenir une réaction accrue dans le système endocrinien. Confus par ce jargon médical, tu demandes des précisions. “Ça fait grandir les gens”, dit Sandra en riant. Elle explique ensuite que le produit n’est encore que dans sa phase de test élémentaire, donc il n’y a pas eu de résultats concluants. Elle continue de parler des effets négatifs des expériences si le produit n’est pas correctement testé, mais tu as cessé d’écouter. Tu es bien trop excité. C’est ton unique chance de changer ! Le reste de la journée, tu es en formation, censé en apprendre plus sur l’entreprise, mais tu ne penses plus qu’à une seule chose.

La journée de travail se termine, tout le monde part pour rentrer chez lui, mais tu attends à l’intérieur, en tentant aussi bien que possible de passer inaperçu, toujours en tenue de travail. Sandra s’arrête et remarque que tu ne pars pas avec tous les autres ; elle te fait signe de te dépêcher. Tu lui dis que tu as oublié ta montre dans le laboratoire.

Une fois que tu t’es assuré que tout le monde est bien parti, tu te précipites à nouveau au labo, tu entres dans le module de test et tu trouves une grande armoire avec des dizaines de tubes à essai. Tu vois la formule de croissance ! Ironiquement, elle se trouve sur l’étagère la plus haute... que tu ne peux pas atteindre. Tu trouves une chaise et montes dessus pour t’emparer du cylindre de verre. Tu restes là pendant quelques instants, à fixer l’élixir, hésitant à prendre ce risque.

Mais tu remarques ensuite que ta blouse te donne décidément l’air d’un tocard avec ses manches retroussées, alors tu avales le liquide d’un trait. Tu attends quelques secondes et ne ressens rien ; il n’y a aucun effet, à part le goût bizarre. Tu n’as pas non plus grandi. Déçu, tu rentres chez toi. Tu te réveilles le lendemain et te rends dans ta cuisine ; tu ouvres le placard et atteins le café.

Sans te rendre compte de ce que tu viens de faire, tu remplis lentement ta machine. Attends, tu as réussi à attraper le café sans la chaise ! Étonné, tu te mesures rapidement et tu découvres que tu as grandi de 3 centimètres. Même si tu n’es pas aussi grand que tu l’avais espéré, tu es quand même enthousiaste !

Tu enfourches ton vélo et tu découvres que la selle est maintenant à la hauteur idéale. Tu roules jusqu’au travail, profitant du moment présent. Tu arrives et enfiles ta blouse de laboratoire ; elle te va parfaitement. Sandra te demande pourquoi tu es si heureux et tu réponds que tu aimes tout simplement ton travail. Elle est suspicieuse, mais ne remarque rien de différent chez toi. Au cours de la semaine suivante, tu continues à grandir de 3 cm chaque jour, et à chaque centimètre, tu es de plus en plus heureux. Tu as grandi de 18 cm en tout, et bien que tu sois satisfait de ta taille, tes vêtements sont devenus trop petits, ton vélo est maintenant trop bas et ta blouse est trop serrée ! Il va t’en falloir une nouvelle.

Sandra remarque quelque chose de différent chez toi, mais n’est pas sûre de ce que c’est. Elle te complimente sur ton apparence. Tu te sens apprécié d’être enfin remarqué, mais tu détournes le compliment avec un sourire et réponds : “c’est juste ma nouvelle coupe”. Tu es maintenant préoccupé par l’accroissement de ta taille. Bien que tu sois ravi d’être plus grand que tout le monde au boulot, tu t’inquiètes de savoir si cette croissance constante s’arrêtera un jour... ! “Encore quelques jours”, te dis-tu, et si tu continues à grandir, alors tu chercheras de l’aide. Un autre mois passe, et tu n’en as parlé à personne. Tu mesures maintenant 2,75 m. Lorsque tu te rends au travail, les gens te dévisagent. Sandra a aussi remarqué, mais elle ne te confronte pas directement. Tu ressens le besoin de lui confier toute la situation. Elle te conseille d’en parler avec le responsable.

Embarrassé, tu vas le trouver ; il est évidemment contrarié que tu aies pris la formule, mais il voit aussi le bon côté des choses et te demande ce que tu penserais de rester au laboratoire pour d’autres tests. Le directeur affiche un étrange sourire. Tu secoues la tête et tu lui dis que tu ferais mieux de te mettre au travail. Mais alors que tu t’éloignes, il appelle la sécurité sur sa radio. Paniqué, tu cours vers la sortie, quittant ton lieu de travail. Tu es maintenant en train de sprinter, ne sachant pas vraiment où aller. Les gardes continuent de te poursuivre. Tes jambes incroyablement longues t’aident à maintenir une certaine distance avec eux, mais ils te suivent toujours. Il y a un quartier proche avec de hautes clôtures ; tu sautes rapidement par-dessus les clôtures et en traversant les jardins, jusqu’à ce que tu aies l’impression de les avoir enfin semés.

Tu ne sais pas où aller maintenant, et tu ne peux pas rentrer chez toi. Les scientifiques savent où tu habites. Tu suis une route qui sort de la ville et tu te diriges vers la campagne. Après une longue semaine de marche, tu remarques que tes vêtements sont devenus serrés. Tu as porté les pantalons les plus longs de ta garde-robe. Mais maintenant, ils ressemblent au plus court de tes shorts. Un jour, alors que tu marches, tu entends une voix : “Hé vous !”.

Tu regardes autour de toi, et juste au-dessus de toi se trouve un homme en parachute, coincé dans un arbre. Tu l’aides à sortir de l’arbre. Le parachutiste se prénomme Frank. Il était en train de sauter quand une tempête a frappé la région. Elle l’a propulsé à des centaines de kilomètres de sa trajectoire, jusqu’à cet arbre où il s’est retrouvé coincé. Vous décidez tous les deux de voyager ensemble et d’aider les gens. Comme tu mesures plus de 3 mètres, Frank monte sur tes épaules.

3 mois passent, Frank et toi avez marché à travers la campagne, et chaque jour tu as grandi de 3 cm supplémentaires ; maintenant tu mesures 5,50 m. Tu es aussi grand qu’une girafe ! Lors de tes randonnées à travers la campagne, tu as pu mettre ta taille à profit et sauver un chat coincé dans un arbre. Tu as aussi réparé le toit d’une grange pour un fermier. Tu as aidé des bébés aigles à retourner dans leur nid en haut d’un grand cyprès, et tu as cueilli des pommes sur des branches supérieures difficiles à atteindre. Alors que tu es toujours en pleine croissance, sans savoir quand cela va se terminer, Frank et toi continuez à marcher. Soudain, tu vois au loin un grand nuage de fumée ! Il vient d’un bâtiment avec une grande tour, il te semble familier, mais tu n’es pas sûr.

Tu cours vers lui. Tu es sûr de pouvoir aider. En te rapprochant, le bâtiment te semble maintenant familier. C’est le laboratoire dans lequel tu travaillais. Il y a des liquides bouillonnants qui coulent à travers la plupart des fenêtres. Tous tes anciens collègues sont rassemblés en une foule compacte, qui assiste impuissante au spectacle. L’un de tes collègues arrive en courant pour te dire que Sandra est toujours dans le bâtiment. Elle est coincée sur le toit, alors que le niveau en dessous d’elle a créé la substance dangereuse. Tu te retournes vers Frank. Vous vous faites un signe entendu de la tête. Tu cours jusqu’à la tour et tu commences à grimper. Tu places soigneusement tes pieds et tes mains loin des endroits où se trouve le liquide bouillonnant, après avoir vu comme il ronge certaines parties des murs.

Il faut faire attention à chaque pas, mais comme tu es plus grand qu’un étage entier désormais, tu réussis à grimper, à éviter le liquide et à arriver au sommet. En te cramponnant au mur du bâtiment avec la tête qui dépasse, tu appelles Sandra. Elle est effrayée mais soulagée de te voir et accourt aussitôt. Frank saute sur le toit et te dit de le lancer, ainsi que Sandra. Sandra s’accroche à Frank. Tu les soulèves et les lances aussi loin que possible.

Quand ils atteignent la hauteur maximale, Frank lance un cri. Il déploie alors son parachute. Sandra et lui flottent en toute sécurité vers la foule de personnes qui attendent. Le liquide ronge de plus en plus le bâtiment à mesure que tu redescends vers le sol. C’est une descente difficile, mais tu y arrives sans perdre pied ni te faire piéger. Tu te diriges vers tes anciens collègues et ils t’applaudissent ton arrivée.

Sandra s’approche et te tend une fiole. Elle travaille sur un remède pour arrêter ta croissance depuis que tu t’es enfuit. Tu le prends sans hésiter. Tous les trois, avec Frank le parachutiste et Sandra la brillante scientifique, vous formez une équipe de choc et partez en quête d’autres aventures, cherchant sans relâche ceux qui ont besoin de votre aide.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes