Sympa

15 Fruits qui ne semblent pas être créés par Dame Nature

31-4
836

Le monde végétal est plein de surprises. Il contient plus de fruits que ce que nous trouvons dans les supermarchés, et c’est dans les endroits les plus éloignés que toute cette variété exotique se cache. Bien que certains de ces aliments ressemblent énormément à ceux que nous mangeons habituellement, d’autres ne semblent pas faire partie du règne végétal de notre planète en raison de leurs drôles de formes et de couleurs.

Sympa a rassemblé pour toi des fruits si particuliers que tu ne pourras même pas imaginer leur goût.

1. Banane “Blue Java”

On peut trouver cette banane bleue du sud-est de l’Asie au nord de l’Australie, mais elle tolère les basses températures et peut être cultivée presque partout. Elle pousse dans des endroits comme la Californie ou Hawaii, et sa couleur bleue se perd lorsque la banane arrive à maturité. On peut la consommer crue ou cuite et elle est réputée pour son agréable saveur de glace à la vanille.

2. Hala

Ce fruit est vert à l’extérieur et a une couleur orange très vif à l’intérieur. Il vient des îles du Pacifique, et sa saveur est une combinaison de mangue et de canne à sucre. Dans les pays orientaux, il est utilisé comme pigment et a également des vertus médicinales, car il prévient l’inflammation. Les feuilles de son arbre sont également consommées dans des plats salés.

3. Jaboticaba

Le jaboticaba provient d’un arbre avec peu de branches qui pousse en Amérique latine, notamment au Paraguay, en Bolivie, au Brésil et en Argentine. Il est considéré comme une baie en raison de sa forme et de sa coquille, qui est fine et lisse. Il a une saveur douce-amère. Dans certains pays, il existe une expression familière qui compare sa belle couleur sombre aux yeux d’une femme : “Ojitos de guapurú (jolis yeux de guapuru, une autre façon de se référer à ce fruit exotique).

4. Akée

Ce curieux fruit provient de pays comme le Cameroun, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et est aussi le fruit caractéristique de la Jamaïque. Il a la forme d’une poire et contient trois grosses graines à l’intérieur, comme un abricot des Antilles. On le connaît aussi sous le nom de “ris de veau”. C’est une excellente source de vitamine A et il est également riche en protéines.

5. Margose

Originaire des Caraïbes, d’Asie et d’Afrique, ce fruit est consommé avec du porc, des soupes et même servi comme thé dans la cuisine chinoise et indienne. Il a une teneur élevée en fer, magnésium, potassium et rétinol. Son goût amer peut être équilibré en ajoutant du sel ou compensé par des aliments sucrés comme le lait de coco.

6. Main de Bouddha

Ce fruit à la peau très épaisse est présenté en offrande à Bouddha dans les temples, et a un très bon goût. Sa forme ressemble à un ensemble de doigts, d’où son nom. Certains fruits ont très peu de pulpe, tandis que d’autres en sont complètement dépourvus. Cependant, la peau peut être caramélisée pour être utilisée comme arôme. Il est aussi connu sous le nom de “fruit de Cthulhu”, en référence à l’œuvre de H.P. Lovecraft.

7. Citron caviar

Cet étrange mélange de citron vert et de concombre est originaire d’Australie-Méridionale. La pulpe est composée de petites globules qui ont été comparées au caviar, et qui ont un effet effervescent et même un peu épicé au goût. On l’utilise couramment comme vinaigrette, et sa peau peut être séchée et servie comme épice.

8. Pois doux

Originaire d’Amérique centrale et d’Amazonie, le “pois doux” ou “pois sucré” a un goût sucré et une texture très douce. À l’intérieur, il abrite d’énormes graines vertes, a la forme d’une gousse et est utilisé comme antidiarrhéique dans certaines communautés. Le pois doux dans les champs a pour rôle de faire de l’ombre aux cacaoyers.

9. Tayberry

Cette mûre est un croisement de mûres et de framboises créé en Écosse en 1979. Ce n’est pas un fruit commercial car sa récolte massive n’est pas simple, que ce soit à la machine ou à la main. Cependant, il peut être cultivé à la maison. Il peut être consommé cuit ou cru, en confiture ou en pâtisserie.

10. Caïmitier

Aussi connu sous le nom de pomme de lait, le caïmitier vient d’un arbre tropical originaire des Grandes Antilles, et peut également être trouvé dans les Antilles. Il est connu pour la consistance de sa pulpe, qui a une texture laiteuse et un goût sucré. L’écorce de ce fruit n’est pas comestible, mais sa saveur est très douce. Au début, ce fruit est vert, et à maturité, il devient violet.

11. Vigne vierge à fruits bleus

Cette drôle de baie d’une magnifique couleur turquoise, bleue et violette ressemble plus à un raisin qu’à une mûre, mais ce n’est pas un fruit comestible. En 1870, elle a été introduite aux États-Unis, et aujourd’hui elle est considérée comme une plante envahissante qui a également fonctionné comme plante ornementale dans le passé. La vigne vierge à fruits bleus s’est toutefois répandue dans les régions ensoleillées et le long des routes.

12. Akébie à cinq feuilles

De cet arbuste qui pousse au Japon, en Chine et en Corée est né le fruit appelé Akébie à cinq feuilles, groupé en grappes. C’est une gousse comestible de couleur claire en forme de saucisse, au goût très proche de celui de la pastèque. Bien qu’elle soit également utilisée comme plante ornementale, en Chine, elle est utilisée comme plante médicinale pour ses propriétés diurétiques et analgésiques.

13. Hydnora

Il s’agit d’une plante parasitaire qui pousse principalement sur le continent africain. Une de ses particularités est qu’elle ne contient pas de chlorophylle et qu’elle émerge de la terre, révélant une étrange fleur charnue qui a une odeur nauséabonde et sert à attirer ses pollinisateurs. Dans certaines cultures africaines, il est utilisé comme antidiarrhéique.

14. Mangoustanier

Aussi connu sous le nom de mangoustan, il provient d’un arbre qui pousse dans des régions comme l’Indonésie, les îles Moluques et l’archipel malais. C’est un fruit aigre-doux à la texture de pêche, dont la peau est comestible. La pulpe est utilisée pour faire des confitures en Malaisie, car c’est un fruit très fragile.

15. Keledang

C’est un fruit étrange de Bornéo. Il est aussi connu sous le nom de kledang, pudu ou tarap dans différentes parties de la région. Sa production s’est étendue à des endroits comme la Thaïlande et Sumatra. Le bois de l’arbre où il pousse est très solide, à tel point qu’il est utilisé pour la construction. Le fruit est très sucré, avec des pépins séparés, et la chair est orange à l’intérieur.

Lequel de ces fruits as-tu trouvé le plus appétissant ? En connais-tu d’autres qui ne sont cultivés que dans ton pays ? Dis-nous tout dans les commentaires.

Photo de couverture Vicarbutar / Wikimedia Commons
31-4
836