Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Voici pourquoi on mange du gâteau et on souffle des bougies pour notre anniversaire

133-
306

L’une des traditions qui s’est le plus répandue à travers le monde reste le gâteau d’anniversaire et ses bougies. Cet événement qui fait désormais partie de notre quotidien et qui se répète tous les ans a une origine inconnue, mais il existe certaines théories qui peuvent expliquer pourquoi nous mettons des bougies sur un gâteau et pourquoi on les souffle.

Chez Sympa, nous avons aujourd’hui étudié pour toi les possibles origines du gâteau d’anniversaire et la coutume de souffler ses bougies.

Certaines versions prétendent que le gâteau d’anniversaire moderne provient des gâteaux faits en Allemagne au XVIIIe siècle pour célébrer les anniversaires des enfants, afin de protéger leurs âmes. Certains racontent également que le fait de souffler les bougies proviendrait du culte de la déesse Artémis dans la Grèce antique, afin de commémorer sa naissance.

La façon de fêter un anniversaire a varié selon les différentes cultures et époques, mais la plupart ont gardé ce point commun qui consiste à placer une ou plusieurs bougies sur un gâteau ou quelque chose de sucré. Le nombre de bougies représente généralement le nombre d’années vécues par la personne qui doit les souffler en réalisant un souhait, ou pour mettre fin à la fête.

Autrefois, des gâteaux sucrés étaient confectionnés uniquement pour les anniversaires de certains types de personnes

La confection de gâteaux pour les anniversaires était déjà habituelle dans la Rome antique, sauf qu’ils avaient l’apparence d’un gâteau rond et plat. Ce n’est qu’au XVe siècle, en Allemagne, que les boulangeries ont commencé à produire des gâteaux avec un étage afin de célébrer les anniversaires de leurs clients.

Au XVIIe siècle, les gâteaux multicouches ont fait leur apparition pour les personnes ayant un fort pouvoir d’achat. Après la révolution industrielle, leur production s’est étendue à toutes les classes sociales. Et au milieu du XIXe siècle, elle s’est étendue à quasiment toutes les célébrations d’anniversaires dans les pays européens.

Célébrer un anniversaire en soufflant des bougies était exclusivement réservé aux dieux et héros grecs

Dans l’Égypte antique, les fêtes d’anniversaire étaient réservées aux membres de la royauté. Cette coutume a été transmise aux Grecs, qui célébraient uniquement les anniversaires de leurs dieux. La fête la plus populaire était celle de la déesse Artémis, où le sixième jour de chaque mois, un gâteau était préparé et décoré de bougies allumées, comme rite d’adoration. Plus tard, ce rituel s’étendit aux célébrations d’anniversaire des héros, des nobles et des aristocrates grecs.

Le rituel de la bougie allumée peut être associé à certains rites anciens, qui utilisaient le feu pour éloigner les mauvais esprits. On pensait que ces esprits rendaient visite aux gens le jour de leur anniversaire. Il fallait donc les divertir avec joie et en faisant du bruit, afin de les protéger de toute entité maléfique.

Les Allemands ont adopté le soufflage de bougies lors des anniversaires d’enfants afin de protéger leur esprit

Au XVIIIe siècle, en Allemagne, la coutume de souffler des bougies pour célébrer les anniversaires des enfants était déjà très répandue. Chaque fois qu’un enfant atteignait l’âge d’un an, on l’emmenait dans un auditorium afin que les adultes puissent le protéger des mauvais esprits.

Selon un document décrivant un gâteau d’anniversaire, écrit par Johann Wolfgang von Goethe, le nombre de bougies représentait l’âge de la personne en question.

Il existe également un livre de 1753 qui décrit que les bougies allumées étaient placées tout autour du gâteau, entourant une bougie disposée au centre.

Le soufflage de bougie s’accompagne également d’autres croyances et coutumes

En 1883, pour les Suisses, chaque bougie représentait une année de vie supplémentaire. Cependant, il ne fallait pas les éteindre toutes d’un coup, mais les souffler une par une, individuellement, jusqu’à ce qu’elles soient toutes éteintes.

Aujourd’hui, dans divers pays tels que le Royaume-Uni, la France ou les États-Unis, on fait traditionnellement un vœu avant de souffler ses bougies. Mais pour que le souhait se réalise, la personne doit réussir à souffler toutes les bougies en une seule fois.

La préparation ou le format des gâteaux peut varier selon les régions. Par exemple, en Chine, on fabrique un petit pain fait de farine et de blé, fourré de pâte de lotus. En Corée du Sud, le gâteau est remplacé par une soupe aux algues. Aux Pays-Bas, on prépare des gâteaux aux fruits avec de la crème fouettée.

Là où tu vis, existe-t-il des coutumes particulières liées aux anniversaires ? N’hésite pas à nous en faire part les commentaires et à partager cet article avec les personnes de ton entourage !

133-
306
Partager cet article