Sympa
Sympa

Qu’est-ce que l’amnésie des fessiers et comment l’éviter

Si tu comptais le nombre d’heures que tu passes assis pendant la journée, tu te rendrais compte que cela représente beaucoup plus de temps que tu ne le penses. L’Américain adulte moyen, par exemple, reste assis plus de 8 heures par jour, et ce chiffre est même plus élevé chez les adolescents. Il s’agit là d’une donnée qui pourrait attirer l’attention de beaucoup de gens... qui l’oublieraient plus tard en un instant. Pourtant, ce phénomène a un tel impact sur notre santé qu’il peut entraîner une amnésie des fessiers, une affection qui endommage les muscles des fesses, du dos, des genoux et autres.

Sympa veut t’expliquer ce qu’est cette amnésie et comment l’éviter ou y remédier.

Les dangers de rester assis

Rester assis, c’est comme fumer. Voilà la nouvelle comparaison qui est parfois faite, et cela ne devrait pas nous surprendre, car cette position prolongée provoque de nombreuses maladies physiques dangereuses, comme l’hypertension artérielle, l’hyperglycémie, les maladies cardiovasculaires et même le cancer. Et faire de l’exercice régulièrement ne suffira pas à les faire disparaître.

Mais rester assis toute la journée ne provoque pas seulement des maladies graves, cela peut aussi engendrer des affections plus légères, qui portent néanmoins préjudice à notre fonctionnement normal au quotidien. L’un de ces syndromes est l’amnésie des muscles fessiers.

L’amnésie des fessiers, c’est quoi ?

L’amnésie des fessiers est un syndrome qui fait que les muscles des fesses, qui forment notre postérieur, s’endorment et cessent donc leur activité. En restant assis si longtemps, ces muscles entrent dans un état passif et le corps “oublie” comment les activer, d’où le mot “amnésie” (on parle même parfois du “syndrome des fesses mortes”).

Cela pose problème car ce sont les plus gros muscles du corps et ils sont donc impliqués dans presque tous les mouvements. Pendant leur sommeil, d’autres muscles qui n’ont pas la même force et d’autres parties du corps comme les genoux et le dos doivent prendre la relève pour compenser, ce qui a tendance à les endommager.

Comment savoir si tu souffres d’amnésie des fessiers ?

Les personnes qui souffrent de cet inconfort expliquent qu’après de longues heures en position assise, leurs fesses sont engourdies et même douloureuses. Elles disent également ressentir des douleurs dans le bas du dos, les hanches ou même les genoux. Un autre symptôme est observé chez les personnes qui font de l’exercice et qui ne remarquent pas de changement au niveau des muscles fessiers.

Si tu as encore des doutes, un simple regard dans le miroir pourrait t’aider. Prends les positions de ces trois postures et regarde si tu les reproduis correctement ou non. Toutefois, n’oublie pas que tu dois toujours demander l’avis d’un médecin ou d’un thérapeute spécialisé dans ce domaine pour obtenir un diagnostic correct.

Posture 1

Posture 2

Posture 3

Comment combattre l’amnésie des fessiers à la maison ?

Nous avons tous des corps différents et chacun d’entre nous présente des conditions qui doivent être prises en compte avant de faire de l’exercice. C’est pourquoi il est toujours préférable de contacter un spécialiste pour établir un programme d’exercices qui ne nuira pas à ta santé si tu le fais seul à la maison.

  • Fais travailler tes fesses quelques minutes par jour : si tu passes ta journée sur une chaise, le meilleur traitement est la prévention. Il suffit de quelques minutes d’exercice par jour pour activer les fessiers. Essaie de faire des squats, des sauts ou simplement de t’allonger sur une surface plane et de contracter les fesses.
  • Reste actif : adopte quelques changements dans ta routine qui éliminent la possibilité de t’asseoir. Par exemple, descends un arrêt de bus plus tôt en allant au boulot, fais des pauses si tu travailles assis à un bureau et lève-toi de ta chaise au moins toutes les demi-heures.
  • Travaille ta souplesse : au fur et à mesure, tu développeras une certaine élasticité qui te permettra d’activer et de raffermir tes fesses plus efficacement et sans risque de blessure.
  • Surveille ton alimentation : le surpoids exerce une pression particulière sur tes fesses, ce qui peut aggraver le cas d’amnésie de ces muscles.

À ton avis, combien d’heures par jour peut-on rester assis au maximum ? Quel type d’exercice recommanderais-tu pour garder tes fesses actives et fermes ? Dis-nous tout dans les commentaires.

Sympa/Bien-être/Qu’est-ce que l’amnésie des fessiers et comment l’éviter
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire