Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

10 Conseils qui pourraient aider à diminuer les problèmes de diction de ton enfant

1-2-
137

Les enfants commencent à explorer et à apprendre à parler entre deux et six ans, et dans certains cas, cela peut amener divers problèmes de diction, comme les bégaiements ou la difficulté à reproduire certains mots ou sons. C’est pour cette raison qu’il existe des pratiques particulières qui peuvent aider à prévenir, voire à limiter ces altérations, tout en améliorant notre communication avec nos enfants.

Chez Sympa, nous te donnons quelques conseils utiles et simples pour améliorer les difficultés que peuvent avoir les enfants à parler. Si tu as un doute, ou si tu souhaites mettre en place une technique, consulte un spécialiste, c’est encore la meilleure solution pour ton enfant.

1. Lire des contes ensemble ou parler

Dédier une partie de la journée à interagir avec l’enfant pourrait être très bénéfique pour améliorer sa diction et pour apprendre à parler normalement. On peut par exemple passer 15 ou 20 minutes par jour à lire un conte ensemble ou parler de ce que l’on a fait au cours de la journée. Cela fera que ton petit se sente plus à l’aise, et tu lui montreras également que tu aimes parler avec lui.

2. Faire des bulles de savon ou souffler

Les exercices pour traiter un problème de diction chez les enfants sont plus simples quand on les réalise à travers des jeux amusants. C’est pour cette raison que pour aider à entraîner les organes qui interviennent dans la bonne prononciation des phonèmes, on peut recourir à des activités comme faire des bulles de savon ou souffler sur des bougies sans qu’elles ne s’éteignent.

3. Imiter et reproduire des sons de moteur ou de voiture

Parmi les problèmes de prononciation des enfants, on retrouve la difficulté à reproduire correctement les mots qui contiennent la lettre “r”. C’est pour cela qu’il est conseillé d’encourager l’enfant à reproduire des bruits de voiture ou de motos quand il joue, cela l’exercera à prononcer la lettre en question.

4. S’entraîner devant un miroir

Pousser ton enfant à pratiquer devant un miroir la manière de placer sa langue au bon endroit en prononçant certains mots est une méthode très positive pour améliorer sa diction. En réalisant cet exercice, l’enfant apprendra à bouger sa langue et à bien positionner les lèvres pour reproduire le son qu’il souhaite.

5. Utiliser des instruments de musique à vent

Tout comme l’utilisation fréquente de pailles, jouer d’un instrument à vent est un exercice bénéfique pour avoir une bonne prononciation. Les harmonicas, les flûtes ou encore les instruments pour petits sont d’excellents outils pour que l’enfant découvre comment utiliser les organes et les muscles qui participent au système d’articulation et qui permettent de développer le langage.

6. S’entraîner avec des jeux de mots

Voici une activité amusante qui pourrait aider grandement ton enfant à améliorer sa prononciation : les jeux de mots avec des virelangues. En prononçant des textes plus compliqués que d’habitude, on stimule les muscles et on travaille sa prononciation. On corrige par ailleurs les failles dans le développement linguistique des plus petits.

7. Maintenir le contact visuel tandis que nous parlons avec eux

Parmi les habitudes les plus courantes et qui pourraient être très bonnes pour l’apprentissage de ton enfant, on retrouve le fait de maintenir le contact visuel avec eux lorsqu’on leur parle. Si nous nous arrêtons en faisant attention à ce que l’enfant souhaite nous raconter, de manière tranquille et sans hâte, on l’aide alors à maintenir son propre rythme afin qu’il s’exprime oralement dans de bonnes conditions.

8. Répéter des voyelles et les noms sur les dessins

Les activités amusantes pour un enfant peuvent être utiles pour l’aider à bien parler et à s’habituer à bien prononcer les voyelles et les consonnes du quotidien. C’est pour cette raison que nommer les dessins avec différentes prononciations peut l’aider à se familiariser avec les lettres et ainsi, améliorer sa diction.

9. Parler tandis que nous sommes occupés

Entretenir des conversations quotidiennes est bénéfique pour améliorer la diction des enfants. Néanmoins, il s’agit parfois de situations où nous ne pouvons pas nous concentrer à fond sur ce qu’ils nous disent, et cela peut avoir des conséquences fâcheuses sans que l’on s’en rende compte. Si nous montrons à notre enfant que nous faisons attention à ce qu’il nous dit même quand nous sommes occupés à cuisiner ou à conduire, il se sentira plus à l’aise pour parler avec fluidité.

10. Utiliser des pailles

L’un des exercices quotidiens qu’un enfant peut réaliser sans même s’en rendre compte est le fait d’utiliser des pailles dans ses boissons et même dans certains jeux. De cette manière, il entraînera sa langue sans effort, et cela améliorera sa prononciation. Il est conseillé de réaliser cette activité au moins dix fois par jour.

Y a-t-il un exercice ou une activité que tu mets à profit pour améliorer les problèmes de diction des enfants ? Dis-nous tout dans les commentaires.

1-2-
137
Partager cet article