Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

12 Mauvaises habitudes qui nuisent peu à peu à notre santé

Nous savons tous que des habitudes telles que fumer ou mal manger ont un impact négatif sur la santé, mais il existe beaucoup d’autres petites pratiques quotidiennes moins connues qui sont finalement tout aussi nocives à long terme. Tu veux savoir lesquelles ? Alors lis la suite !

Sympa a aujourd’hui compilé pour toi 12 de ces petites habitudes anodines qui détruisent notre santé à petit feu.

1. Ranger son portefeuille dans sa poche arrière.

Tous ceux qui possèdent un portefeuille savent bien que l’endroit le plus pratique pour le ranger est la poche arrière du pantalon. Bien que cela soit plutôt pratique, c’est tout sauf sain. Quand tu restes assis sur ton porte-monnaie, même durant une courte période, ton échine prend une forme pas naturelle, et peu à peu, elle commencera à en pâtir.

Cela finira par créer une asymétrie perturbant l’alignement de ta colonne vertébrale. Donc rester assis sur ton portefeuille peut à long terme te causer des douleurs lombaires chroniques, une sciatique, voire même une scoliose.

2. Se coucher avec des appareils électroniques.

De récentes études ont démontré que l’utilisation d’appareils électroniques au lit affecte la durée et la qualité de notre sommeil. Malgré tout, un sondage réalisé par la National Sleep Foundation indique qu’environ 89 % des adultes et 75 % des enfants ont au moins un appareil électronique dans leur chambre.

Non seulement, l’utilisation régulière de ces appareils avant de s’endormir nuit à la qualité de notre sommeil, mais elle est également responsable de la prise d’embonpoint et des “coups de barre” durant la journée. Elle a aussi une influence sur notre niveau de productivité, nos capacités d’apprentissage et notre stress. Cesser d’utiliser tout appareil électronique au moins une heure avant d’aller se coucher peut grandement améliorer la qualité de ton sommeil et protéger ta santé.

3. Se laver les mains à l’eau chaude.

Plusieurs études ont confirmé que l’eau chaude et l’eau froide sont aussi efficaces l’une que l’autre quant à l’élimination des germes présents sur nos mains. Selon ces études, que l’eau soit à 38 °C ou 16 °C, cela ne fait aucune différence sur l’éradication des bactéries. Il a tout de même été prouvé que l’eau froide est quand même plus saine pour nos mains que l’eau chaude.

Bien qu’il soit connu que la chaleur tue les microbes, notre perception est bien erronée à ce sujet. En effet, à des températures moyennes, l’eau ne détruit pas les bactéries, il faut qu’elle soit bouillante pour y parvenir. C’est d’ailleurs pourquoi les instruments médicaux sont bouillis afin d’être stérilisés. Mais comme il n’est pas possible de se laver les mains à l’eau réellement bouillante, l’eau froide est de loin la meilleure solution. Pourquoi ? Parce que se les nettoyer à l’eau tiède attendrit les chairs et rend la peau plus vulnérable aux germes.

4. Boire dans des bouteilles en plastique.

Il est assez logique de penser que boire dans des bouteilles en plastique est une chose saine en matière d’hygiène. Cependant, tous les composants de ces contenants ne sont pas si sûrs et respectueux de l’environnement. Les bouteilles en plastique constituent en effet une véritable menace en raison des produits chimiques qu’elles libèrent lorsqu’elles sont exposées à des températures élevées.

Par exemple, quand tu laisses ta petite bouteille d’eau dans ta voiture par une chaude journée d’été, les couches superficielles du plastique peuvent libérer un composé toxique (le bisphénol A, ou BPA) qui risque de contaminer ta boisson. Cet élément chimique peut affecter ton système endocrinien et augmenter entre autres les risques d’endométriose et de cancer du sein.

5. Manger trop vite.

De nombreuses études ont démontré que mâcher ou manger trop vite peut entraîner différents problèmes de santé. Manger trop rapidement peut effectivement provoquer une rapide prise de poids et cela peut même augmenter les risques de maladies cardiaques, de diabète et d’accident vasculaire cérébral.

Les personnes qui mangent vite sont également plus susceptibles de manger trop, car il faut compter environ 20 minutes à partir du moment où tu commences ton repas pour que ton estomac transmette à ton cerveau les premiers signaux de satiété. C’est pourquoi tu peux être rassasié, mais continuer à avaler de la nourriture, tout simplement parce que tes méninges n’ont toujours pas eu le temps de recevoir le signal indiquant que ton estomac est déjà plein.

6. Se brosser les dents juste après avoir mangé.

Même si certains d’entre nous se brossent les dents tout de suite après avoir mangé, plusieurs études ont démontré qu’il ne faut le faire qu’au moins 30 minutes après le repas. Nos dents sont recouvertes d’émail, et les acides contenus dans différents aliments (vin, sodas, laitages...) abîment cette protection naturelle, ce qui signifie que nos quenottes sont plus faibles lorsque nous sortons de table.

Heureusement, la nature est bien faite et notre corps possède un moyen de pallier ces niveaux d’acides grâce à notre salive, mais cela nécessite un certain temps. C’est pourquoi se brosser les dents immédiatement après le repas signifie que tu attaques leur partie sensible, même si tu utilises une brosse souple. Il est donc préférable de laisser la salive faire son travail d’équilibrage du niveau d’acidité avant d’aller te laver les dents. Si tu n’as pas le temps, la meilleure alternative serait de te rincer la bouche avec de l’eau ou de mâcher un chewing-gum sans sucre en attendant que le niveau d’acidité de ta bouche se rétablisse.

7. Se nettoyer les oreilles avec des cotons-tiges.

Se nettoyer les oreilles avec un coton-tige fait plus de mal que de bien. Selon une étude, utiliser ce petit bâtonnet ouaté pousse en fait le cérumen au fond du conduit auditif. Cela peut entraîner des infections, une perforation des tympans, des acouphènes, des otites, ou tout simplement encore plus de production de cire d’oreille.

Il est en fait recommandé de laisser le cérumen tranquille et de le laisser sortir naturellement. Il fonctionne comme un filtre naturel qui protège nos conduits auditifs, en empêchant la poussière et la saleté d’y pénétrer. Se nettoyer avec des cotons-tiges rend donc nos oreilles plus vulnérables à tout type de pollution. Cependant, si tu ressens le besoin de les laver, il suffit de le faire sous la douche, puis de les sécher avec une serviette de bain ou un mouchoir en papier.

8. Utiliser les sèche-mains automatiques.

Les sèche-mains automatiques sont peut-être une solution plus écologique que les essuie-mains en papier, mais ils ne sont absolument pas plus sains pour notre santé. Une étude a démontré que les appareils des toilettes publiques répandent des germes fécaux sur nos mains. Le mécanisme utilisé par ces machines qui soufflent de l’air chaud est en fait plus enclin à projeter dans l’air tous types de bactéries.

Les résultats de cette étude indiquent que de nombreuses familles de bactéries, spores et autres agents pathogènes, peuvent ainsi se propager sur toi et dans l’air ambiant. La meilleure chose à faire serait donc d’éviter d’utiliser ces machines automatiques et de te sécher les mains à l’ancienne, avec un essuie-mains en papier.

9. Boire trop de jus de fruits.

Nous sommes tous d’accord pour dire que le jus d’orange est riche en vitamine C, vitamine B, et divers antioxydants. En fait, boire du jus de fruits est généralement considéré comme une habitude saine, mais en consommer trop peut être nocif pour la santé, puisque cela peut favoriser l’apparition de caries, de diabète de type 2, et l’obésité.

Cela s’explique par le fait que les jus de fruits contiennent une grande quantité de fructose, et ce peu importe le type de jus que tu bois, car même les plus naturels contiennent déjà d’importantes doses de sucre. Et nous ne parlerons même pas des boissons industrielles...

10. Consommer trop de sel.

Bien que le sel puisse relever le goût de nos aliments en leur donnant plus de saveur, il est très mauvais pour la santé. La quantité d’assaisonnement que tu consommes a un effet direct sur ta santé et on peut l’associer à des maladies cardiovasculaires telles que l’hypertension, les pathologies cardiaques, ou même le cancer de l’estomac.

Bien que le sel soit vital pour notre santé, il a pour effet principal de retenir l’eau à l’intérieur de notre corps, et en excès dans l’organisme, elle peut provoquer une augmentation de la tension artérielle. S’ensuit alors un “effet boule de neige”, car l’hypertension peut mettre à rude épreuve le cœur, les artères, les reins, etc...

11. Trop dormir.

Le sommeil est le moment où le corps récupère et se “répare” tout seul. Mais ne pense pas pour autant que dormir plus signifie automatiquement plus de repos et une meilleure santé. Des études ont prouvé qu’un excès de léthargie peut entraîner un certain nombre de complications.

La quantité parfaite varie d’une personne à l’autre, mais le point de référence général d’une “bonne nuit” se situe entre sept et neuf heures de repos. Dis-toi que c’est la durée optimale. On a en effet remarqué qu’un excès de sommeil sur une base régulière a été associé à des taux plus élevés de dépression, de maladies cardiaques, d’obésité, de troubles cérébraux et de mortalité.

12. Rester assis toute la journée.

Lorsque les gens travaillent, étudient, et même lorsqu’ils se divertissent, ils le font souvent en position assise. Le fait de rester trop longtemps dans cette posture entraîne un certain nombre de problèmes qu’il vaut mieux ne pas ignorer. La position assise n’implique pas de grande dépense d’énergie, cela signifie donc que tu ne brûles vraiment pas beaucoup de calories.

Si l’on fait le lien avec l’état de santé général, rester assis trop longtemps serait lié à des problèmes tels que l’obésité, le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires et la mort prématurée. Si ton travail te pousse à rester assis la majeure partie de la journée, essaie de faire une pause toutes les 30 minutes, lève-toi quand tu es au téléphone ou tâche d’aller faire quelques pas pour te dégourdir les jambes dès que tu en as l’occasion, afin de minimiser les effets négatifs d’une position assise prolongée.

Alors, te reconnais-tu dans certaines de ces habitudes ? Et toi, penses-tu à d’autres pratiques tout aussi dangereuses qui pourraient faire partie de cette sélection ? Donne-nous ton avis dans les commentaires ci-dessous, et bien entendu, partage cet article avec les personnes de ton entourage !

Illustrated by Anna Syrovatkina pour Sympa