Sympa
Sympa

16 Astuces intelligentes où l’ingéniosité frise parfois la folie

On nous a souvent dit, dans notre enfance, que la vie était compliquée. Eh bien, tout dépend si tu es un pessimiste ou un optimiste. De toute façon, connaître de petites astuces te facilitera certainement la vie : même si certaines d’entre elles te paraissent un peu folles, elles te seront utiles lorsque tu te trouveras dans une situation difficile.

Chez Sympa, nous avons recherché les différentes astuces et les avons placées ici. Tu es le bienvenu pour les utiliser.

  • Je m’appelle Alexandre. J’oublie tout le temps des prénoms. Lorsque je me trouve parmi des inconnus dont j’ai oublié le prénom, je m’adresse généralement à eux en les appelant Alex. Puis ils me répondent : “Je ne suis pas Alex, je suis Luca.” Alors je me mets à rire et je dis : “Oh, mince, c’est vrai, Alex c’est moi”. En général, tout le monde rit et le moment gênant est évité. © oseledich / Pikabu
  • Chaque année, nous annonçons à nos enfants la mauvaise date du début de nos vacances. Nous quittons la maison le matin soi-disant pour aller travailler, puis nous rentrons le soir. De 9h à 18h, nous nous retrouvons mon mari et moi dans un hôtel, à paresser, à nous détendre. Nous sommes jeunes, sans enfants et irresponsables pendant trois jours, de 9 à 18 heures, et le quatrième jour, nous commençons nos vacances en famille. © Podslouschano / Ideer
  • Parfois, il faut se laver les cheveux le soir, mais on est trop fainéant, alors on se dit : “Je vais me lever tôt le matin et le faire”. Évidemment, on se réveille avec le dernier réveil et on sort de la maison en pensant : “Je vais faire une queue de cheval”. J’ai trouvé une solution : avant d’aller me coucher, je mets de l’huile de bardane sur mes cheveux et le matin, ma tête est tellement grasse qu’aucune queue de cheval ne peut m’aider. Au final, mes cheveux sont à la fois propres et beaux. © Podslouschano / Ideer
  • Pour éviter de me gaver, j’ai imaginé ce plan d’action. Je mets à volonté de la nourriture dans mon assiette, puis j’imagine que je dois la partager avec un ami affamé, et d’un léger mouvement, j’en retire environ un tiers. Ensuite, je vais dans la pièce la plus éloignée de la cuisine, je me mets à l’aise et je mange tranquillement. Je suis trop paresseux pour me lever et aller chercher du rab. Après quelques minutes, je réalise que je suis, en principe, rassasié. Mais je ne suis pas gavé. Cela aide. © Podslouschano / Ideer
  • Une amie avait vécu dans une autre ville pendant quelques années, puis elle est revenue. Et, bien sûr, ses camarades de classe la rencontraient dans la rue et commençaient à lui poser des questions : “Es-tu mariée ? As-tu des enfants ?” Ça l’a vraiment énervée. Alors elle a trouvé cette tactique. Elle expliquait de manière très convaincante aux uns que son mari ne travaille pas et qu’ils vivent très mal. Aux autres que son mari est un oligarque du pétrole, qu’elle a cinq manteaux de fourrure dans son placard mais qu’elle ne sait pas quoi porter. Elle s’est également beaucoup amusée à imaginer comment les deux camarades se rencontreraient avec des ragots complètement différents et se disputeraient.
  • Enfant, j’étais très timide et j’avais peur des gens. C’était difficile d’entamer un dialogue au début, ma voix tremblait et je bégayais. J’ai donc regardé des comédies, noté des dialogues et les ai étudiés pour exercer mon esprit. J’ai également noté les sujets de conversation dans un carnet et j’y jetais un coup d’œil. On me trouvait joyeuse et sociable. © Podslouschano / Ideer
  • Dans les transports à moitié vides, je préfère m’asseoir à côté de quelqu’un plutôt que de prendre un siège complètement vide. Je préfère voyager avec une personne bien habillée et sentant bon, que je choisis moi-même, plutôt que de tomber sur une personne bizarre à l’arrêt suivant. © Podslouschano / Ideer
  • J’ai appris cette astuce il y a de nombreuses années lorsque je travaillais pour un journal étudiant. Le journal sortait le vendredi, mais il y avait des unicums qui, après l’impression, nous appelaient pour nous demander de faire de la publicité pour leur événement du week-end. Le rédacteur en chef disait : “J’ai bien peur que ce soit impossible”. Et ils arrêtaient d’insister. C’est ainsi que j’ai réalisé que cette phrase fait que les gens cessent de vous persuader lorsque vous ne pouvez ou ne voulez pas faire quelque chose. © Pat / Quora
  • Je suis allée à deux retrouvailles cette année — de l’école et de l’université. Et j’ai remarqué que beaucoup de personnes sont très tendues parce qu’elles ont peur de la question “Où travailles-tu ?” Alors à la place, je demande : “Qu’est-ce que tu fais d’intéressant ?” Ainsi, la personne se détend et commence à parler de ce qui l’intéresse vraiment. © Eva Glasrud / Quora
  • Quand les arbres étaient plus grands et l’herbe plus verte, je traînais avec des musiciens un peu marginaux. Il y avait beaucoup de monde, et ma mémoire des prénoms a toujours été faible. Puis, un de mes amis a partagé un conseil. Il a dit que lorsque je vois une fille et que je ne me souviens pas de son nom, je lui souris et lui dis : “Bonjour, beauté ! Comment vas-tu ?” Ça lui fait plaisir, et je sors d’une situation embarrassante.
  • Un orage, un ouragan, du vent, je suis assise dans un café et j’attends que ça se termine. Une fille d’une vingtaine d’années entre dans le même café pour attendre le mauvais temps. Ses cheveux sont tout emmêlés et tout en désordre. D’abord, je n’osais pas l’approcher, mais ensuite, quand nous sortions toutes les deux après la tempête, je suis allée lui en parler. Elle a cherché un peigne, mais ne l’a pas trouvé. Alors, elle est allée vers un arbre, a arraché une châtaigne (dans une coquille épineuse) et... Elle s’est coiffée ! Calmement, en regardant par la fenêtre. J’ai pris note de l’astuce ! © Podslouschano / Ideer
  • Quand j’avais 15 ans, mon père m’a dit de traiter chaque conversation comme un jeu. Vous êtes gagnant si, au cours d’une conversation, vous en apprenez plus sur les autres que ce qu’ils font sur vous. D’après mon expérience, c’est très utile, surtout s’il y a une conversation inutile sur la météo. © Neil Bailey / Quora
  • Que faire si vous écrivez un essai ou une dissertation et que votre professeur vous interdit de vous référer à Wikipédia ? " Wikipédia s’assure généralement que toutes les informations proviennent de sources fiables. Cela signifie que vous devez étudier les notes de bas de page, et c’est cela que vous pouvez citer. © BaseballImmediate200 / Reddit
  • Pour se souvenir, par exemple, du numéro de maison ou d’appartement d’une personne, il faut se rappeler s’il y a une date pertinente ou, par exemple, un numéro de bus que vous utilisez tout le temps. Ainsi, vous n’oublierez pas, une association vous viendra instantanément à l’esprit.
  • Je suis un homme, 27 ans. Je me rase une fois par semaine. À la fin de la semaine, comme vous pouvez l’imaginer, la barbe a poussé. Ce qui m’aide à la raser, c’est l’après-shampoing. Je l’applique, je laisse agir 5 minutes, et c’est comme si je faisais de la vapeur dans un sauna. Ma femme ne le sait pas et s’étonne de la consommation d’après-shampoing. © Podslouschano / Ideer
  • Vérifiez toujours que l’appel est terminé. Et si vous n’avez pas confiance en votre interlocuteur, ne raccrochez pas tout de suite. Aujourd’hui, après être restée en ligne pendant une minute, j’ai appris que mon ami n’avait pas l’intention de me rembourser, mais qu’il était maintenant très heureux que je sois “tombée dans le panneau”. Eh bien, plus de “petit billet jusqu’au chèque de paie”, Nico. © Juzzzeppello / Pikabu

Quels sont les conseils et astuces utiles que tu connais ?

Sympa/Conseils/16 Astuces intelligentes où l’ingéniosité frise parfois la folie
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire