Sympa

18 Règles simples pour que les pères évitent de commettre des erreurs lors de l’éducation de leurs filles

Y a-t-il quelque chose de plus mignon qu’un père qui aime sa fille ? Peut-être, un père qui prend soin de sa fille. Cependant, il arrive souvent que les pères montrent peu d’intérêt concernant l’éducation de leurs filles, parce qu’ils ne savent pas comment s’y prendre. Cet article regroupe 18 règles simples, mais efficaces, proposées par les rédacteurs d’un magazine destiné aux jeunes parents.

Chez Sympa, nous sommes convaincus que les pères de famille peuvent très bien gérer l’éducation de leurs filles, surtout lorsqu’ils disposent d’un guide pour se transformer en super papa.

Fais la vaisselle toi-même

Cuisine de bons petits plats, fais le ménage, lave les vêtements ; ta fille doit voir que l’homme peut réaliser toutes ces tâches domestiques et qu’il s’agit d’un acte normal de la vie quotidienne. Même chose pour les jeux : tu ne dois pas hésiter à participer à des repas ou à assister à des “mariages” de poupées. Le bonheur de ta fille est plus important que les stéréotypes.

Passe du temps avec elle

Dès sa naissance, il faut que tu commences à être un père attentif. Tu peux faire beaucoup de choses avec elle : changer ses couches, la porter dans tes bras, faire des promenades, jouer, etc. Par exemple, le père d’une famille nombreuse originaire d’Angleterre organise régulièrement un repas à l’aveugle avec ses filles pour transformer ce moment en famille en une expérience mémorable.

Réponds à toutes ses questions

Tu dois oublier la phrase “demande à maman”. Le père doit également répondre à ses interrogations. Dans le cas où elle te pose une question à laquelle tu ne connais pas la réponse, tu peux simplement la chercher avec elle.

Plus tu assumeras de responsabilités, mieux ce sera

Une femme qui a donné naissance à un enfant n’apprend pas tout en une seule journée. Elle travaille son rôle de mère au quotidien. Alors tu devrais faire de même. Tu ne dois pas perdre une occasion de lui changer la couche ou de la prendre dans tes bras lorsqu’elle a des coliques. Plus tu feras de choses, mieux ce sera.

Énumère les parties du corps par leur nom

Les études montrent que les enfants qui connaissent les parties du corps depuis leur plus jeune âge n’ont aucun problème à communiquer avec un médecin. D’après Laura Palumbo, experte au National Sexual Violence Resource Center des États-Unis, utiliser les bons termes aide l’enfant à mieux comprendre et accepter son corps, à renforcer sa relation avec ses parents et à effrayer les malfaiteurs potentiels.

Apprends à ta fille à jouer au football

Ou à utiliser des outils : tu dois simplement partager avec elle ta passion. Elle sera fière et aura quelque chose en plus, que les autres filles n’ont pas. Si son père est fan de quelque chose, s’il aime son travail, la petite fille reproduira le même schéma et cherchera un travail qui la passionne.

Propose ton aide à ta femme, n’attends pas qu’elle te la demande

Souvent, les mères jeunes ne savent pas demander de l’aide correctement et parfois, leurs compagnons n’arrivent pas à comprendre ce qui se passe. Dans ce type de cas, tu dois agir. Ne lui demande pas s’il y a quelque chose à faire : s’occuper du bébé, lui permettre de prendre une douche ou de se rendre à un rendez-vous chez le médecin. Si tu ne t’impliques pas dans la vie de ton enfant, tu seras simplement une personne parmi tant d’autres, qui le promène au parc le week-end.

Danse avec elle sans attendre le jour de son mariage

Le père est le premier homme de la vie d’une fille. Et s’il s’occupe d’elle, elle prendra soin d’elle et par conséquent, elle saura qu’elle pourra toujours compter sur lui.

Assume ton rôle de père toute la semaine, pas seulement le week-end

Il est probable que tu partes au travail et que ta compagne reste à la maison avec le bébé. Et la nuit, après une longue journée de travail, souvent, tu n’as pas assez de force pour assumer ton rôle. Mais en ton absence, ta femme doit assumer seule celui de maman qui est parfois épuisant. Alors il ne faut jamais oublier que la paternité, comme la maternité, est une activité 24h/24 et 7j/7.

Si ta femme l’accompagne à la piscine, tu peux t’y rendre avec elles

Tu ne dois pas avoir peur de ne croiser aucun papa. Il s’agit d’une erreur. La participation du père dans les grands évènements de la vie de son enfant, comme les cours de natations, est très important. En plus, tu découvriras la pointure de ses chaussures, la taille de ses vêtements et d’autres petits détails qui s’avèrent très utiles et que tu seras content de connaître.

Refuse tendrement sa demande en mariage

Entre l’âge de 3 et 6 ans, ta fille peut te demander en mariage. Tu dois refuser très délicatement. Le père est le premier homme à qui la petite fille dévoile sa féminité. En grandissant, les situations peuvent devenir plus compliquées. Les pères se sentent souvent gênés, se mettent en retrait et parfois rejettent leurs filles, ce qui affecte leur perception et leur estime de soi.

Transmets la discipline

Ce sont des valeurs que la figure paternelle doit inculquer. D’après les psychologues, le meilleur moyen de leur apprendre est d’utiliser le jeu. Les enfants ont tendance à obéir plus facilement aux parents qui tentent de suivre les règles qu’ils ont établies. La relation privilégiée entre un père et sa fille est due à la différence entre les sexes et à l’attention paternelle qui est souvent absente (il passe beaucoup de temps au travail et moins à la maison).

N’hésite pas à l’embrasser

Tu ne dois pas avoir peur de paraître trop sensible ; montrer ses sentiments est bon pour la santé psychologique (pour la tienne et celle de ta fille). Prends soin d’elle, sois fier de sa petite personne, écoute ton cœur, sans prêter attention aux préjugés. Il n’y a rien de mal à esquisser un sourire sincère en voyant la fleur qu’elle a peinte pour toi.

Implique-toi dans les choses vraiment importantes

La figure paternelle est souvent considérée comme une personne qui ouvre les bocaux récalcitrants, porte des charges lourdes et se rend à la pharmacie en pleine nuit. Mais les pères peuvent faire beaucoup plus de choses. Tu peux apaiser le bébé avant et après la vaccination, choisir des jouets au magasin, souffler sur la nourriture trop chaude, etc. Tu es capable de tout faire !

Traite ta fille comme une personne à part entière

Écoute-la quand elle veut dire quelque chose (même si elle ne sait pas encore comment le faire). Ne l’ignore pas. Laisse ta fille exprimer son amour et son affection. Ne réprime pas les sentiments négatifs, ne gronde pas et ne menace pas. Pour être bref, sois un homme, pas un observateur strict qui réprimande de temps en temps ou qui se transforme en méchant, vers qui la mère se tourne lorsqu’elle est épuisée.

Porte-la sur tes épaules

Tu dois en profiter tant qu’elle n’est qu’un poids plume et que ton dos est en bonne santé. Et si ta fille est encore trop petite, tu ne dois pas avoir honte d’utiliser un porte-bébé ou une écharpe pour la porter. Les experts ont prouvé que cela favorise la connexion psychologique entre le parent et l’enfant.

Apprends-lui à accepter le refus

Selon les propos de Jia Jiang, père et entrepreneur, lors de sa conférence TEDx, lorsque nous sommes parents, nous essayons de faire tout notre possible pour que notre enfant soit fier de lui-même, mais en fait, nous devons travailler pour lui faire comprendre une autre chose très importante : si quelqu’un lui refuse quelque chose, cela ne signifie pas que cette personne le rejette, mais simplement qu’elle n’accepte pas sa demande.

Renseigne-toi sur tes droits

N’oublie pas que tu peux prendre un congé parental (dans certains pays, les jours de congés non payés peuvent aller jusqu’à 5 jours et les vacances annuelles peuvent être prises après la naissance, indépendamment de ton ancienneté dans l’entreprise).

Et toi, quels conseils voudrais-tu donner aux hommes qui sont les heureux parents d’une petite fille ? Nous attendons ta réponse dans les commentaires.