Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Comment savoir si tu souffres du syndrome des jambes sans repos et pourquoi faut-il consulter un médecin si tu en es atteint ?

Si tu as déjà ressenti des sensations bizarres au niveau des jambes qui t’empêchent de dormir la nuit, il est temps de vérifier si tu es atteint du syndrome des jambes sans repos. Il s’agit en fait de quelque chose de très désagréable, et ce syndrome est assez courant, car il affecte presque 15% de la population mondiale. Alors si tes jambes ne te permettent pas de te reposer, il est fortement conseillé de consulter ton médecin !

Chez Sympa, nous souhaitons que tu prennes soin de toi et que tu saches si tu souffres du syndrome des jambes sans repos. Ne manque pas de lire le bonus à la fin de l’article !

1. Tu sens des fourmillements et des démangeaisons

Une sensation bizarre comme des fourmillements et des démangeaisons se produit à l’intérieur des jambes. Tu peux aussi l’avoir au niveau des bras, et même au niveau de la tête.

Habituellement, cela affecte les deux côtés du corps, mais parfois, les gens ont cette sensation d’un seul côté. Ce symptôme peut s’aggraver avec l’âge.

2. Engourdissement des jambes

Outre les démangeaisons, tu peux éprouver des sensations de tension et d’engourdissement au niveau des jambes et des bras. Certaines personnes pensent que cela peut être causé par un entraînement intense, sauf que cette sensation est agaçante et persistante, et peut te mettre de plus en plus sur les nerfs.

3. Quand tu te reposes, tu te sens mal à l’aise

Tous ces symptômes bizarres que nous venons de te décrire apparaissent normalement quand tu te reposes. D’où le nom de “syndrome des jambes sans repos”.

Par exemple, tu fais une longue marche pour aller au bureau, où tu passeras des heures devant un ordinateur, et c’est à ce moment-là que les sensations désagréables commencent à se produire.

4. Tu éprouves le besoin de bouger

Si tu souffres du syndrome des jambes sans repos, les nuits peuvent être un cauchemar. Tu vas te coucher et tu te sens fatigué, en plus, tu as envie de dormir. Or, dès que tu t’allonges, le malaise commence. L’envie de bouger ne fait qu’augmenter, ainsi que les démangeaisons et les fourmillements.

Cela se produit au niveau des jambes, mais aussi des bras.

5. Le mouvement te soulage

Quand tu es atteint de ce syndrome, tu tâches de ne pas t’asseoir et encore moins de t’allonger. Tu as plutôt envie de te lever et de marcher un peu. Le mouvement te soulage immédiatement sauf que, malheureusement, ce n’est qu’une sensation passagère.

Les personnes atteintes du syndrome des jambes sans repos font souvent du sport, même après une longue journée de travail : du jogging, des étirements, du vélo ou du yoga.

6. Tu réalises que les symptômes s’aggravent le soir

Pendant la journée, que tu sois au bureau ou en train de t’exercer, tu ne ressens absolument rien. Ce n’est qu’au moment où tu rentres chez toi le soir, et que tu tâches de te détendre, que tu peux commencer à éprouver immédiatement des douleurs.

Tu peux aussi éprouver ces sensations pendant la journée, si tu passes la plupart du temps assis sur un fauteuil, mais le soir, très tôt, elles deviennent tout simplement insupportables.

7. Tu ne peux pas dormir la nuit et tu te retournes tout le temps

Le syndrome des jambes sans repos peut causer de l’insomnie, car il rend l’endormissement difficile et tu te mets à te retourner dans ton lit. Cette maladie peut te rendre somnolent, avec très peu d’énergie, de sorte que tu t’énerves ou tu déprimes facilement. De plus, nombreux sont ceux qui souffrent de contractures des extrémités pendant le sommeil.

Bonus : comment soulager le syndrome des jambes sans repos ?

Fort heureusement, il existe plusieurs choses que tu peux faire pour minimiser cette sensation d’inconfort :

  1. Respecte un horaire de sommeil régulier.
  2. Masse et étire les muscles de tes jambes le soir.
  3. Fais du sport tous les jours. Une petite promenade et du yoga peuvent être très utiles.
  4. Prends un bain chaud juste avant de te coucher.
  5. Fais de la méditation.

Penses-tu que tu présentes l’un de ces symptômes ? As-tu remarqué que tes jambes ne se reposent jamais ? N’hésite pas à partager avec nous ton expérience dans les commentaires !