Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

L’absence de limites pour un enfant pourrait être considérée comme de la véritable maltraitance

Généralement, il n’y a aucune règle associée à une éducation permissive et sans limites. Mais en réalité, les parents qui ne fixent aucune règle à leurs enfants risquent d’élever des personnes irresponsables, anxieuses et dépendantes, car quand ces enfants seront plus grands, ils pourront éprouver de grandes difficultés à s’adapter au monde extérieur. Selon les psychologues, il s’avère que les enfants ont en fait besoin d’un cadre fixé par leurs parents, même si ces derniers prétendent le contraire.

Sympa va t’expliquer pourquoi il est important aussi bien pour les parents que pour leurs enfants d’avoir des règles à la maison. En bonus, tu verras quelques conseils qui t’aideront à établir des règles de la manière la plus efficace possible.

Les enfants n’apprendront pas à contrôler leurs émotions

Si les enfants ne connaissent aucune limite à ce qu’ils font, et qu’ils savent qu’ils peuvent obtenir tout ce qu’ils veulent en faisant un minimum d’effort, ils risquent de devenir très exigeants. S’il arrive qu’une de leurs demandes soit refusée par leurs parents, ils peuvent alors se sentir très frustrés et faire une crise. Si les parents décident de se montrer trop indulgents ou d’aider leur enfant juste pour lui faire plaisir, l’enfant n’apprendra jamais à gérer ses émotions négatives et à se calmer.

Ils n’ont aucun sens des responsabilités

Ne pas fixer de limites dès le début à un enfant peut entraîner d’autres problèmes de comportement. Les enfants qui sont habitués à ce que tout se passe comme ils l’entendent risquent de devenir irrespectueux envers les autres. Les mères qui acceptent que leurs enfants ne les aident pas dans les tâches ménagères, tout simplement parce que ces derniers ne le veulent pas, se retrouveront finalement avec des adolescents paresseux et égoïstes. Cette incapacité à assumer leurs responsabilités peut avoir des conséquences très négatives dans leur vie d’adulte.

Ils deviennent dépendants de leurs parents

L’absence de règles peut également être le résultat d’un comportement surprotecteur : la peur que l’enfant se blesse, ne pas vouloir qu’il s’inquiète, toujours vouloir l’entourer d’émotions positives, etc... En fin de compte, les enfants ne sont même plus capables de prendre des décisions eux-mêmes, et ils s’habituent au fait que papa et maman fassent tout mieux qu’eux. Cela peut rendre les enfants moins ouverts aux nouvelles idées et au changement, et les empêcher de vivre leur propre vie.

Cela leur apporte finalement beaucoup de stress

En croyant apporter une enfance insouciante à leurs petits, les parents leur tendent en fait un grand piège : ces enfants n’apprendront pas à faire face aux problèmes qui apparaîtront devant eux tout au long de leur vie. S’ils ne savent pas comment faire pour gérer les choses eux-mêmes, ils auront constamment besoin de quelqu’un pour les aider à accomplir quoi que ce soit. Plus tard, ce sentiment d’impuissance risque de leur apporter de nombreux problèmes psychologiques, comme une nervosité constante.

Ils risquent de penser que toutes les règles peuvent être enfreintes

Les enfants qui ne sont pas habitués à entendre le mot “non” n’acceptent généralement pas non plus les interdictions du monde extérieur. Ils risquent de penser qu’il n’y a pas de conséquences aux choses qu’ils feront, donc ils peuvent se mettre à ignorer toutes les règles qui se présentent à eux, que ce soit à l’école, face à la loi, ou encore pire. Ces enfants peuvent avoir le sentiment puissant qu’ils sont les seuls à donner des ordres et que tout le monde doit leur obéir.

Bonus : comment établir des règles avec tes enfants

  • Les règles doivent être simples, claires et compréhensibles pour tous.
  • Utilise un langage positif afin d’encourager tes enfants à suivre les règles.
  • Reste cohérent, apprends à tes enfants les conséquences de leurs actes, et ne modifie pas les règles en fonction de ton humeur.
  • Sois logique, veille à ce que chaque limite soit gérable à la fois pour les parents et pour l’enfant.
  • N’oublie pas d’encourager ton enfant, dis-lui combien tu es fier de lui, et traite-le avec gentillesse !

Appliques-tu des règles à la maison ? Quelles sont-elles ? Peut-être préfères-tu donner à ton enfant une éducation plus permissive ? Laisse ton avis sur cet article dans les commentaires !