Sympa
Sympa

12 Faits sur des plats et desserts français pour mieux connaître leurs origines

La gastronomie française est considérée comme l’une des plus savoureuses au monde, elle a une histoire multiséculaire. De nombreux plats traditionnels sont devenus célèbres dans toute la planète et les chefs hexagonaux ont généralement une excellente réputation.

Chaque plat est un univers en soi et c’est pour cela que l’équipe de Sympa a rassemblé pour toi 12 faits curieux pour mieux connaître leurs origines.

1. La quiche Lorraine

Le nom de ce plat populaire vient de l’allemand “kuchen”, qui signifie gâteau. Les premières recettes trouvées pour la réalisation de la quiche datent du XVIème siècle.

Ce plat est tellement important pour la région, qu’aujourd’hui il existe un Syndicat National de Défense et de Promotion de l’Authentique Quiche Lorraine. Selon ce syndicat, la véritable quiche n’a pas de fromage ni de lait.

2. Le pain perdu

Il y avait un objectif majeur dans la réalisation de ce dessert : gaspillage zéro. Les familles utilisaient tout ce qu’elles avaient pour pouvoir manger, et même avec les ingrédients les plus simples, on a créé cette recette.

Aujourd’hui, le pain perdu se retrouve partout dans le monde avec des noms différents comme "french toast“(aux États-Unis), “pain gagné” (aux Pays-Bas), torrejo (en Argentine et Uruguay).

3. La bouillabaisse

Le nom de cette soupe marseillaise vient du provençal, “boui abaisso” qui signifie “quand ça bout, tu baisses”. Au début, la soupe était considérée comme un plat des pauvres, mais après, elle est devenue un succès partout en France.

Pour respecter la recette originale, il y a une charte de la bouillabaisse avec les poissons et les ingrédients autorisés.

4. La crêpe

La crêpe est l’une des préparations les plus anciennes dont on a retrouvé des traces. Avant, c’était une grosse et épaisse galette, elle a évolué avec le temps en ajoutant des ingrédients étrangers comme le sarrasin.

Il y a une légende qui dit que quand on fait sauter des crêpes, il faut avoir une pièce de monnaie dans la main pour avoir de la prospérité.

5. Les escargots

Les Français n’étaient pas les premiers à manger ces petits animaux. Les humains ont mangé des escargots depuis l’ère Mésolithique et en passant pour les Grecs et Romains. La recette qu’on connaît tous avec du beurre, de l’ail et du persil a été créée en 1814 par le chef d’origine bourguignonne Antonin Carème.

Aujourd’hui, 80% des escargots servis en France sont préparés à la Bourguignonne.

6. Le Paris-Brest

Ce gâteau a été créé par Louis Durand en 1910, inspiré par la course cycliste entre ces deux villes : la forme originale du dessert représentait la roue d’un vélo.

Au début, la recette était secrète, heureusement, aujourd’hui, on connaît les ingrédients que nous font tous baver : la pâte à choux, une crème mousseline pralinée, et des amandes effilées.

7. Le pot au feu

Le pot-au-feu est considéré comme une des bases de la cuisine française. Personne ne connaît exactement sa date de naissance mais dans le passé, il était considéré comme le plat national de la France.

Cette recette est très flexible, en fait, le pot-au-feu est l’un des rares plats qui peuvent s’adapter à n’importe quelle région ou budget.

8. Les macarons

Ce petit gâteau a ses origines en Italie, mais il est arrivé en France quelques années plus tard. La première ville à les connaître était Saint-Jean-de-Luz, en 1660. Rapidement le macaron est devenu un dessert pour les rois, même si c’était un simple biscuit.

C’est au XXème siècle que le macaron parisien a eu une seconde naissance, avec le chef Ladurée, qui a créé des nouveaux parfums.

9. La ratatouille

Le nom de ce plat vient du mot occitan “ratatolha” qui signifie un ragoût de légumes. Au début, la ratatouille était consommée par les militaires et les prisonniers car la réalisation était tellement simple et rapide.

La ratatouille n’avait pas une bonne réputation au XIXème siècle. La définition dans le dictionnaire provençal français était : “une soupe pour les rats”. Malgré ses origines, aujourd’hui, c’est l’un des plats les plus cuisines et appréciés en France.

10. Les éclairs

Au XIXème siècle, ce dessert avait un nom différent : “petite duchesse”. Mais comme elle se mangeait si vite, les personnes de l’époque ont dit qu’ils la dégustaient en “un éclair”, et voilà comment le nom actuel du gâteau est né.

11. La soupe à l’oignon

Ce plat existe depuis les Romains et a toujours été considéré comme une “soupe pour les pauvres”, mais elle a gagné une énorme popularité car l’histoire raconte que c’est Louis XV qui a fait la première soupe de ce type en France. En rentrant de la chasse, il n’y avait rien que des oignons, du beurre et du champagne. Le résultat de ce mélange a été la célèbre soupe.

12. Le croissant

Les croissants n’étaient pas créés en France, mais, à Vienne, en Autriche comme un symbole de la victoire du pays contre les Turcs. Ce sont les impératrices Marie-Antoinette au XVIIIème siècle et Eugenie de Montijo au XIXème qui ont essayé d’introduire cette viennoiserie dans l’hexagone.

Mais c’étaient les boulangers français qui ont modifié la recette et ont transformé le croissant avec la pâte feuilletée.

Maintenant tu sais de quoi parler au prochain repas de famille ! C’est étonnant de savoir comment nos plats préférés sont nés, n’est-ce pas ? Quel est ton favori ? Connaissais-tu déjà son histoire? N’hésite pas à partager tes avis avec nous dans les commentaires.

Photo de couverture Bru-nO/Pixabay
Partager cet article