Sympa
Sympa

13 Parents qui ont été convoqués à l’école de leur enfant pour une raison ridicule

Généralement, les professeurs convoquent les parents à l’école lorsqu’ils ne sont pas contents du comportement ou du progrès de leur enfant. Mais parfois, lors d’une conversation avec l’enseignant, les parents ont du mal à cacher leur étonnement, tellement le sujet discuté leur semble ridicule.

Chez Sympa, nous avons trouvé des histoires qui nous ont rendus un peu stupéfaits. En tout cas, après les avoir lues, nous ne considèrerons plus une convocation à l’école comme un drame et essayerons de ne pas stresser en avance.

  • J’ai été convoquée à l’école parce que mon fils devait avoir une sortie scolaire, mais il avait oublié de me faire signer une demande d’autorisation. Du coup, il avait décidé de remplir le formulaire à ma place mais, comme il était en CP, son écriture était horrible. En plus, il l’a signé en grattant " Maman “. © mulletamore / Reddit
  • J’ai été convoqué au collège de mon fils. Sa prof de SVT m’a tout de suite tendu sa feuille d’évaluation où, à la place d’une conclusion, mon fils avait écrit : ” J’ai gaspillé 40 minutes de ma vie à faire n’importe quoi ". Je me suis rappelé que j’étais pareil à son âge et j’ai décidé de ne pas le punir. © Bash.im
  • Mon fils s’est intéressé à la programmation assez tôt. À l’âge de 14 ans, il a commencé à gagner un peu d’argent et à 16 ans, il recevait déjà l’équivalent d’un salaire moyen. Avant la terminale, il nous a dit qu’il voulait louer un appartement et déménager. Puisqu’il était très indépendant et responsable, nous avons accepté sa décision. Au milieu de l’année scolaire, j’ai été appelé par son proviseur qui m’a demandé de transférer mon enfant à un autre lycée parce qu’à cause de lui, les autres enfants exigeaient aussi un appartement séparé et parce qu’en gros, je sapais l’autorité des autres parents. © Podsluchano / VK
  • Un jour, quand mon fils était en CP, son institutrice m’a appelée pour me demander de venir la voir. Lorsque je suis arrivée, elle m’a raconté que ce jour-là, le surveillant avait arrêté mon fils parce qu’il courait dans le hall et qu’ils avaient eu le dialogue suivant :
    — Tu es en quelle classe ?
    — En CP.
    — D’accord, je vais demander à l’institutrice de convoquer tes parents.
    — Ce n’est pas possible. Ma mère est à l’hôpital et mon père est parti en voyage d’affaires.
    — Mais avec qui vis-tu ?
    — Avec ma sœur de 10 ans.
    — Qui est-ce qui fait la cuisine ?
    — Ma sœur sait cuire des pâtes.
    Bien évidemment, le surveillant est allé chez le directeur. Ensemble, ils ont décidé d’emmener le pauvre garçon à la cantine pour lui donner à manger et puis, ils sont passés voir l’institutrice. Heureusement, elle avait été prévenue du fait que notre fils adore inventer des histoires et que dans tout ce qu’il raconte il n’y a que 30 % de vérité et encore, il faut la vérifier. Elle a rassuré le directeur : “Sa mère est en bonne santé et son père n’est parti nulle part. Tout va bien”. Mais elle m’a quand-même prévenue que la prochaine fois, ils pourraient en informer les autorités de la protection de l’enfance. Je suis sortie de son bureau complètement perturbée, mais mon fils m’a expliqué, comme si de rien n’était : “Maman, je l’ai dit parce que je ne voulais pas que l’institutrice vous appelle”. © Ibrksy / Pikabu
  • Mon fils est allé dans nouveau collège. Tout allait bien mais un jour, j’ai reçu un SMS dans lequel on me demandait de venir voir sa professeur principale. Je n’ai pas réussi à joindre le portable de mon fils et n’avais aucune idée de ce qui aurait pu se passer. J’y suis donc allée tout de suite. Il s’est avéré que le principal avait vu que mon enfant portait un jean troué en classe et qu’il voulait me dire que c’était le dernier avertissement seulement parce qu’il était nouveau et que la prochaine fois, il serait exclu des cours. Valait-il la peine de me convoquer pour ça ?
  • Ma cousine a été convoquée à l’école de sa fille. Cela semblait sérieux car l’institutrice, l’infirmière scolaire et la psychologue scolaire participaient à la réunion. Elles ont montré à ma cousine un dessin de sa fille où elle s’était présentée entre sa maman, toute petite, et son papa géant. “Eh bien, nous sommes inquiets pour le déséquilibre affectif dans votre famille qui pourrait conduire à de graves conséquences...”
    Ma cousine s’est mise à rire comme une folle : “J’ai une autre théorie” — a-t-elle répondu. Je ne fais que 165 cm tandis que mon mari en fait plus de 200. © Frank Gelly / Quora
  • Un jour, quand j’étais au collège, ma mère a été convoquée par ma professeur de SVT pour parler de mon comportement qui était “très mauvais”. J’ai tellement stressé que j’ai même eu de la fièvre. La prof a dit à ma mère que j’étais très impoli, ne faisais pas mes devoirs et ne faisais aucun progrès. Ma mère a été très étonnée d’entendre ce genre de choses : “C’est un gentil garçon ! Il joue du piano, fait du théâtre et lit des livres sérieux...” L’enseignante ne l’a pas crue et alors, maman s’est dit que quelque chose n’allait pas dans cette histoire et elle m’a appelé et m’a demandé de venir. Lorsque je suis arrivé, la prof s’est exclamée : “Mais ce n’est pas lui !” En fait, elle parlait d’un autre garçon de ma classe. Pourtant, nous ne nous ressemblions pas du tout et avions des noms de famille complètement différents. © valar93 / Pikabu
  • Mon père a été convoqué à l’école où le prof fâché a secoué devant son nez le cahier de mon frère signé ainsi : “Cahier qui lutte pour le droit de porter le nom d’Alex B.” © Bash.im
  • L’orthophoniste nous a appelés à l’école. Notre aînée, élève de CE1, qui s’intéresse à l’astronomie et à la fiction spatiale, a sorti “magnétar”, “Andromède” et “cosmodrome” lorsqu’on lui a demandé de dire quelques mots avec la lettre “R”. Pendant une demi-heure, nous avons dû écouter un discours expliquant que notre enfant était surinformée. © igumin / Pikabu
  • Une fois, ma mère a été convoquée à l’école parce que “je volais la nourriture de mes copains de classe”. J’étais la plus petite et la plus mince de tous, et ma mère n’en a donc pas cru ses oreilles. Il s’est avéré qu’il s’agissait du jour où ma copine de classe avait partagé ses crêpes avec moi. Elle était une fille ronde qui rêvait de maigrir. Mais notre prof principale a dit : “Celui qui a payé le repas, le mange. Et s’il ne le mange pas, alors il le jette”.
  • Mon oncle laissait son fils regarder South Park avec lui. Un jour, quand mon cousin était en CE, une enseignante l’a entendu murmurer un gros mot. Quand elle s’est approchée de lui, il l’a insultée de façon très vulgaire. Mon oncle a été appelé à l’école et lorsque la directrice lui a dit ce qui s’était passé, il n’a pas pu s’empêcher de rire tout en s’excusant. Ma grand-mère a ensuite été convoquée à l’école : la directrice était en fait l’ancienne professeur de mon oncle, elle avait donc l’habitude d’appeler ma grand-mère pour signaler un mauvais comportement. © lagwagonlead / Reddit
  • La prof principale de ma fille m’a appelée pour dire que les garçons de sa classe regardaient les photos de ma fille en sous-vêtements. Elle était en sixième. Il s’est avéré qu’elle s’était prise en photo en short et en T-shirt qu’elle avait légèrement levés pour montrer ses abdos “tablette de chocolat” à sa copine. Quelqu’un lui a piqué cette photo, qui d’ailleurs n’était pas du tout vulgaire. Mais la prof m’a bien fait stresser par son message initial. © Marina Topolnitskaya / Facebook
  • Mon amie est peintre. C’est son métier et elle est assez connue dans notre petite ville. Son fils est également passionné par la peinture. Quand il était en CE, il a voulu participer au coucous de dessin, mais lorsqu’il a apporté son paysage en aquarelles, l’institutrice lui a dit qu’il aurait dû dessiner quelque chose lui-même et non demander à sa mère de l’aider. Puis, elle a voulu voir mon amie et lorsqu’elle lui a montré l’œuvre de mon cousin, celle-ci a dit : "Vous pensez vraiment qu’une artiste avec 20 ans d’expérience aurait dessiné ça ? © Podsluchano / VK

Et toi ou tes parents, avez-vous déjà été convoqués à l’école pour une raison ridicule ?

Sympa/Éducation/13 Parents qui ont été convoqués à l’école de leur enfant pour une raison ridicule
Partager cet article