Sympa
Sympa

13 Personnes abasourdies par les coïncidences qu’elles ont vécues

Une coïncidence est toujours quelque chose d’impressionnant. Certaines s’avèrent vraiment improbables et l’on se pose alors la question : " Comment est-ce possible ? "

Chez Sympa, nous avons aujourd’hui déniché pour toi plein d’histoires d’internautes, témoins de coïncidences étonnantes qu’ils n’ont pas pu passer sous silence.

  • Il y a quelques années, ma femme et moi avons décidé de changer les interrupteurs et les prises de courant dans notre appartement. On a fait appel à un électricien que l’on connaissait. Il a terminé son travail et m’a demandé d’aller au tableau électrique pour tester son bon fonctionnement. Au moment où il m’a demandé d’allumer les disjoncteurs et que je l’ai fait, tout le quartier a été plongé dans l’obscurité. Par la fenêtre, nous avons pu voir qu’il n’y avait aucune lumière dans les trois immeubles voisins. C’était un peu flippant. L’électricien lui-même a été surpris, il a écarquillé les yeux et nous a persuadé que cela n’était certainement pas de sa faute et qu’il connaissait bien son travail. Mais on entendait quand même un léger doute dans sa voix. Lorsque nous avons réussi à joindre un technicien, nous avons appris qu’au moment où j’avais posé ma main sur mon tableau électrique, un arbre était tombé sur les fils de haute tension dans notre quartier, ce qui avait provoqué un court-circuit. © alex197232 / Pikabu
  • Un jour, on était dans un café avec mes potes. L’un de mes copains avait un iPad, et un autre cherchait à le déverrouiller ; il a demandé quel code il fallait entrer. Pour blaguer, je lui ai donné quatre chiffres aléatoires, et l’appareil s’est déverrouillé. © Hobocop1984 / Reddit
  • En mai dernier, notre chat noir est décédé. Pour me consoler, ma mère m’a dit qu’un jour il reviendrait. Quelque temps après, j’ai reçu un appel d’une copine me disant qu’un petit chaton avait été sauvé d’un immeuble après un dégât des eaux. Je lui ai demandé une photo, sans arrière-pensée, car je m’occupe du sauvetage d’animaux depuis longtemps. C’était un petit chaton noir. J’ai fondu en larmes. Lorsqu’il est arrivé chez moi, j’ai pu constater de visu que c’était le portrait craché de mon ancien chat : les yeux, le pelage, avec quelques poils blancs aux mêmes endroits. Je l’ai adopté ; chaque jour il ressemble de plus en plus à mon ancien compagnon à quatre pattes. © Palata No.6 / VK
  • À 35 ans, j’ai mis fin à une relation toxique que j’avais entretenue pendant quatre ans. J’ai décidé de ne plus chercher l’amour. Un jour, mon déjeuner avec un client a été annulé à la dernière minute. Lorsque je suis partie me chercher à manger, un avocat est passé me voir pour un renseignement et il m’a proposé de déjeuner ensemble. Nous avons passé un bon moment et avons convenu de se retrouver pour le dîner le soir-même. Le lendemain, il m’a de nouveau invitée à déjeuner. C’est à ce moment-là qu’il m’a demandé de l’épouser. Je me suis dit : “Pourquoi pas ?” et j’ai accepté. J’ai appris qu’il venait de Suisse pour aider les entreprises étrangères à entrer sur le marché américain. Il m’a dit aussi qu’il avait un appartement, qui s’est en fait avéré être les deux étages supérieurs d’un château. Voilà comment une coïncidence, une rencontre imprévue et le fait de se trouver disponible pour un déjeuner, a fait que nous sommes mariés depuis 14 ans et vivons dans un château au bord d’un lac en Suisse. © Rachel Fefer / Quora
  • Un soir, après avoir raccompagné ma petite amie chez elle, je rentrais chez moi à pied. Un taxi s’est arrêté à mon niveau et le chauffeur m’a demandé : " C’est vous, Mickaël ? " Je m’appelle Mickaël, j’ai donc répondu “oui”. Il m’a alors dit de monter. Lorsque j’étais dans la voiture, il m’a dit que “ma femme avait appelé un taxi pour moi, car elle ne voulait pas que je rentre ivre à pied après ma soirée avec mes potes”. Je lui ai dit que c’était une coïncidence et que je n’étais même pas marié. On a bien rigolé, il m’a déposé chez moi et est reparti chercher le “bon” Mickaël. © Ponslushano — Zdes govoriat o tebe / VK
  • Enfant, je prenais des cours à l’école des Beaux-Arts. J’avais un professeur de dessin dont je me souviendrai toute ma vie. Quinze ans plus tard, je suis partie vivre en France et à une soirée, j’ai rencontré un gars qui habitait dans une rue voisine de ma ville natale. Bon, d’accord, c’est une coïncidence et le monde est petit. Mais il a fallu que mon ancien professeur de dessin se révèle être son grand-père ! Et je l’ai donc revu il y a quinze jours, après toutes ces années. © Venera Venomous / Yandex.Q
  • Quand j’étais en seconde, notre prof d’anglais nous a proposé de lire les meilleures rédactions pour que nous puissions nous préparer pour notre examen. Le thème était : " Quel a été le moment le plus important de votre vie ? " Il y avait trois exemples selon le niveau de compétence linguistique. Nous avons lu les deux premiers et je me suis proposé pour lire le dernier à voix haute. J’ai commencé la lecture et après quelques lignes je me suis rendu compte que cette rédaction parlait de moi : ma sœur aînée avait obtenu une très bonne note pour ce texte qui parlait de ma fête d’anniversaire six ans auparavant. © intersnatches / Reddit
  • Cela m’est arrivé quand j’étais jeune. J’étais parti voir mon cousin et après nous être salués et enlacés, nous nous sommes mis à échanger de nos nouvelles.
    — J’ai rencontré une fille.
    — Oh ! Moi aussi ! La tienne, elle s’appelle comment ?
    — Léa.
    — La mienne aussi, c’est Léa. Et elle habite où ?
    — Dans le quartier de la gare.
    — Hmm... La mienne aussi. Elle fait des études ?
    — Elle est en terminale.
    — La mienne aussi ... Elle est rousse ?
    — Oui. Mais comment tu le sais ?!
    — La mienne aussi est rousse. Dans quel lycée est la tienne ?
    — Jean Perrin.
    — Oufffff ! La mienne est au lycée Clémenceau. © ShutNik / Pikabu
  • J’ai reçu un texto d’un numéro inconnu : " Katia, appelle ton père, tu lui manques. Signé : Tante Marina “. C’était effrayant, parce que je m’appelle Katia, et j’ai une tante, Marina, mais mon père nous a quittés depuis près de 10 ans. Choquée, j’ai contacté ma tante Marina pour apprendre qu’elle ne m’avait envoyé aucun message. Le soir même, j’ai reçu un autre texto du même expéditeur : ” Désolé, je me suis trompé de numéro ". © Catherine Sh / Yandex.Q
  • Lorsque je travaillais à l’étranger, je louais un appartement en colocation avec un collègue qui travaillait pour la même entreprise. Lui, comme moi, venait du Canada, mais nous ne discutions jamais de notre vie dans notre pays natal. Un jour, mes parents sont venus me voir et ma mère a commencé à lui poser des questions sur son enfance. Il a mentionné qu’il avait grandi dans la ville où vivait ma tante, la sœur de ma mère. Puis elle lui a demandé s’il connaissait la rue dans laquelle habitait ma tatie. Surpris, il a répondu : “Oui.” Il s’est avéré qu’il avait habitait la même rue que ses parents et qu’ils avaient été voisins. Et le plus fou, c’est que quand j’étais petite, je l’avais déjà vu en rendant visite à ma tante. © Carla Prada / Quora
  • Cette histoire m’a été racontée par un gars qui habite en Grande-Bretagne. Il était en vacances en Grèce. Un jour, alors qu’il passait devant une cabine téléphonique, le téléphone a sonné. Il a décidé de décrocher le combiné, et à l’autre bout du fil se trouvait son conseiller bancaire, qui voulait connaître les raisons des mouvements inhabituels de ses comptes. Le gars n’arrivait pas à comprendre comment la banque avait su exactement où appeler pour le joindre. Il a donc demandé d’où ils connaissaient ce numéro. Le conseiller a répondu que ce dernier était renseigné dans son dossier. Mais ce n’était tout simplement pas possible. Il s’avère en fait qu’au lieu d’un numéro de téléphone, ils avaient composé son numéro de compte qui coïncidait avec le numéro de la cabine téléphonique publique en Grèce, et que l’appel avait eu lieu exactement au moment où le gars passait devant. © Solarflair500 / Reddit
  • Il y a quelques années, mon ami et moi sommes partis en voyage et nous avions besoin d’un point de chute dans une ville précise. J’avais une connaissance à cet endroit chez qui on pouvait loger, et mon ami y avait un copain également. Il s’est avéré que ces deux personnes étaient colocataires et que tous deux s’étaient en plus raconté que leurs potes allaient bientôt venir les voir. © unknown author / Reddit
  • Au début des années 2000, je travaillais comme chasseur de têtes et je cherchais à attirer chez nous le responsable d’une petite banque locale. Après plusieurs mois de discussions, le gars a finalement accepté de me rencontrer. Peu de temps auparavant, alors que j’étais en train de me promener en compagnie de ma femme dans des boutiques d’antiquités, je suis tombé sur une espèce de livret ancien avec le nom d’une école primaire sur la couverture. En l’ouvrant, j’ai vu des pages couvertes de messages et de mots gentils ; la couverture intérieure portait le titre “Mon livre d’autographes, 1947” et le nom de la personne que je devais rencontrer quelques jours plus tard. J’ai décidé de l’acheter, même si je me doutais bien qu’il était peu probable que cela puisse lui avoir appartenu. Après tout, l’homme était jeune et il n’aurait pas pu fréquenter l’école primaire dans les années 1940. Lors de notre rencontre, je lui ai parlé de ce livret, et lorsque je le lui ai montré, il en a eu les larmes aux yeux. Il s’est avéré que ce livret avait appartenu à son père. L’un des vœux avait été écrit par sa mère, décédée l’année précédente. © John Hagan / Quora

Alors, trouves-tu toi aussi ces histoires complètement dingues ? Et toi, as-tu déjà vécu des coïncidences de ce genre ? N’hésite pas à partager ton expérience avec nous dans les commentaires !

Sympa/Histoires/13 Personnes abasourdies par les coïncidences qu’elles ont vécues
Partager cet article