Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

14 Personnes que la vie n’a sûrement pas préparées à rencontrer des gens à ce point effrontés

“Le monde tourne autour de moi”, c’est sûrement ainsi que pensent certaines personnes très effrontées, que nous ne pouvons malheureusement pas éviter dans notre quotidien. Les internautes ont décidé de raconter leurs rencontres avec de tels personnages.

Chez Sympa, nous espérons que tu trouves toujours la bonne réplique pour riposter à ces “rois du pétrole”. Nous allons te montrer quelques exemples de ce à quoi tu pourrais avoir affaire.

  • Au début de l’été, la maison de campagne voisine a changé de propriétaire. L’ancienne propriétaire, une dame âgée n’est pas une mauvaise personne mais quelqu’un de très rusé. Les nouveaux voisins très sympathiques, ont très rapidement mis de l’ordre dans le jardin, qui avait été envahi par de mauvaises herbes. Le weekend, on prenait l’apéro avec le voisin, lorsque mon téléphone a sonné. J’ai regardé, c’était l’ancienne voisine. J’avais les mains sales à cause du poisson, donc j’ai mis le haut-parleur. Après quelques phrases standard d’introduction, la vieille dame me pose la question suivante :
    — Dis-moi, les nouveaux voisins, ont-ils changé les serrures ?
    Le voisin a haussé un sourcil.
    — Euh ... euh ... qu’est-ce que j’en sais moi ?
    — C’est que mon aubépine et viorne sont déjà bien mûres, je voulais les cueillir, pour que je n’arrive pas et que tout soit fermé !
    Vous auriez dû voir le visage de mon voisin ... © alenden / Pikabu

  • Je fais la queue dans un magasin. Devant moi, une veille dame pose ses articles sur le tapis. Elle se retourne vers moi et me dit : “Dis fiston, tu n’as pas la carte de fidélité ? Sinon je n’aurais pas de réductions”. Je lui donne ma carte, la caissière passe tous les articles, prend la carte de fidélité et la dame lui dit sans aucune hésitation : “Je paierai avec les points de fidélité”. © Sport77 / Pikabu

  • Mon copain a rompu avec moi, je l’aimais mais c’est la vie. Quelque temps plus tard, il a appelé et m’a demandé de l’aider. Nous nous sommes revus et il m’a demandé de lui prendre un ordinateur portable à crédit à mon nom ! Mais c’est lui qui rembourserait. Car moi je suis en CDI et pas lui. J’ai voulu savoir à quel point il était effronté. Nous sommes allés au magasin, et il a commencé à prendre des appareils électroniques. Il en avait pour 800 € environ. J’ai tourné les talons et je suis partie. Il courrait derrière moi en criant : “On prend au moins le téléphone !” Je l’ai envoyé se faire voir. © Подслушано / Ideer

  • J’ai fait mes courses dans un magasin. Lorsque j’ai commencé à transférer mes achats dans mon sac, une employée est venue me voir :
    — Vous n’avez plus besoin du cadis ?
    — Non, mais il y a mon 1 € dedans. Je le remets et vous pouvez le prendre.
    — Mais je ne pourrai pas : je n’ai pas 1 €. Allez le prendre chez quelqu’un et donnez-moi le cadis. © NoorySan / Twitter

  • Chez ma mère, dans l’immeuble voisin, l’eau coule très mal, les tuyaux sont très vieux. Une des voisines vient chez ma mère et lui demande de lui expliquer où il faut aller et comment faire une réclamation, etc. Ma mère soupire et accepte de l’aider. Elle lui dit :
    — D’accord, je viendrai avec vous. Ils ont coupé les vieux tuyaux chez vous, prenez-en un morceau pour montrer sur place l’état des tuyaux et le joindre à la réclamation.
    À quoi elle reçoit une proposition magnifique :
    — Ne pourriez-vous pas y aller seule ?
    Puis elle lui tourne le dos en silence et s’en va. © Dicsy / Pikabu

  • Un jeune homme est venu aujourd’hui (je lui avais réparé ses tablettes quelques fois) et il m’a dit : “Écoute, je viens te voir avec une proposition très alléchante et bénéfique pour tous les deux. Je viens d’apprendre que la réparation des télés revient très cher. Et toi, je pense que tu sais le faire ? Je connais beaucoup de monde. On peut faire comme ça : je vais prendre les télés en réparation, te les ramener et les rendre aux gens ; toi, tu vas seulement les réparer. Tu vas prendre 12 € pour chaque réparation, le reste est pour moi. Qu’en penses-tu ?” Bref, je n’ai pas accepté, mais cette idée était quand-même intéressante. © kser83 / Pikabu

“Quand tu as eu un gâteau d’anniversaire, mais que ton frère aîné l’a mangé avant le début de la fête”.

  • Une de mes amies a mis son sac à dos en vente. Une jeune fille lui a écrit, elles se sont rencontrées. La jeune fille a pris le sac à dos et mon amie n’y a plus pensé. Trois mois plus tard, elle reçoit un message :
    Jeune fille : “Bonjour, vous vous souvenez de moi ? J’ai acheté votre sac à dos ?”
    Mon amie : “Oui, je m’en rappelle, il y a trois mois environ, tout le monde était satisfait”.
    Jeune fille : “Pourrais-je vous rendre le sac à dos et vous les 20 € ? C’est juste que je n’en ai plus besoin”. © doctorpug / Pikabu

  • Youppi ! C’est enfin arrivé ! Nous avons été visités par les “contrôleurs des compteurs à gaz”. Tellement arrogants, ils voulaient rentrer chez nous. J’ai pris beaucoup de plaisir à les envoyer aussi loin que possible, vu que je rêvais d’un moment comme cela depuis très longtemps. J’ai crié très fort pour que personne dans l’immeuble ne leur ouvre la porte. Et pourquoi ? Pour la simple raison que dans notre immeuble, il n’y a pas de gaz et il n’y en aura jamais. Depuis le début, notre immeuble a été projeté ainsi, et pour cela, nous avons aussi eu une réduction pour l’électricité pour cause d’absence de gaz. © Unknown Author / Bash.im

“Je viens de retourner à ma place après être allé aux toilettes”.

  • Je répare les machines à laver après mon travail. Hier, je suis rentré et je me suis couché. À 22 heures, mon téléphone sonne. J’ouvre difficilement les yeux, je regarde, c’est un numéro que je ne connais pas ; du coup, je décide de ne pas répondre. Mais les appels ne s’arrêtent pas. Au bout du troisième appel, je décroche et voici la conversation qui s’ensuit :
    — Bonsoir ! Je ne t’ai pas réveillé ?
    — Vous m’avez réveillé !
    — C’est pas grave, tu dormiras plus demain ! Ma machine à laver ...
    Rideau. J’ai raccroché et éteint le téléphone. Je ne comprends toujours pas cet homme. © migel267 / Pikabu

  • Lorsque j’avais 27 ans et que ma femme est tombée enceinte, mon meilleur ami est venu me voir et m’a dit une phrase dont je me souviendrai toute ma vie : “Maintenant tu es devenu un homme, à partir de maintenant, ta tâche principale sera de cravacher de sorte que ta famille n’ait besoin de rien !” Et j’ai cravaché : j’ai créé une entreprise, j’ai embauché beaucoup de monde, mon business s’est développé en six mois et a généré des bénéfices incroyables ! Pendant ce temps-là, mon meilleur ami a commencé à passer du temps avec ma femme, bientôt leur enfant commun aura deux ans. Maintenant, ma famille n’a plus besoin de rien, et surtout pas de moi ! © reson / Pikabu

  • Je rentre de chez les amis en taxi. J’appelle mon mari et je lui dis que je suis en route et qu’il peut sortir m’attendre. Le chauffeur de taxi conduit très lentement et essaie d’engager la conversation, en me faisant des compliments. Je le remercie poliment et le prie d’accélérer un peu, car mon mari m’attend. Il m’interroge sur mes plans pour le lendemain.
    Je lui dis : “Nous allons fêter notre anniversaire de mariage mon mari et moi”.
    Lui : “Et après-demain ? On peut se voir ?”
    J’ai été choquée par son comportement si effronté.
    Arrivés devant chez moi, il me donne sa carte de visite : “Si tu changes d’avis, appelle-moi”. Je la lui ai jetée au visage et suis descendue du taxi sans payer. © Подслушано / Ideer

Et toi, comment réagis-tu face à une telle arrogance ? Raconte-nous comment de telles rencontres se passent pour toi et tes amis dans les commentaires après cet article.

Partager cet article