17 Personnes qui continuent à adorer les plats simples et pas chers de leur enfance

Nous avons tous des recettes préférées qui nous font retomber dans l’enfance. Même si ces plats sont tout à fait ordinaires — ce qui s’expliquait parfois par manque de moyens — ils occupent toujours une place particulière dans nos cœurs. Souvent, plus c’est simple, mieux c’est, et les recettes culinaires en sont la preuve. Nos lecteurs et d’autres internautes ont parlé des plats sans prétention qui reviennent à leur enfance et qui sont toujours leurs favoris.

Chez Sympa, nous avons sélectionné des plats uniques et savoureux qui ont fait notre bonheur quand nous étions petits et qui continuent de nous ravir aujourd’hui. Nous avons hâte de te les révéler.

  • Maman s’est toujours montrée très créative quand il s’agissait de cuisiner. Ainsi, elle nous faisait des sandwichs avec des tomates ou des concombres. Il suffisait de beurrer une tranche de pain, de préférence non blanc, de cueillir quelques légumes dans notre jardin, de les couper et de les étaler dessus. J’adore toujours ces sandwichs, sauf que maintenant que je peux me le permettre, j’y ajoute du jambon et de l’emmental. © JBits001 / Reddit

  • J’ai n’ai jamais vu une autre personne manger ça, mais dans notre enfance nous avons adoré le riz blanc froid avec du lait et du sucre. Nous en mangions quand nous étions pauvres. Pour le dîner, nous mangions du riz cuit et chaud, et le lendemain matin, nous en mangions froid et avec du lait. © chewyfruitsx / Reddit

  • Même aujourd’hui, je prépare le “risotto des pauvres” afin de me faire plaisir. Je fais sauter les oignons, les carottes et le riz. Ensuite, je fais cuire cette préparation, j’ajoute des herbes et je me régale. © Ольга Иванова / Facebook

  • Quand j’étais petite, ma mère avait du mal à joindre les deux bouts, mais elle a toujours réussi à subvenir aux besoins de mon frère et aux miens. Nous mettions des morceaux de pain dans un bol, les saupoudrions de sucre et versions de l’eau tiède dessus. Parfois nous y ajoutions de la cannelle moulue. Cela pouvait être une soupe ou un dessert, voire les deux à la fois. En fait, nous avons toujours pensé que c’était un plat inventé par notre mère, c’était pour nous un plat exquis. © Елена Бэйкер / Facebook

  • Un jour, nous n’avions plus de quoi manger chez nous. J’étais l’aînée d’une fraterie de cinq enfants. Ma mère et moi avons alors déterré quelques pommes de terre dans notre potager. Maman pleurait. Elle a préparé une soupe de pommes de terre avec des oignons frits. C’était il y a 40 ans, mais je me souviens encore du goût de cette soupe : je n’ai rien mangé de plus savoureux. J’ai essayé à plusieurs reprises de faire ce plat moi-même, mais le résultat était différent. Cette soupe hante toujours ma mémoire. © Гульнара Ульясова / Facebook

  • Nous n’étions ni riches, ni pauvres, bref de classe moyenne. Mais je me souviens encore des pois frits. On prend des pois secs, on les fait tremper dans de l’eau pendant plusieurs heures, avant de les faire frire dans une casserole avec de l’huile de tournesol ou du saindoux, jusqu’à ce qu’ils deviennent consistants. C’était un plat à épater les papilles et je pouvais en manger des kilos. © Чеширри / AdMe

  • Mets de l’huile végétale sur une grande tranche de pain blanc, puis sale-le. Une autre option, beurre une tranche de pain et ensuite sucre-la. Les meilleurs sandwichs de mon enfance ! © Natalia Shevchenko / Facebook

  • Ma mère a créé un plat que nous avons appelé des " œufs sur pain grillé ". Il fallait écraser du beurre avec un œuf dur qui était encore chaud, étaler ce mélange sur un pain grillé, ajouter du sel et du poivre. C’était génial. Même aujourd’hui je ne me prive pas de faire ce sandwich. © DEAR Mr Eco / Reddit

  • Mes parents travaillaient tous les deux, et pourtant, nous n’avions pas beaucoup d’argent. Cela dit, nous avons toujours mangé à notre faim, même si nos repas étaient simples. Pour le dîner du dimanche, papa préparait mon plat préféré. Il faisait cuire du jambon, du chou et des pommes de terre dans une grande marmite. Hier, je l’ai fait pour mon copain, et il en a été ravi. © Terry Hall / Quora

  • Ma grand-mère m’a raconté que lorsque l’argent venait à leur manquer, ils ne mangeaient que du riz avec de l’huile. Cela ressemblait à du riz frit, mais il suffisait de le faire bouillir, d’ajouter de l’huile végétale et un peu de sel. Une fois, j’ai essayé de le faire pour moi-même, et j’ai trouvé cela délicieux. © Yan P. Danoy / Quora

  • Quand j’étais petit, ma mère nous préparait toujours des crêpes pour le dîner. Un vrai régal ! Il ne nous est jamais venu à l’esprit que c’était simplement qu’on ne pouvait pas se permettre autre chose. © Chandra Morgan-Henley / Quora

  • C’était il y a très longtemps, cela fait plus de 50 ans. Ma grand-mère avait l’habitude de préparer pour moi un potage qu’elle disait spécial. En fait, elle n’avait pas d’autre choix, car elle vivait modestement. Elle réduisait en purée les pommes de terre cuites et y ajoutait de l’eau de cuisson. Elle agrémentait tout ça d’une pointe de beurre. Voilà, le velouté était terminé. Je l’ai toujours trouvé savoureux. © Marina Siltsov / Facebook
  • Quand j’avais cinq ans, nous sommes allés voir mon arrière-grand-mère. Il était l’heure de dîner et mamie a versé dans un bol de l’huile odorante, a mis du sel, a écrasé de l’ail, m’a donné un morceau de pain et m’a dit de le tremper dedans et de manger. J’ai demandé : “C’est quoi ?” Et elle a répondu : “C’est pour les êtres les plus chers.” Me voilà trentenaire, nous étions loin d’être pauvres à l’époque et je ne manque de rien aujourd’hui, mais cette phrase est restée dans ma tête. C’était vraiment excellent. Même maintenant, je peux frotter une tranche de pain avec de l’ail, la saler, la napper d’huile d’olive et je peux dire qu’aucune pizza, pâtes ou sushi ne sont comparables à cela. © Светлана Скокова / Facebook

  • Une fois, j’ai invité un camarade de classe à dîner avec nous. Nous avons mangé des spaghettis avec une sauce en conserve et de la poudre de parmesan, accompagnés de pain grillé à l’ail. Le lendemain, la mère de mon camarade a appelé la mienne et lui a demandé : “Mais vous avez mangé quoi hier ? Mon fils n’arrête pas de parler du pain à l’ail.” Maman, embarrassée, a raconté ce que nous avions eu comme repas. Elle ne connaissait pas de recette plus simple. Moi, j’adore toujours le pain à l’ail fait maison. © Ethel Ross / Quora

  • À la fin du CM2, les parents d’élèves ont organisé une petite fête. Ma mère a fait un pâté de sardines avec du beurre et des herbes fraîches. Toute la classe s’en est régalée. C’était il y a 20 ans et mes camarades de classe se souviennent encore à quel point c’était délicieux. Un jour, pour un pique-nique, nous avons décidé de réaliser ce chef-d’œuvre, mais le résultat a été médiocre. Mais les sardines de mon enfance étaient savoureuses : en sandwich avec du fromage fondu et des herbes fraîches ou tout simplement sur une tranche de pain de seigle et des oignons coupés en rondelles. © LalyFam / Pikabu

  • Voici les gâteaux de mon enfance : deux sablés avec du beurre au milieu. J’en fais toujours, même si je peux m’acheter n’importe quelle pâtisserie. © Дарья Мельник / Facebook

  • Mon amie habite à Londres. Nous avons grandi ensemble. Un jour, elle a parlé aux Britanniques de la recette des “gâteaux campagnards” que mon père réalisait en été alors que nous courions dans la rue. Il trempait de gros morceaux de pain dans de l’eau et du sucre et voilà, le “gâteau” était prêt. Elle a même mentionné que papa les trempait dans un tonneau avec l’eau de pluie. J’étais étonnée qu’elle s’en rappelait. Elle a expliqué qu’elle était sûre qu’il fallait absolument les plonger dans un tonneau : ça avait meilleur goût. Je lui ai également conseillé d’évoquer la soupe froide avec du pain, de l’eau, de l’huile et des oignons que nous préparaient nos arrière-grands-mères. © olgalebed / Pikabu

Et toi, quels plats super économiques réalises-tu ? N’hésite pas à partager leurs recettes dans les commentaires !

Partager cet article