Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Des Internautes ont partagé les règles et les interdictions les plus folles imposées par leurs parents à la maison

-115
22k

Parfois, les enfants n’ont pas le droit de jouer aux jeux vidéo pendant des heures, ne peuvent pas aller dormir chez des amis, ou encore regarder des films de super-héros. Chaque famille a ses propres règles qui permettent de faire régner l’ordre et la discipline. Mais si certaines d’entre elles ont fait de nous des adultes soigneux et honnêtes, d’autres règles restent totalement incomprises, même des décennies plus tard...

Chez Sympa, nous avons été étonnés par certaines confessions des utilisateurs de Reddit, et on partage avec toi leurs histoires sur les punitions les plus fantaisistes de leurs parents.

  • Mes parents m’interdisaient d’utiliser le “cheat code” pour avoir de l’argent illimité dans Les Sims, car “ça ne marche pas comme ça dans la vraie vie”. Mais une fois, j’ai quand même utilisé cette astuce et je n’ai pas su expliquer d’où venait tout cet argent. J’ai donc été puni et on m’a confisqué le jeu. @sowhatonion
  • Ma belle-mère a décidé que j’utilisais beaucoup trop de shampoing. Alors, quand j’allais à la douche, elle me donnait un flacon d’analyse médicale qui contenait une toute petite quantité de shampoing. Ça ne me suffisait jamais parce que j’avais les cheveux vraiment longs. Et je ne parle même pas de l’après-shampoing. Je n’y avais pas le droit, tout simplement. @Whattokayyyeahh
  • On n’avait pas le droit de boire quoi que ce soit à table. Sérieusement. C’était une sorte de tradition familiale étrange qui a perduré même après la mort des sévères parents de mon beau-père. La seule explication que nous avions eue concernant cette interdiction était la suivante : “Parce que j’en ai décidé ainsi”. @Cum_on_Daisy_Ridley
  • Je n’avais pas le droit de dire que j’étais “mort” lorsque je perdais à Mario. Je devais dire que j’ai “perdu l’une de mes chances de réussir”. @zaqhavok
  • Je devais toujours rentrer à la maison avant le coucher du soleil. Tous les jours, je rentrais de l’école à la même heure. Mais en hiver, la situation se gâtait toujours... @greenpineapple
  • Mes parents me disaient : “Ne fixe jamais du regard une personne qui conduit une voiture, sinon elle sortira un fusil et t’abattra”. Bien sûr, c’est une très bonne règle qui permet d’apprendre aux enfants à ne pas regarder fixement les inconnus. Mais bon, c’est peut-être un peu trop violent comme technique... @Lawfully_Good_Gamer
  • Je n’avais pas le droit de regarder Pokémon, car apparemment, ce dessin animé nous apprenait des choses sur la théorie de l’Évolution. Ha ha ! @tacoflavoredkisses94
  • Mon papa a rédigé tout un manuel avec ses règles. L’une des plus insensées disait que “tu dois rompre le pain avec tes mains et non pas le couper au couteau”. @season1984
  • J’ai grandi à la campagne dans les années 80. Ça ne choquait personne lorsque des gosses de 12 ans allaient en forêt avec des fusils et des carabines après l’école. En revanche, il était strictement interdit de faire du skateboard.
    Les armes à feu dans la forêt = OK. Le skate = PAS OK du tout. @Goofalo
  • Dans notre maison, seuls les invités avaient le droit au sel. L’utilisation de n’importe quelle épice était inacceptable, un sacrilège envers papa et maman ! Même si leurs repas étaient indigestes, car ils ne savaient pas cuisiner. @Ticliff
  • Jusqu’à nos 13 ans, les parents nous interdisaient de manger du beurre. On n’avait le droit qu’à la margarine. Ils disaient : “Les enfants ne vont pas apprécier le beurre à sa juste valeur alors qu’il coûte cher. Pourquoi en acheter s’ils ne saisissent pas la différence entre les deux ?” @allenahansen
  • Jusqu’en 6e, je n’avais pas le droit de traverser les rues tout seul. Donc tous mes amis vivaient dans le même immeuble que moi. @deleted
  • On nous autorisait à regarder les films sur Freddy Krueger, mais surtout pas sur Jason Voorhees. Ma mère pensait que la série de films Vendredi 13 était sataniste, alors que Les Griffes de la nuit était un film comique. @Joe434
  • Moi, j’avais toute une liste de règles bizarres :
    — Je ne devais JAMAIS fermer la porte de ma chambre.
    — Mes parents coupaient toujours la box Internet à 11h en semaine.
    — Je n’avais pas le droit d’aller chez des amis, sauf si mes parents connaissaient personnellement les parents des amis en question.
    — Les objets électroniques étaient bannis de ma chambre. Même l’ordinateur portable qui aurait pu m’aider à faire mes devoirs.
    — Une fois par semaine, de façon inopinée, mes parents confisquaient mon téléphone pour procéder à une inspection générale.
    — Pas de rendez-vous galants. Sans aucune exception !
    Il faut avouer que ces règles avaient quand même un avantage : elles m’ont permis de devenir très futée. @crimsonkaleidoscope
  • Un jour, mes parents m’ont privé de sortie pendant 2 ans à cause d’une mauvaise note. Ils ont tout retiré de ma chambre, à l’exception du lit, et m’ont interdit de parler à mes amis. Un an et demi plus tard, je leur ai demandé si ma punition est terminée. Et à ce moment-là, ils ont réalisé qu’ils avaient oublié quelle était la cause de ma punition. Mais dans le doute, ils ont quand même refusé de me laisser sortir, car j’ai dû “faire quelque chose de très grave s’ils m’avaient puni ainsi.”
    Et sinon, ils me demandaient toujours d’aller au lit à 20h. Même au lycée. @SpitefulNoodle
  • J’ai un ami qui est privé de sortie à chaque fois qu’il “a trop profité de son week-end”. Ses parents ont instauré cette règle, car ils pensaient qu’il allait devenir trop gâté s’il ne faisait que s’amuser et qu’il ne voudrait pas travailler plus tard. Le môme est seulement au collège... @Nilocallen
  • Je n’avais pas le droit de jouer au Lego. On ne m’avait même jamais acheté ce jeu ! Et tout ça parce que mes cousins l’avaient et qu’un jour ma grand-mère a marché sur l’une des briques. @Marinaisgo
  • Mes parents étaient très croyants et très farfelus. Par exemple, je n’avais pas le droit d’écouter du heavy metal. Mais aussi, on m’interdisait tout ce qui était en lien avec Harry Potter, car c’était l’œuvre de Satan. Tout comme les jeux Donjons et Dragons et Magic : L’Assemblée. @crimson_hobo
  • Je n’avais pas le droit d’ajouter du sucre dans mon thé. Ma mère me disait que lorsque j’irais en prison, je n’aurais pas de sucre là-bas et ça alourdira inutilement ma période de détention.
    Merci d’avoir cru en moi, maman ! @Griff-Man17
  • Je devais mâcher chaque bouchée de nourriture 50 fois avant de l’avaler. C’est plus difficile que ça en a l’air. Et manger de la soupe était un véritable supplice ! @Grounded5am
  • Ma mère m’interdisait d’aller dans les cybercafés pour jouer à des jeux vidéo avec mon frère qui n’avait qu’un an de plus que moi (il avait 10 ans, et j’en avais 9). Mais l’interdiction n’a pas été levée même lorsque j’ai soufflé mes dix bougies. Hé, maman ! Jamais je ne pourrais être plus vieux que mon frère aîné. @edz0603
  • Je ne pouvais regarder aucune émission à la télé qui parlait de magie ou de sorcellerie. Je ne devais pas prononcer les mots “diable” ou “démon”, car on peut aller en enfer pour cette raison. Et de 9 à 12 ans, je n’avais pas le droit de m’approcher de la télévision, car ma stricte mère regardait Star Trek. @deleted

Et toi, que n’avais-tu pas le droit de faire quand tu étais petit ? Quelles étaient les règles de tes parents ? N’hésite pas à nous donner ton avis et à nous faire part de ton expérience dans les commentaires !

Photo de couverture SpitefulNoodle / reddit
-115
22k