Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

“Je veux être la première actrice trisomique à gagner un Oscar”, raconte une jeune femme qui a travaillé dur pour réaliser son rêve

2-1-
179

Lily D. Moore est une jeune Américaine de 17 ans qui travaille comme mannequin et actrice professionnelle. Elle est devenue populaire grâce à son rôle de Rebecca, une experte en mode qui souffre de discrimination parce qu’elle est trisomique, dans Mes premières fois, une série originale Netflix qui a été lancée cette année et qui est rapidement devenue un succès. À l’instar de son personnage, Lily travaille dur pour réaliser son rêve, qui est de recevoir un jour un Oscar.

Sympa a mené une interview exclusive avec elle pour en savoir plus sur sa carrière et te parler de la façon dont tu peux trouver toi aussi ton étoile, quelle qu’elle soit.

Le début de sa carrière d’actrice

Quand elle avait six ans, Lily a commencé à suivre des cours de théâtre à l’école. À partir de ce moment, elle est tombée amoureuse du métier d’actrice. Sa personnalité extravertie et ses compétences pour interagir avec le public ont fait du début de sa carrière un succès. “Ma famille me dit que j’ai toujours su faire rire les gens et que cela les séduit”, ajoute-t-elle.

Trois ans après ses premières leçons, Lily a commencé à prendre des cours d’art dramatique dans un théâtre local. “Je voulais jouer la comédie tout le temps”, explique-t-elle.

Bientôt, l’idée de devenir professionnelle lui est venue. C’est alors que, avec le soutien de sa mère, elle s’est mise à la recherche d’une agence de talents. Après 20 refus, elle a enfin décroché sa première audition. "J’ai passé des auditions passionnantes, mais j’ai aussi été refusée plusieurs fois. Mais ça ne m’a pas arrêtée. J’ai continué à prendre des cours et à passer des castings. Finalement, j’ai commencé à obtenir des rôles. Certains d’entre eux pour TJ Maxx, Sleepy Hollow, The Gifted et, bien sûr, Rebecca dans Mes premières fois.

De la publicité à une série Netflix, voici comment elle a fait le grand saut

Sa première apparition sur le petit écran a eu lieu dans une publicité. “J’étais dans un hôpital et j’ai organisé une séance de formation pour les infirmières sur la façon dont elles étaient censées travailler. La production m’a tellement appréciée qu’ils m’ont demandé de faire une publicité toute seule !” se souvient-elle. “J’étais tellement excitée, mais j’ai eu la trouille”, ajoute-t-elle.

Puis elle a entendu parler du projet Mes premières fois et a passé une audition. Elle a été choisie pour le rôle de Rebecca, qu’elle décrit en ces termes : “Elle n’a peur de rien, elle dit toujours ce qu’elle pense et elle poursuit son rêve de devenir créatrice de mode”. “Sa personnalité est très semblable à la mienne, alors c’était très amusant !”.

Pour Lily, ce rôle et les autres auxquels elle a donné vie lui ont fait réaliser à quel point elle aime se tester et pouvoir jouer de nouveaux personnages. “Devenir quelqu’un d’autre” pendant un moment ! J’aime aussi rencontrer de nouvelles personnes, apprendre la vie sur le plateau et voyager", dit-elle.

Rien ne se met en travers de son chemin

Lorsqu’elle se présente, la jeune actrice dit qu’elle aime cuisiner, nager, chanter, jouer avec ses cheveux et se maquiller.

Elle adore le club de théâtre et ses animaux de compagnie : Charlie (son chien), Lester et Hazel (ses chats). Elle admire Jennifer Garner, Debby Ryan, Cameron Boyce, Dove Cameron, Raven-Symoné et Mindy Kaling (elle est une grande fan de Disney). De plus, elle aime regarder High School Musical, Teen Beach Movie, Descendants, et bien d’autres films encore !

“D’une certaine façon, je suppose qu’on peut me qualifier d’adolescente normale”, a-t-elle commenté. “Mais je ne suis pas normale... pas du tout ! Je suis née avec le syndrome de Down. Mais ça ne fait rien, ma condition ne me gêne pas.”

Lily le prouve clairement lorsqu’elle énumère les projets de films et de télévision auxquels elle a participé, comme Miracles from Heaven et Teachers, en plus de ceux mentionnés ci-dessus. À la liste, elle ajoute des spots et affiches publicitaires et des séries de photos, où elle a montré sa deuxième facette : le mannequinat.

Bien qu’elle ait collaboré avec plusieurs photographes, elle révèle qu’il est plus difficile de trouver du travail en tant que mannequin : “J’ai plusieurs cicatrices sur les genoux et le dos, alors je ne trouve pas beaucoup de travail, car je n’ai pas l’air parfaite. Cependant, cela ne l’arrête pas. “Je suis fière de mes cicatrices — elles montrent que je suis une battante !”.

Son message aux autres jeunes atteints du syndrome de Down qui veulent se lancer dans la comédie

La jeune femme dit qu’elle a encore beaucoup de choses à vivre dans sa carrière, qu’elle décrit comme “sa passion”, “son amour”. En plus de devenir la première actrice trisomique à gagner un Oscar, elle aspire à un rôle récurrent dans une série télévisée ou le rôle principal dans un film.

Tandis qu’elle y travaille, son plan est de continuer à profiter de la vie : voyager, s’amuser avec ses amis et passer du temps avec sa famille. Elle veut aussi faire passer son message aux autres jeunes qui, comme elle, veulent être acteurs et actrices : “Fais-le ! Tu dois savoir que c’est beaucoup de travail et que tu seras rejeté de nombreuses fois. Mais si c’est ton rêve, vas-y et travaille dur, tu peux le faire !”, a-t-elle conclu.

Qu’as-tu pensé de l’histoire de Lily D. Moore ? Quel est ton rêve et qu’as-tu fait pour qu’il devienne réalité ? Réponds-nous dans les commentaires !

2-1-
179
Partager cet article