Sympa
Sympa

Un chien qui allait être sacrifié parce qu’il ne pouvait pas marcher a été adopté par un couple qui a réussi à le remettre sur pied

La loyauté est une caractéristique que nous aimons chez les chiens ; néanmoins, la force est un autre élément qui définit tout autant le meilleur ami de l’homme. Il n’est pas rare d’entendre des histoires de chiens qui n’ont pas eu une vie facile, et celle-ci semble en faire partie.

Sympa partage avec toi l’histoire émouvante d’un couple qui a fait prendre une autre tournure à un diagnostic plutôt dramatique, et grâce à leur ténacité, un chien sans foyer a survécu.

Doc, un berger allemand de dix ans, a été abandonné dans un refuge animalier. Son dernier maître ne pouvait pas s’occuper de lui, car il ne pouvait plus marcher. On lui avait diagnostiqué une myélopathie dégénérative (une maladie qui, en plus d’être douloureuse, condamne le sujet à l’invalidité), si bien que les pronostics recommandaient l’euthanasie.

Cependant, Mckenzie et son fiancé ont rencontré Doc à temps et ont décidé de lui donner une nouvelle opportunité. Ils l’ont emmené chez eux, et malgré les indications des experts, ils ont décidé que ce chien méritait de meilleurs jours que dans un refuge.

Mckenzie était très émue, car elle avait commencé à tisser des liens étroits avec Doc. C’est pour cela qu’elle a été dévastée quand le vétérinaire lui a confirmé la date de l’euthanasie. Alors, elle est partie chercher des sandwiches et des jouets pour rendre ce dernier jour si spécial.

Ce jour-là, Mckenzie et son fiancé ont promené Doc pour qu’il joue avec d’autres chiens, et ils ont essayé de stabiliser ses hanches, la zone qui représentait pour lui le plus de difficultés à rester debout, avec un bandage, pour l’aider à s’appuyer et pour qu’il puisse bouger ses pattes. Alors, ce qui s’est produit a totalement changé la donne : non seulement Doc avait suffisamment de forces pour se tenir debout, mais en plus, il pouvait marcher !

Mckenzie a décidé qu’il était temps d’appeler le vétérinaire et d’annuler le processus d’euthanasie. Pour elle et son fiancé, cela signifiait que Doc pouvait récupérer et avoir une espérance de vie plus longue que prévue. Ils ont donc commencé à pratiquer la technique du bandage, en cherchant à stimuler ses muscles pour qu’il puisse bouger.

En peu de temps, le chien pouvait se tenir sur quatre pattes, et il pouvait marcher et même courir ! Et quelque temps plus tard, il n’a plus eu besoin du bandage et a pu faire ça tout seul.

Mckenzie a ainsi pu donner une nouvelle vie à Doc, et celui-ci a pu démontrer à tous — y compris les vétérinaires — qu’ils avaient tort, et qu’avec de l’amour et de la persévérance, on peut atteindre des objectifs qui nous paraissent pourtant impossibles.

Mckenzie et son fiancé attendent de recevoir du matériel spécialisé pour que Doc ait les hanches bien soutenues. Ils pensent même à acheter un fauteuil roulant pour faciliter son mouvement.

Que penses-tu de cette histoire ? Que ferais-tu si tu avais l’opportunité d’adopter un chien souffrant ? Dis-nous dans les commentaires !

Partager cet article