Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Une fillette de 9 ans envoie une lettre à Disney pour leur demander de dessiner des princesses avec des lunettes, et encourage les autres filles à se sentir bien dans leur peau

5--5
856

Lowri Moore est une petite fille de 9 ans qui mène une vie tout à fait normale : elle va à l’école, aime jouer, s’amuser et partager avec ses frères et ses parents. Cependant, elle a une qualité qui la distingue des autres. Elle veut aider les filles qui portent des lunettes à se sentir belles. Pour cela, elle a cherché des idées qui ont un vrai impact et elle en a trouvé une. Elle a écrit une lettre au directeur exécutif de Disney pour demander de créer des princesses avec des lunettes.

Sympa veut promouvoir les valeurs d’égalité et partager avec toi l’histoire de cette fillette de 9 ans pour inspirer d’autres filles à lutter pour leurs idéaux !

Des personnages de princesses qui lui ressemblent

Cette histoire commence lorsque Cyrilyn Moore, la mère de Lowri, a profité du 9e anniversaire de sa fille, pour partager sur les réseaux sociaux la lettre qu’elle avait écrite aux dirigeants de Disney, pour leur demander d’avoir plus de personnages comme elle.

Une lettre sincère et spontanée

Lowri affirme dans son texte qu’elle a grandi en regardant les princesses de Disney, mais aucune d’entre elles n’a jamais porté de lunettes, ce qui l’a fait se sentir laide. En outre, elle a insisté sur la question de savoir pourquoi seuls les “monstres” ou les inconnus portaient des lunettes dans les films et les séries de la célèbre société de divertissement.

Il y a des femmes dans Disney qui ont des lunettes, mais aucune d’entre elles n’a le rôle de princesse

En d’autres termes, il est difficile de se souvenir de la liste de princesses Disney qui ont porté des lunettes. Bien que ces derniers temps, la société ait intégré des personnages comme le souhaite Lowri, tels que Meg Murry dans Un raccourci dans le temps, Edna dans Les Indestructibles, Lucille Krunklehorn dans Bienvenue chez les Robinson, Honey Lemon dans Les Nouveaux Héros, Tristesse et Jill Andersen dans Vice-versa et Bellwether dans Zootopia.

Ses limites quand elle n’a pas ses lunettes

La jeune fille a également expliqué aux médias qu’elle avait appris depuis très jeune à jouer avec ses poupées sans utiliser ses lunettes, mais qu’elle était très limitée. Quand elle voulait jouer avec ses sœurs ou d’autres amis, elle ne pouvait rien voir.

Elle veut juste que les autres filles sachent à quel point elles sont importantes

Malgré ce rejet de la part de l’industrie, Lowri bénéficie d’un grand soutien de la part de ses parents et se sent très bien dans sa peau. Avec cela, elle cherche à parler au nom d’autres filles comme elle. Elle a dit aux médias locaux : “Je suis assez grande maintenant pour savoir que je suis belle avec mes lunettes”, mais elle est désolée pour les autres filles qui ne réalisent toujours pas combien elles sont importantes.

Des parents fiers qui soutiennent leur fille en tout

Les parents de Lowri sont les fondateurs de l’organisation Orphan for Children, et sont fiers de leur fille et de son idée. “C’est une petite guerrière et je suis fière d’elle ”, a déclaré sa mère dans la même interview. Elle promeut également les campagnes qui ont à voir avec les problèmes de vues, non seulement pour sa fille, mais aussi pour les millions de personnes qui souffrent de cela.

Bien que Disney ne se prononce pas sur cette affaire, la jeune fille continue à promouvoir ses valeurs

Bien qu’il n’y ait pas de réponse officielle de la part de Disney, la jeune fille continue avec son idée. Récemment, sa mère a commenté dans une publication que la petite fille est apparue devant des centaines de personnes pour expliquer pourquoi il devrait y avoir "des princesses et des personnages que les petites filles puissent admirer. De plus, ses professeurs sont admiratifs de ce qu’elle a accompli jusqu’à maintenant, car elle défend les valeurs d’égalité qui sont promues dans la classe. C’est sans aucun doute une belle histoire à souligner, car malgré son jeune âge, elle sait déjà l’importance de l’égalité des chances que tout le monde mérite, peu importe sa couleur, son handicap, ses origines ou autres.

Que penses-tu de la lutte de cette fillette de 9 ans ? Crois-tu que les princesses devraient être différentes pour que tout le monde soit content ? Partage tes idées avec nous dans les commentaires ci-dessous !

Photo de couverture cyrilynsilver / Twitter
5--5
856