Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

10 Règles de politesse subtiles qui ont fait leur apparition au cours de la dernière décennie

Beaucoup de règles de vie en société, que nous respectons tous les jours sans y penser, existent depuis plusieurs siècles, comme céder la place à une personne âgée, ne pas mettre les coudes sur la table, ne pas parler la bouche pleine, etc. Compte tenu des progrès technologiques sans précédent durant les dernières décennies, on voit aussi apparaître un grand nombre de situations pour lesquelles il n’existe pas encore de protocole officiellement établi.

Chez Sympa, nous avons décidé de remédier à cette lacune, et en se basant sur des expériences d’internautes, nous avons compilé un mini-code du savoir-vivre pour une personne au 21ème siècle.

Ne pas envoyer de messages de vœux groupés

Si l’on veut envoyer ses vœux à un proche, il vaut mieux prendre quelques minutes et écrire un message personnalisé, en demandant en même temps comment il va. Les gifs et les formules toutes faites ne réjouissent plus personne depuis longtemps. Souvent, ces vœux envoyés à l’ensemble de la liste de contacts ne reçoivent même pas de réponse.

Ne pas passer d’appels vidéo sans prévenir

La personne contactée par un appel vidéo peut se trouver dans la salle de bain ou être en train de manger ou encore faire une sieste. Un appel vidéo la confronte à un choix inconfortable : répondre en se montrant ridicule ou rejeter l’appel et ce faisant vexer la personne qui appelle. Il serait donc de mise d’envoyer un SMS au préalable en demandant à l’interlocuteur la permission de passer un appel vidéo, afin de ne pas le surprendre.

Ne pas demander en amis des personnes que l’on connaît à peine

La " politique d’amitié " est différente pour chacun, tous les utilisateurs des réseaux sociaux ne sont pas intéressés par accumuler des “amis” ou lire des posts de blogueurs. De nombreuses personnes, en particulier ces dernières années, ne cherchent pas à élargir leur public et partagent leur contenu uniquement avec un cercle restreint.

Si tu vois que quelqu’un que tu connais à peine a peu d’amis et que son profil est privé, ne lui envoie pas de demande. Ta sollicitation amicale le mettra devant un choix embarrassant : rejeter ton action au prix de te vexer, ou t’ajouter en ami sans le vouloir vraiment.

Ne pas demander de voter pour son proche

Chaque parent est persuadé que son enfant est le plus talentueux, mais les mamans et les papas ne se rendent souvent pas compte que demander à des amis, collègues et connaissances de voter pour leur enfant est une demande plutôt malhonnête. Publier le lien vers le concours avec les œuvres de tous les participants est acceptable ; en revanche, envoyer le lien vers l’œuvre de son enfant à la liste de ses contacts avec une demande de voter pour, non.

Ne pas poster de photos avec d’autres personnes dessus sans demander leur accord

Poster des images où se trouvent d’autres personnes avec toi, et noter leurs noms, est une violation de la vie privée. Surtout lorsqu’il s’agit de photos de soirée ou d’événements festifs.

Les gens, pour diverses raisons, peuvent ne pas vouloir que leur apparence, leur présence dans un lieu ou l’intérieur de leur maison deviennent publics. Il est de mise de toujours demander la permission avant de publier des photos des autres, si on n’est pas certain de leur réaction.

Ne pas prendre trop de photos lors d’un évènement

Si tu es invité à un mariage ou à un autre évènement familial, essaie de ne pas trop photographier. Les gens pensent souvent qu’en immortalisant chaque détail, ils font une bonne action, sans tenir compte du fait que, d’une part, les prises de vues constantes peuvent ennuyer les autres, y compris les héros de la fête, et d’autre part, ces photographes n’ont pas eux-mêmes le temps de profiter de l’évènement et de leurs proches, ce qui est de loin plus important que des centaines de photos.

Ne pas diffuser des ragots en ligne

Même en dehors des réseaux sociaux, ce genre de comportement est incorrect. En cassant du sucre sur le dos de quelqu’un dans des messageries, on court toujours le risque d’être dénoncé à la victime de la conversation. Si cela se passe à l’oral, on peut encore nier et au moins sauver la face, mais les preuves écrites restent toujours à portée de main : personne n’y échappe.

Avertir son interlocuteur qu’on le met sur haut-parleur

L’activation du haut-parleur n’est pas toujours appropriée et peut surprendre les gens, à la fois ceux qui vous entourent et votre interlocuteur au téléphone. Si vous pensez qu’un tel appel fera plaisir à tout le monde, mettez-vous d’accord au préalable avec les deux parties.

Ne pas oublier de noter si le service a été à la hauteur

Le revenu des employés du secteur des services dépend souvent directement de leur notation : plus les notes sont élevées, plus ils ont de commandes ou de clients. Si le service a été vraiment génial, ne sois pas radin sur un commentaire sympa ou une bonne note avec des étoiles. Cela peut être vexant pour les coursiers, les chauffeurs de taxi ou les serveurs de ne recevoir aucun retour, alors qu’ils font de leur mieux pour nous satisfaire.

Ne pas montrer son agacement si l’on reçoit un appel au mauvais moment

On peut recevoir un appel au moment le plus inopportun : lorsque nous conduisons, récupérons des courses à la caisse ou emmenons un enfant mal réveillé à l’école. C’est particulièrement agaçant lorsque l’appel s’avère insignifiant. Si tu penses ne pas pouvoir répondre poliment et gentiment dans une telle situation, il est préférable de ne pas décrocher du tout le téléphone. Après tout, la personne sur qui on passe ses nerfs n’a pas besoin de savoir qu’en ce moment, on court avec un tas de sacs lourds, sur des talons aiguilles, et qui plus est, sous la pluie.

Selon toi, quelles nouvelles règles pourraient prolonger cette liste ? N’hésite pas à nous laisser tes commentaires.

Partager cet article